Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, le système de santé français est l’un des meilleurs systèmes européens, grâce à l’excellente qualité des soins dispensés aux patients. Vous trouverez ici des informations sur le fonctionnement de ce système avant votre arrivée en France.

11,8 % du PIB du pays est consacré à la santé. Alors que 9,2% sont investis dans l’amélioration des services publics, les 2,6% restants sont alloués aux institutions et infrastructures privées.

Fonctionnement du système de santé en France

En France, tous les citoyens ont le droit d’accéder à la sécurité sociale de base.

Si vous bénéficiez de la sécurité sociale française, toutes les personnes à votre charge âgées de moins de 20 ans et votre partenaire sont automatiquement couvertes, sauf si elles sont considérées comme indépendantes. Normalement, la Sécurité Sociale française n’offre qu’une couverture de base, il est donc conseillé d’avoir une assurance médicale privée qui complète les autres services.

Dans de nombreux cas, lorsqu’il s’agit de personnes sans ressources, l’assurance complémentaire est gratuite et s’appelle CMU-complémentaire. Il existe également une assistance médicale d’État, qui peut être demandée par les personnes aux ressources limitées qui n’ont pas encore de permis de séjour.

En collaboration avec les Permanences d’accès aux soins de santé (PASS), ils fournissent des soins de santé gratuits aux médecins, aux hôpitaux et aux dentistes.

Couverture du système de santé en France

Au sein de la sécurité sociale française, on trouve deux types de régimes :

Régime général : pour les travailleurs salariés non agricoles et les fonctionnaires.
Régime spécial : pour les étudiants, les retraités, les free-lances, etc.
Cependant, quel que soit le régime, l’ensemble de la population française est couverte.

Si vous êtes un étudiant étranger et que vous souhaitez souscrire une assurance privée, les assurances les plus connues sont :

  • La LMDE (La Mutuelle des Étudiants)
  • EmVia

Que vous soyez assuré ou bénéficiaire, la protection sociale est garantie par le médecin de la sécurité sociale, l’Assurance maladie. Ce type d’assurance rembourse partiellement ou totalement les frais occasionnés par les consultations médicales, les séjours à l’hôpital, et il est même possible pour l’assuré de recevoir une compensation pour perte de salaire en cas de congé maladie.

Maintenant, au sein de cette assurance maladie, nous pouvons trouver différentes catégories :

Sécurité sociale de base : tous les citoyens qui vivent régulièrement dans le pays pendant au moins 3 mois y ont droit ; elle fonctionne normalement comme suit : lorsqu’une consultation médicale est effectuée, le coût total doit être payé et la sécurité sociale rembourse ensuite généralement 2/3 des coûts sauf dans le cas des lentilles ou prothèses dentaires ; cependant, dans certains centres il est possible de couvrir seulement 1/3 des coûts en présentant le document qui démontre leur affiliation avec la sécurité sociale.
PASS – Permanences d’accès aux soins de santé : s’adresse aux personnes qui ne sont pas affiliées à la sécurité sociale, qui n’ont pas de médecin privé et qui ont besoin de soins médicaux urgents. Selon la loi française, tous les hôpitaux publics doivent offrir ce service gratuitement.
Normalement, le coût des médicaments et le coût des visites médicales sont à la charge du patient. Cependant, ils seront plus tard payés par l’État. C’est pourquoi, pour éviter d’être payés, de nombreux Français finissent par souscrire une assurance privée.

Les malades chroniques, les handicapés, les femmes enceintes et les personnes aux ressources économiques limitées sont exemptés de paiement.

De plus, en France, le libre choix du médecin et de l’hôpital est autorisé, ce qui incite le personnel à être en constante évolution et croissance.

L'info santé :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here