Quelles sont les causes d’infertilité masculine ?

Selon des estimations, près de la moitié des problèmes de fécondité dans un couple aurait son origine chez l’homme. On parle d’infertilité quand le couple n’arrive pas à concevoir malgré des rapports sexuels non protégés durant au moins deux ans. Très souvent, les hommes ne connaissent pas l’origine de leur infertilité. Les causes de l’infertilité masculine sont nombreuses. Elle peut résulter entre autres des troubles de l’érection, de l’éjaculation précoce, des anomalies spermatiques.

Les troubles de l’érection

Lors d’une excitation, les muscles de la base pénienne se décontractent pour laisser circuler le sang vers les corps caverneux. Ces derniers sont constitués de coque flexible, mais assez solide qui leur permet de devenir rigides. C’est le phénomène de l’érection.

Malheureusement, plusieurs facteurs peuvent être à la base du dysfonctionnement de ce mécanisme. On assiste alors à une diminution substantielle de la rigidité du pénis, même lors des excitations. Logiquement, si l’érection n’est pas maintenue, il est impossible d’avoir une relation sexuelle qui puisse déboucher sur une éjaculation. Les troubles de l’érection peuvent toucher tout homme de tout âge. Néanmoins, ce problème s’observe le plus souvent à partir de 50 ans. De même, les fumeurs, ceux qui consomment beaucoup d’alcool et ceux qui sont obèses sont plus enclins à souffrir des troubles érectiles.

Il existe des traitements pour remédier aux troubles de l’érection. On peut faire recours entre autres à un traitement hormonal ou à un traitement par voie locale. Le traitement hormonal est temporaire et est contrôlé par des taux de testostérone dans le sang. Ce traitement fait suite à une diminution de testostérone combinée à des symptômes tels que l’augmentation de graisse abdominale et la fatigue. La testostérone aide donc à retrouver le désir sexuel et à renforcer le muscle pénien. Le traitement par voie orale consiste à faire des injections dans les corps caverneux.

Des problèmes d’éjaculation

Parmi les causes de l’infertilité masculine se trouve l’éjaculation précoce. Ce problème n’a pas été reconnu comme une cause directe de l’infécondité de l’homme. Toutefois, il n’en demeure pas moins qu’il joue un rôle capital dans l’incapacité de l’homme à procréer. L’éjaculation précoce est une altération du comportement sexuel qui consiste pour l’homme à éjaculer moins de deux minutes seulement après la pénétration. Ceci survient sans que l’homme ne puisse la contrôler. Ce dysfonctionnement a un impact sérieux sur l’harmonie du couple, car la femme se trouve chaque fois insatisfaite. L’éjaculation précoce, qui peut être physiologique ou psychologique, peut causer l’infertilité de l’homme. Il est important d’apprendre à maîtriser son éjaculation pour favoriser la fertilité masculine. Cette solution mécanique peut réellement aider les nombreux couples en quête d’enfants, dont les maris souffrent d’éjaculation précoce.

Il existe des moyens pour corriger l’éjaculation précoce. On distingue les solutions pharmacologiques ou psychologiques qui constituent le traitement de fonds et les astuces à réaliser pendant l’acte sexuel. Le traitement de fonds vise essentiellement à rehausser le taux de sérotonine, qui est une hormone de bonheur. Ce traitement consiste à influer sur le mental. Il est aussi conseillé de faire du sport et d’éviter les aliments trop sucrés et trop gras. En outre il y a de nombreuses astuces à faire pendant l’acte sexuel telles que le ‘’stop and go’’ et le repérage du point du non-retour.

Des anomalies spermatiques

Plusieurs troubles du sperme peuvent être à l’origine de l’infertilité masculine. Ces troubles sont observés généralement lors du bilan d’infertilité. Il peut s’agir d’une anomalie de la spermatogenèse, ou d’anomalies des voies spermatiques. L’anomalie de la spermatogenèse regroupe plusieurs affections. Il y a l’azoospermie, l’oligospermie, l’asthénospermie et la tératospermie.

L’azoospermie se manifeste par un manque total de spermatozoïdes dans le sperme. Elle est causée par le syndrome de Klinefelter ou l’absence congénitale de testicule. Il y a d’autres causes comme l’hypogonadisme hypophysaire, les carences nutritionnelles, l’exposition chronique à la chaleur, etc. L’oligospermie se définit par un nombre vraiment limité de spermatozoïdes dans l’éjaculation. En effet, les spermatozoïdes sont généralement inférieurs à 30 millions/ml. L’oligospermie est causée par les infections chroniques telles que la prostatite, l’inflammation des vésicules séminales. L’asthénospermie se manifeste par une insuffisance de la motilité des spermatozoïdes. Elle est généralement due à l’oligospermie. La tératospermie se définit un nombre trop important de spermatozoïdes anormaux dans le sperme qui sont de l’ordre de 60 %. Ce trouble est dépisté par le caryotype et a une origine génétique. Les anomalies des voies spermatiques se manifestent par une obstruction des accès spermatiques. Les spermatozoïdes sont donc empêchés de se mélanger au liquide séminal. Ce qui annihile toute fécondation.

Les troubles hormonaux

À l’instar de la femme, l’homme aussi peut connaitre la baisse de l’activité hormonale. De la même façon que cela être à la base de l’infertilité féminine, c’est également une cause l’infertilité masculine. La baisse de la libido, l’irritabilité, l’obésité, l’augmentation du risque cardiovasculaire constaté chez un homme d’âge mûr voilerait une carence en testostérone. Le rôle et l’importance de la testostérone ont été montrés plus haut. La diminution de cette hormone débuterait déjà à l’âge de 30 ans avec 1 à 2 % par an. Il faut aussi que plusieurs facteurs entrent en compte puisqu’il y a des hommes qui conservent un taux élevé de testostérone toute leur vie. Outre le vieillissement, d’autres facteurs peuvent être à la base de ce déficit. On peut retrouver les ablations chirurgicales, les chimiothérapies, des maladies de l’hypophyse, des anomalies génétiques et certains médicaments.

Les facteurs environnementaux aussi à prendre en compte

Il a été prouvé qu’au cours de la seconde partie du 20è siècle, il y a eu une baisse de la quantité du sperme chez les hommes. La cause étant la propagation de substances chimiques dans l’environnement. Ces substances ont grandement porté atteinte à la capacité reproductrice de l’homme. On compte au nombre de ces substances les pesticides. Il est donc conseillé de manger bio. Un autre facteur environnemental pouvant causer l’infertilité masculine est la pollution atmosphérique. D’après une étude réalisée par l’Institut de Recherche Médical Américain, les couples ont des difficultés à concevoir quand ils sont exposés à la pollution. Aussi, d’autres produits toxiques sont à l’origine de la baisse de la fertilité chez l’homme. On peut citer l’arsenic, le mercure, le plomb, l’aluminium, etc. Par ailleurs, les ondes dégagées par les antennes relais, les ordinateurs, les téléphones portables, seraient dangereuses pour la santé et la fertilité.

L'info santé :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here