Les perturbations de la flore vaginale : Causes, Symptômes et Solutions

0
40
Les perturbations de la flore vaginale : Causes, Symptômes et Solutions

La flore vaginale joue un rôle majeur dans le bien-être féminin. Si son équilibre est perturbé, des agents pathogènes peuvent se développer dans le vagin et entraîner diverses maladies. Il est par conséquent primordial de prendre soin de sa flore vaginale. Pour cela, il est nécessaire de connaître les causes et les symptômes des perturbations qui l’affectent ainsi que les solutions pour maintenir un équilibre sain.

Qu’est-ce que la flore vaginale ?

La flore vaginale, aussi connue sous le nom de flore intime ou de microbiote vaginal, est un ensemble de micro-organismes présents naturellement dans le vagin. Il s’agit principalement de bactéries pouvant être bonnes ou mauvaises.

Qu'est-ce que la flore vaginale ?

Les bonnes bactéries, également appelées lactobacilles, produisent de l’acide lactique qui assure la stabilité du PH vaginal (entre 3.8 et 4.2) ainsi que du peroxyde d’hydrogène qui empêche la prolifération de germes pathogènes. Elles représentent normalement 90 % de la flore vaginale.

Les mauvaises bactéries, pour leur part, sont présentes en plus petite quantité. Elles se développent en cas de perturbations du PH vaginal.

Rôle et importance dans le bien-être féminin

La flore intime a pour rôle de protéger le vagin contre les mycoses et les infections. Ses perturbations peuvent occasionner d’importants désagréments pour la femme. C’est la raison pour laquelle il est important de prendre soin de la flore vaginale pour assurer le bien-être féminin.

Quels sont les perturbateurs de la flore vaginale ?

La flore vaginale est un écosystème fragile pouvant être perturbé par différents facteurs.

Déséquilibres hormonaux

La femme subit plusieurs bouleversements hormonaux au cours de sa vie (menstruations, grossesse, ménopause, etc.). Ces changements fragilisent l’équilibre du microbiote vaginal.

Utilisation d’antibiotiques

Les antibiotiques servent à détruire les bactéries à l’origine d’une infection. Ne distinguant pas les lactobacilles des mauvaises bactéries, ils limitent leur prolifération, voire les éliminent, ce qui réduit l’action protectrice de la flore vaginale.

Autres causes courantes

Les relations sexuelles sont une autre cause fréquente de perturbations de la flore vaginale. En effet, les spermatozoïdes neutralisent l’acidité du vagin. L’utilisation de produits d’hygiène inappropriés, le manque de toilette intime ou un excès de nettoyage en sont aussi généralement à l’origine. En outre, la consommation de tabac, la fréquentation de piscines ou de saunas, le stress et la fatigue peuvent affecter la qualité du microbiote vaginal.

Symptômes d’une flore vaginale perturbée

Symptômes d’une flore vaginale perturbée

Les perturbations de la flore vaginale peuvent se manifester par :

  • Des pertes vaginales épaisses et malodorantes ;
  • Des démangeaisons au niveau du vagin ;
  • Des sensations de brûlure ;
  • Des douleurs lors des rapports sexuels.

Ces symptômes n’indiquent pas forcément la présence d’une mycose ou d’une infection. Ceci étant, il est essentiel de consulter au plus vite son médecin traitant ou son gynécologue face à de tels problèmes pour éviter toute complication.

Comment rétablir l’équilibre de la flore vaginale ?

Le rétablissement de l’équilibre de la flore vaginale nécessite d’adopter quelques bonnes habitudes.

Choix de produits d’hygiène

Il faut éviter d’utiliser n’importe quel produit pour nettoyer son vagin. Les gels douche et les savons classiques contiennent des agents qui agressent et déshydratent la flore intime. Ils sont de ce fait prohibés. Il convient plutôt de choisir un pain dermatologique ou un gel intime spécialement conçu pour le nettoyage du vagin. Bien entendu, il est nécessaire d’opter pour des solutions lavantes conformes aux normes de sécurité des produits d’hygiène féminine.

Comment rétablir l'équilibre de la flore vaginale ?

Probiotiques et alimentation

Les probiotiques constituent de précieux alliés pour la flore vaginale. Ils contribuent en effet aussi bien à rétablir son équilibre qu’à le maintenir. Autrement dit, ils peuvent être utilisés tant en traitement qu’en prévention. De plus, les probiotiques aident à éviter une infection urinaire. Ils peuvent être pris sous forme de compléments alimentaires. Néanmoins, certains aliments comme le yaourt, le fromage, la spiruline, les légumes lactofermentés et les boissons fermentées sont également riches en probiotiques naturels. En consommer permet d’améliorer l’équilibre du microbiote vaginal.

Consultation médicale et traitements

Il est vivement recommandé de se rendre chez un professionnel de santé en cas de perturbations de la flore vaginale. Celui-ci conseillera à la patiente les solutions les plus adaptées en fonction des symptômes observés. Selon le cas, un traitement médicamenteux pourra lui être prescrit.

Conclusion : Préserver son bien-être en prenant soin de sa flore vaginale

Il est important de déterminer les causes des perturbations de la flore vaginale pour prendre les mesures qui s’imposent. Par exemple, pour les fumeuses, il faut envisager la diminution, voire l’arrêt de la consommation du tabac. Par ailleurs, il est utile de savoir reconnaître les symptômes du déséquilibre du microbiote vaginal pour pouvoir réagir rapidement. Dès lors, il faudra recourir à des solutions adaptées pour maintenir le bien-être féminin.