Autobronzant vs. bronzage naturel : avantages et inconvénients

0
59
Autobronzant vs. bronzage naturel : avantages et inconvénients

Lorsque l’été arrive, on adore arborer une peau hâlée. Pour ce faire, il existe deux options : le bronzage naturel et l’autobronzant. Ces solutions présentent chacune des avantages et des inconvénients. Découvrez-les ci-après pour déterminer le choix qui vous conviendra le mieux.

Bronzage naturel : ce qu’il faut savoir

Bronzage naturel : ce qu'il faut savoir

Le bronzage naturel est une réaction cutanée qui se manifeste suite à une exposition au soleil. Pour se protéger des rayons UV, la peau produit de la mélanine. Ce pigment est à l’origine de sa coloration foncée. Il existe plusieurs bienfaits du soleil sur l’organisme. Ses rayons favorisent tout d’abord la synthèse de la vitamine D. Cette dernière est essentielle à la fixation du calcium sur les os. Elle permet ainsi de prévenir l’ostéoporose. Par ailleurs, l’exposition au soleil permet de lutter contre certaines maladies de la peau telles que le psoriasis et le vitiligo.

Il ne faut toutefois pas abuser du bronzage naturel. 15 à 20 minutes d’exposition quotidienne sont largement suffisantes pour les personnes à la peau claire. Les personnes à la peau mate, quant à elles, peuvent se faire dorer au soleil durant environ 40 minutes par jour. Le dépassement de ces durées préconisées implique des risques. Il est notamment susceptible d’entraîner l’apparition de taches pigmentaires. Une exposition prolongée au soleil accélère aussi le vieillissement de la peau. En outre, cette pratique peut provoquer des cancers cutanés.

À noter également que le bronzage naturel ne vous dispense pas d’utiliser une protection solaire.

Utilisation d’autobronzant : une alternative à l’exposition au soleil

L’autobronzant est un produit cosmétique (crème, gel, mousse, spray, etc.) qui offre un hâle similaire à celui obtenu grâce au bronzage naturel. La coloration de la peau est liée à la présence du principe actif appelé dihydroxyacétone (DHA) dans les produits autobronzants. Il en existe pour les peaux claires comme pour les peaux foncées.

L’autobronzant a pour avantage de permettre d’être bronzé sans s’exposer au soleil. Il évite donc les effets nocifs des rayons UV. De plus, le bronzage est rapide et uniforme avec ce type de produit. Votre peau ne présentera de ce fait pas de traces inesthétiques laissées par vos lunettes de soleil, votre maillot de bain, etc. En outre, en utilisant de l’autobronzant, vous pourrez choisir la teinte de bronzage qui correspond à votre type de peau et à vos cheveux, ce qui garantit un résultat naturel.

Utilisation d'autobronzant : une alternative à l'exposition au soleil

Il faut néanmoins savoir que ce dernier est moins durable que celui obtenu grâce au bronzage au soleil. Les effets de l’autobronzant disparaissent généralement après une semaine. Il est également important de préciser que ce type de produit ne protège pas la peau des rayons solaires.

Il vous sera utile de savoir comment mettre de l’autobronzant si vous prévoyez de recourir à cette option. Il est conseillé de faire un gommage ainsi que de s’épiler ou de se raser avant l’application pour bénéficier d’un résultat optimal. Par ailleurs, le produit doit être étalé sur une peau parfaitement propre et sèche. Si vous craignez de mal vous y prendre, tournez-vous vers un institut de beauté. Une esthéticienne se chargera d’appliquer sur votre corps un soin autobronzant. Vous n’aurez rien à faire à part vous relaxer.

Entretenir et prolonger son bronzage avec de l’autobronzant

Comme indiqué précédemment, le bronzage naturel est un mécanisme de défense de la peau contre les rayons UV. Lorsque l’été touche à sa fin, les effets de l’exposition au soleil durant les vacances s’estompent progressivement. L’autobronzant est la solution idéale pour les prolonger. Selon votre type de peau, vous pourrez même arborer un joli teint hâlé toute l’année grâce à ce produit. Son application peut se faire une à deux fois par semaine. Pour un résultat plus subtil, incorporez de l’autobronzant à vos produits hydratants.

Sachez néanmoins que la DHA contenue dans les autobronzants peut assécher la peau. Il est par conséquent essentiel de l’hydrater à l’aide d’un lait pour le corps ou d’une crème émolliente au minimum une fois par jour.

En plus d’utiliser de l’autobronzant, vous pouvez aussi consommer des aliments qui comportent une forte teneur en caroténoïdes. Les carottes, les tomates, les abricots, les pastèques et les melons en font notamment partie. Stimulant la fabrication de mélanine, ces aliments contribuent à entretenir et à prolonger le bronzage.