Douleur derrière le genou : que faire ?

Santé Douleur Douleur derrière le genou : que faire ?

Vous ressentez une douleur intense provenant de l’arrière de votre genou. Cette articulation complexe est pourtant peu sollicitée au quotidien. Une douleur à l’arrière de votre genou peut être due à un problème léger comme elle peut avoir une source plus grave. Ce type de douleur doit être prise en charge immédiatement afin d’éviter des complications à long terme.

Les raisons d’une douleur à la fosse poplitée

La partie située derrière le genou est appelée « fosse poplitée ». Ce terme provient de Fossa politea qui signifie creux poplité. Ayant la forme d’un losange, cette zone aussi connue sous le nom de jarret. Cette zone accueille des nerfs et des vaisseaux qui relient la cuisse et la jambe. Une douleur située à cet emplacement peut être le symptôme d’une maladie. Il est ainsi indispensable de suivre un traitement adapté au bon moment.

Une crampe musculaire

Pour les sportifs ou les personnes très actifs, il arrive que les muscles travaillent trop et les tensions au genou sont fréquentes. Celles-ci peuvent provoquer des crampes au-dessus du genou et derrière le genou. Ces affections sont souvent douloureuses, mais sont bien localisées. Une crampe musculaire peut durer quelques secondes à quelques minutes.

Le kyste de Baker

Il s’agit d’un gonflement de taille moyenne et chaude qui se situe dans le creux derrière le genou. Ce type de kyste n’est pas très visible à ses débuts. Au fur et à mesure que le liquide s’accumule dans la poche, la bosse va s’agrandir et devenir plus facile à repère. Le kyste de Baker, également appelé kyste poplité, peut déplacer les muscles aux alentours et provoquer des changements de sensation chez la personne. 

Le kyste de Baker est la cause la plus fréquente des douleurs sous le genou. Le liquide accumulé n’est pas de l’eau, mais de la synovie. Il s’agit du liquide en charge de la lubrification des articulations de votre corps. Généralement, ce kyste est bénin, mais vous risquez d’atroces douleurs lorsqu’il est encore présent.

Sachez que ce kyste est souvent provoqué par un choc ou un traumatisme précis. Il peut s’agir d’un coup au tibia, d’une chute sur le genou ou une lésion du ménisque. Le kyste poplité peut aussi faire suite à une entorse. Dans ce type de cas, la douleur derrière le genou peut même empêcher de faire des mouvements.

L’arthrose

Parmi les plus fréquentes maladies du genou, l’arthrose peut entraîner l’apparition de douleurs au niveau de la fosse poplitée. Ce mal est souvent dû à un manque de cartilage et à l’inflammation de cette articulation. Devenant raide, le genou vous empêche de marcher et sera très douloureux. Il s’agit d’un traumatisme qui concerne surtout les sportifs comme les coureurs et les joueurs de basketball. Ces derniers utilisent beaucoup leur genou pour faire des sauts qui favorisent l’usure du genou.

Un ligament croisé

Vous pouvez ressentir une douleur faible ou intense derrière le genou lorsque vous avez un ligament croisé sur ce membre. Celui-ci peut être causé par un mouvement ou un arrêt brusque, un changement de direction non contrôlé ou un accident. La douleur peut être passagère ou devenir très grave et nécessiter une intervention chirurgicale.

La tendinopathie

La douleur derrière le genou est une situation pouvant être provoquée par la tendinopathie. Il s’agit d’une inflammation de tendons au niveau des muscles ischio-jambiers. Ces derniers se trouvent derrière la cuisse, au-dessus du tibia. La douleur est plus intense lorsque l’on marche ou durant les exercices physiques.

Cette douleur apparaît surtout chez les personnes qui pratiquent beaucoup la Zumba ou la musculation. Toutefois, elle concerne surtout ceux qui négligent l’étape des étirements et ne boivent pas suffisamment d’eau.

La thrombose veineuse

Il s’agit d’une apparition d’un caillot dans les veines. Lorsqu’elle se forme au niveau du genou, la douleur peut devenir handicapante et vous empêcher de rester debout. Certains mouvements sont limités à cause de la souffrance entrainée par le caillot.

Il est indispensable de vous rendre chez le médecin pour traiter ce cas afin d’éviter que le caillot ne se détache.

Comment soigner une douleur derrière le genou ?

Vous avez une douleur lancinante derrière le genou. Au lieu de rester à la maison et attendre que la douleur disparaisse, il est recommandé de prendre rendez-vous chez le médecin généraliste. Celui-ci saura effectuer un diagnostic complet pour connaître la source de votre douleur et proposer le traitement adéquat.

Le repos

Lorsque la douleur survient subitement après une activité physique, la solution pour obtenir un soulagement sera de vous reposer. Cela vous permettra de ménager le genou et les muscles alentour et de favoriser le dégonflement.

Toutefois, il ne s’agit pas de cesser complètement toute activité, mais de ralentir. Il est fréquent que la douleur liée au genou soit provoquée par une fatigue ou un excès d’efforts. Pourtant, en arrêtant de bouger, vous allez augmenter les irritations. Il est plus recommandé de ralentir vos activités et de progresser à une intensité modérée, tant que cela n’accentue pas les douleurs.

Les massages

Plusieurs études ont démontré que la massothérapie permet d’atténuer de nombreuses douleurs. Comme dans le cas d’une tendinopathie, le massage est une solution pour soulager celles du genou. Les techniques légères comme le pétrissage et l’effleurage aident à masser doucement la zone douloureuse. Avec une huile essentielle, vous pouvez avoir un résultat décontractant. Un passage chez un ostéopathe est plus conseillé pour garantir le soulagement de vos douleurs.

Les antidouleurs et la ponction

Selon les circonstances, la douleur sous le genou peut nécessiter uniquement la prise d’anti-inflammatoires. Ces médicaments vont aider à limiter les éventuels gonflements et réduire la douleur. S’il n’y a pas eu de traumatisme grave, la douleur devrait disparaitre en quelques jours. Au cas où la douleur est due à une bosse sous le genou, comme pour le cas d’un kyste, une ponction peut aider à réduire le gonflement.

Des exercices thérapeutiques

Dans certains cas, vous pouvez détendre la tension au niveau du genou et réduire les douleurs à l’arrière de celle-ci avec des exercices. Réduisez les troubles du système locomoteur en effectuant des mouvements spécifiques. Ces derniers vont permettre d’éviter les raidissements à long terme et de restaurer le bon fonctionnement des genoux rapidement. Le passage chez le kinésithérapeute vous donnera les exercices de renforcement des ischio-jambiers qui supprimera vos douleurs définitivement.

Les interventions chirurgicales

Les gonflements ou des douleurs derrière le genou se dénouent généralement d’eux-mêmes. Toutefois, certains cas, comme les kystes de Baker graves, demandent à être enlevés grâce à une chirurgie.

Avant d’arriver sur la table d’opération, l’individu doit réaliser un examen approfondi, tel qu’une IRM. Puis, il peut subir une arthroscopie ou une chirurgie pratiquée à partir d’une incision dans la cavité articulaire.