Quels sont les symptômes d’une hernie hiatale ?

Santé Douleur Quels sont les symptômes d'une hernie hiatale ?

La hernie est un phénomène qui pousse certains organes à bouger de leur cavité d’origine. Dans le cas de la hernie hiatale, c’est l’estomac qui remonte de son emplacement interne. Il vient se loger dans le hiatus œsophagien. Il s’agit d’une maladie difficile à diagnostiquer sans une fibroscopie et souvent, il faut faire attention aux petits signaux annonciateurs.

Quelles sont les douleurs d’une hernie hiatale ?

Les symptômes et les douleurs d’une hernie hiatale varient en fonction de la gravité de la situation. Cette maladie se divise en plusieurs catégories, pour pouvoir l’identifier plus facilement. Seul un diagnostic précis de la part d’un médecin, peut confirmer la possibilité d’une hernie hiatale dans l’organisme.

La hernie hiatale de type 1

Aussi connue sous le nom de la hernie par glissement, c’est la manifestation la plus commune de la maladie. L’estomac remonte dans le thorax, à travers le diaphragme. Cette forme est souvent asymptomatique et il n’y a pas de douleur dans de nombreux cas. Si elle persiste, le malade peut ressentir des reflux gastro-œsophagiens, des maux de gorge, une toux chronique et parfois un goût désagréable dans la bouche.

La hernie hiatale de type 2

Il s’agit de la hernie par roulement, qui forme une sorte de poche au niveau de l’estomac et du hiatus. Cette poche peut gonfler au fur et à mesure, ce qui peut provoquer des douleurs thoraciques et une gêne respiratoire. Des ballonnements et une anémie peuvent aussi survenir.

La hernie hiatale de type 3

Cette catégorie regroupe les deux formes énoncées précédemment. La douleur est plus au moins similaire à la hernie par glissement et par roulement. Mais à cela s’ajoute une intolérance aux aliments, qui donne la sensation qu’ils sont bloqués dans la gorge. Les vomissements peuvent aussi arriver chez certains patients.

La hernie hiatale de type 4

C’est la forme la plus grave de la hernie hiatale, car l’estomac en entier se déplace. Ce qui peut provoquer une forte douleur au niveau de l’abdomen et du thorax. Dès fois, la circulation sanguine peut être coupée, due à la compression des poumons. Cela va occasionner la nécrose des tissus.

Quelles sont les causes d’une hernie hiatale ?

Comme de nombreuses maladies, l’âge est la cause la plus fréquente de la hernie hiatale. À partir de 70 ans, une personne a de nombreuses chances de la développer. Un phénomène qui s’explique par la perte de la tonicité des organes, surtout du hiatus et du diaphragme. Ils ne sont plus aussi performants et favorisent le déplacement des organes.

Toutefois, elle peut aussi être causée par un traumatisme comme un accident ou bien une intervention chirurgicale. La grossesse est aussi l’un des facteurs de ce problème. La pression exercée par le poids du bébé dans le ventre peut en effet pousser les autres organes à se déplacer.

L’obésité et le surpoids peuvent aussi être à l’origine de la hernie hiatale. La graisse exerce une compression sur les organes internes. Mais le tabagisme, la toux et la constipation peuvent expliquer l’apparition d’une hernie hiatale.

Comment calmer une hernie hiatale ?

Pour calmer une hernie hiatale, il y a certains médicaments comme les antiacides. Quand elle est encore bénin, la hernie hiatale se soigne comme n’importe quel type de brûlure d’estomac. Dans sa forme grave, seule une intervention chirurgicale, pour repositionner l’estomac, peut calmer les douleurs.

Mais il existe aussi quelques astuces supplémentaires pour calmer la hernie hiatale au quotidien :

  • Éviter les vêtements moulants, qui pressent la cavité thoracique et abdominale
  • Éviter de se pencher longtemps
  • Dormir avec un oreiller surélevé
  • Éviter les siestes après le déjeuner, et attendre 2 heures avant de se coucher le soir
  • Ne plus fumé de cigarettes

Dans certains cas, perdre du poids peut aussi s’avérer nécessaire, pour éviter que la hernie hiatale ne revienne. Mais le meilleur moyen pour la soulager au quotidien est d’adapter son régime alimentaire.

Quel régime alimentaire pour une hernie hiatale ?

Pour soulager les douleurs d’une hernie hiatale, il est important de changer radicalement son régime alimentaire. Durant cette période, l’estomac ne peut plus assurer ses fonctions entièrement. Il est donc important de le ménager un maximum, pour que la hernie hiatale ne se transforme pas en une maladie plus grave.

Les aliments à éviter

Certains aliments favorisent le reflux gastrique et l’acidité de l’estomac. Par exemple, il est interdit de consommer de la nourriture de fast-food durant une hernie hiatale. Le gras est difficilement digéré par l’estomac et le rend plus “lourd”. Il faut donc éviter les hamburgers, la charcuterie, la mayonnaise, le beurre et même l’huile végétale.

Il faut aussi éviter les produits laitiers, comme le yaourt, car ils sont trop riches en matières grasses. Dans le même genre, le chocolat et la confiture provoquent des reflux gastriques. De même pour le piment et les épices qui stimulent l’acidité de l’estomac et peuvent provoquer une gastrite.

Le café, le thé et les boissons gazeuses sont à proscrire durant la maladie. Ces boissons irritent la muqueuse œsophagienne et provoquent une sensation de brûlure. Les agrumes sont aussi à bannir de l’alimentation, vu leur fort taux d’acidité.

Le régime alimentaire à adopter

Le plus important dans une hernie hiatale est de manger léger et sain. Un rééquilibrage alimentaire s’impose pour permettre à l’estomac de retrouver ses capacités. D’ailleurs, il est préférable de manger 5 à 6 repas “moyens” dans la journée, au lieu de 3 qui seront très copieux.

Par exemple, à la place de l’huile de tournesol pour cuire ses plats, il est conseillé d’utiliser des alternatives comme le four ou la cuisson à la vapeur. D’ailleurs, les fines herbes sont tout aussi savoureuses pour l’assaisonnement que les épices. Mais pour ceux qui préfèrent cuire la viande ou le poisson avec une matière grasse, l’huile d’olive est une bonne alternative.

En parlant de viande, les viandes rouges sont à bannir de cette nouvelle alimentation. À la place, la consommation de volaille et de viande maigre est plus recommandée. Pour remplacer les oranges, les pamplemousses ou le citron, il y a les fruits alcalins comme la pomme et la poire.