Quelles sont les causes d’une douleur intercostale ?

0
79
douleurs intercostales

La douleur intercostale ou névralgie intercostale est la plupart du temps sans gravité, mais peut aussi cacher des pathologies plus graves. Quelles sont les causes de ces douleurs au niveau de la cage thoracique ? Quand doit-on s’en inquiéter ? Focus sur une pathologie douloureuse et fortement handicapante.

Qu’est-ce qu’une douleur intercostale ?

Pour comprendre comment une douleur dans la zone du thorax peut apparaître, commençons par un cours d’anatomie. La cage thoracique qui sert à protéger nos organes vitaux (poumons, cœur, œsophage, trachée, etc.) est formée des 12 vertèbres thoraciques de la colonne vertébrale et de 12 paires de côtes. Enfin, entre les côtes et les muscles intercostaux, se situent 24 nerfs.

C’est la compression, l’inflammation ou l’irritation d’un nerf intercostal qui provoque ces fameuses douleurs intercostales. Par contre, la douleur intercostale peut prendre plusieurs formes :

  • La douleur peut siéger au niveau d’une seule zone ou au contraire irradier dans tout le haut du corps, de la poitrine jusqu’à la colonne vertébrale.
  • La névralgie peut apparaître brusquement ou arriver progressivement et disparaître de la même sorte.

En général, les symptômes d’une douleur intercostale bénigne sont des douleurs à chaque mouvement, lors de la respiration, d’une toux ou d’une mauvaise posture.

Douleur au niveau des côtés : douleur intercostale

Attention, si vous ressentez les symptômes suivants, il est impératif de consulter un médecin en urgence ou d’appeler le 15 : vertiges, difficultés à la respiration, nausées, vomissements, palpitations cardiaques, irradiation de la douleur dans le bras gauche ou dans la mâchoire, sueurs, fatigue ou encore une paralysie musculaire.

Quelles sont les causes d’une douleur intercostale ?

La plupart des causes possibles de cette douleur au thorax sont sans risque sur la santé et passent souvent avec un peu de repos et un traitement médicamenteux (antalgiques et anti-inflammatoires) pour soulager la douleur. Des séances d’ostéopathie ou de kinésithérapie peuvent aussi vous être prescrites par votre médecin. Cependant, si la cause est d’ordre cardiaque ou pulmonaire, prenez très vite rendez-vous avec votre médecin.

Des traumatismes

Un traumatisme tel qu’une entorse ou une fracture costale peut créer une névralgie intercostale. C’est d’ailleurs un problème récurrent chez les sportifs. Une toux importante peut aussi provoquer des traumatismes musculaires tels qu’une déchirure ou le froissement d’un muscle intercostal.

Des inflammations

Le syndrome de Tiezte (ou costochondrite) qui est une inflammation du cartilage qui relie les côtes au sternum est une cause fréquente de douleur intercostale. L’inflammation des muscles intercostaux, des tendons ou des ligaments peut également être à l’origine de la douleur. Enfin, l’arthrose vertébrale ou une hernie discale qui impacte les articulations provoque une réduction des mouvements et à terme une inflammation du nerf intercostal.

Douleurs intercostales chez une femme

Une infection

Certaines infections, comme le zona qui est une maladie de la peau causée par le virus de la varicelle ou la pleurésie (inflammation de la plèvre, la membrane qui entoure les poumons), peuvent provoquer des douleurs intercostales.

Une grossesse

Le poids pris pendant la grossesse a pour effet d’augmenter la tension sur les articulations du dos et donc les risques de douleurs intercostales.

Des problèmes pulmonaires

Un pneumothorax, une inflammation de la plèvre ou une infection pulmonaire peuvent être à l’origine des douleurs intercostales.

Des problèmes cardiaques

L’angine de poitrine, une péricardite, une embolie pulmonaire ou un infarctus du myocarde peuvent parfois se manifester par des douleurs intercostales. Attention, une maladie cardiaque nécessite une prise en charge en urgence.

Le stress

Le stress et l’anxiété peuvent aussi être à l’origine d’une névralgie intercostale. Le stress créé des tensions musculaires et donc des contractions musculaires. De plus, le stress peut aussi être la cause de précordialgie, des douleurs thoraciques qui ressemblent fortement à un arrêt cardiaque.

Autres causes possibles d’une douleur intercostale

  • Des troubles nerveux, tels que la névrite intercostale (inflammation des nerfs intercostaux).
  • La présence de tumeurs ou de métastases dans la région thoracique.
  • Les suites d’une intervention chirurgicale.

Pour conclure : si vous ressentez une douleur intercostale, même bénigne, vous devez consulter votre médecin traitant. Lui seul peut évaluer sa gravité pour votre santé et écarter tout problème cardiaque. En cas de doute, votre médecin peut vous demander un bilan complémentaire : scanner, IRM, bilan sanguin, etc. Une dernière astuce : pour limiter les douleurs thoraciques pendant la nuit, caler un oreiller entre vos jambes. Cela empêchera le corps de bouger en dormant.