La cuisine ouzbèke : bienfaits nutritionnels et précautions alimentaires

0
24
La cuisine ouzbèke : bienfaits nutritionnels et précautions alimentaires

Faire du tourisme en Ouzbékistan sera l’occasion de découvrir sa cuisine. Connue pour être l’une des plus savoureuses au monde, celle-ci vous fera vivre une expérience gustative que vous souhaiterez renouveler à coup sûr. Les plats ouzbeks vous permettront de profiter de multiples bienfaits nutritionnels. Leur consommation requiert néanmoins quelques précautions.

1. Vue d’ensemble de la cuisine ouzbèke

La cuisine ouzbèke se caractérise par sa variété en termes de saveurs. Que vous soyez amateur de viandes, de légumes, de fruits ou encore de sucreries, vous ne serez pas déçu. Rien de mieux qu’un séjour sur-mesure organisé sur https://www.voyageouzbekistan.com/ pour découvrir la richesse gastronomique de l’Ouzbékistan.

Origines et influences historiques

La cuisine ouzbèke repose sur des traditions séculaires et s’est formée sous l’influence de différents peuples de l’Asie centrale. Elle est notamment inspirée des cuisines turque et iranienne. Par ailleurs, elle possède des origines ouïghoures, kazakhes et russes. Il n’est donc pas surprenant que la cuisine ouzbèke soit aussi diverse et colorée.

Ingrédients phares et méthodes de préparation

La viande est l’un des principaux ingrédients de la cuisine en Ouzbékistan. Les habitants de ce pays consomment aussi bien du mouton que du bœuf et du cheval. Les plats à base de viande sont généralement aromatisés avec toutes sortes d’épices.

La farine est un autre ingrédient phare de la cuisine ouzbèke. Elle sert à préparer du pain, qui est la base de l’alimentation des Ouzbeks. Traditionnellement, sa cuisson se fait dans un four en argile (ou tandoor).

Les Ouzbeks sont en outre friands de plats à base de pâte comme :

●       Le somsa, une pâtisserie faite de pâte feuilletée, farcie de viande et d’autres garnitures (pommes de terre, champignons, herbes, etc.) et cuite dans un tandoor ;

●       Le manti, une sorte de ravioli garni de viande hachée, de légumes et d’oignons et cuit à la vapeur.

2. Bienfaits nutritionnels des plats ouzbeks

Les plats ouzbeks procurent de réels bienfaits nutritionnels.

Les plats riches en protéines

Les plats ouzbeks qui mettent à l’honneur la viande sont une importante source de protéines. Ces dernières sont essentielles pour l’organisme, car elles interviennent dans de nombreux processus (croissance et renouvellement des tissus, transport de l’oxygène, réponse immunitaire, etc.). À titre d’information, 100 g de viande contiennent en moyenne 20 g de protéines. D’autre part, cet aliment apporte du fer, du zinc, du sélénium et de la vitamine B12.

Le plov est le plat protéiné le plus célèbre de la cuisine ouzbèke. Il est généralement composé de riz, d’oignons, de carottes, de pois chiches, de raisins secs, d’épices et de viande. Le kazan-kabob, le domlana, le kovurdok et le basma sont d’autres exemples de plats ouzbeks riches en protéines.

Aliments favorisant la digestion

La cuisine ouzbèke comporte des spécialités qui favorisent la digestion. Cette action est liée aux ingrédients fermentés qu’elles renferment. Les bactéries responsables de la fermentation décomposent certains sucres et amidons qui deviennent alors plus faciles à digérer.

Le katyk est un produit fermenté typique de la cuisine ouzbèke. Il s’agit de lait fermenté acide. Il est notamment utilisé pour préparer le katykli, une soupe de riz, de viande et de légumes. Parmi les spécialités ouzbèkes qui améliorent la digestion, on retrouve aussi le koumiss. C’est une boisson à base de lait de jument, d’ânesse ou de chamelle fermenté et légèrement alcoolisé.

Minéraux et vitamines essentiels

Régulant le métabolisme, les vitamines et les minéraux participent au bon fonctionnement de l’organisme. La cuisine ouzbèke en est une excellente source. En effet, la plupart de ses plats contiennent des légumes. Qui plus est, des fruits (frais et secs) sont en tout temps servis sur la table des Ouzbeks. 

3. Précautions alimentaires et considérations diététiques

Il est important de prendre certaines précautions lors de votre séjour en Ouzbékistan. Concrètement, vous devrez bien choisir les plats que vous consommerez pour ne courir aucun risque et profiter des bienfaits d’une alimentaire saine et équilibrée.

Plats potentiellement allergènes

Les plats ouzbeks peuvent comporter des ingrédients potentiellement allergènes comme des céréales contenant du gluten, des légumineuses, du lait, des œufs, du poisson ou du sésame. Veillez à vous renseigner sur la composition de chaque plat avant toute consommation pour vous assurer que vous tolérez tous ses ingrédients.

Gérer la consommation de matières grasses

Les plats ouzbeks sont particulièrement riches en graisses. Il est de ce fait conseillé d’éviter les excès. En effet, les matières grasses favorisent le surpoids. De plus, elles augmentent les risques cardiovasculaires.

Limiter l’apport en sel

Ingéré en trop grande quantité, le sel a des effets néfastes sur la santé. L’hypertension artérielle est l’une de ses principales conséquences. Faites par conséquent attention à votre consommation de sel lors de votre voyage en Ouzbékistan.