Propriétés et bienfaits du pamplemousse sur la santé

0
90
Propriétés et bienfaits du pamplemousse sur la santé

L’agrume à la chair rouge et à l’écorce orange que nous désignons communément sous le terme de pamplemousse est en fait un pomélo. Nous verrons plus loin leurs différences, mais pour faciliter la compréhension de l’article, c’est le mot pamplemousse qui sera utilisé. Quoi qu’il en soit, voyons, dès à présent les propriétés et nombreux bienfaits du pamplemousse sur la santé !

Les bienfaits et les valeurs nutritives du pamplemousse

Les médecins et les nutritionnistes recommandent une consommation de fruits frais et de légumes quotidienne, à raison de deux portions de fruits et de trois portions de légumes. Si vous n’êtes pas un grand amateur de fruits, sachez qu’avec un seul pamplemousse, vous remplissez votre quota de fruits pour la journée ! Mais manger du pamplemousse a bien d’autres avantages…

Riche en vitamines C et B9, mais aussi en cuivre, le pamplemousse est aussi un très bon allié minceur, car il est très peu calorique (39 calories pour 100 grammes) et a une charge glycémique faible.

Le pamplemousse, on l’aime pour son côté rafraîchissant, son acidité, son amertume et pour son excellent apport en vitamine C. Mais, l’agrume recèle de nombreux autres bienfaits pour le système immunitaire et la santé en général, et c’est grâce, notamment, à son fort pouvoir antioxydant.

Les bienfaits et les valeurs nutritives du pamplemousse

Un antioxydant naturel et bon pour le cholestérol

Tout est bon dans le pamplemousse : sa chair, son écorce, sa membrane et même ses pépins ! Le pamplemousse est gorgé de composés phytochimiques qui lui confère des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires dont :

Des flavonoïdes qui neutralisent les radicaux libres responsables du vieillissement prématuré des cellules, de l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et de certaines maladies chroniques. Les flavonoïdes se concentrent surtout dans la membrane du pamplemousse (partie blanche).

Des limonoïdes (surtout dans les pépins et le jus) qui auraient la capacité de réduire le taux de cholestérol dans le sang et les triglycérides. Il aurait également des effets bénéfiques contre l’hyperlipidémie et les risques cardio-vasculaires.

Le pamplemousse prévient certains cancers

Une consommation d’agrumes journalière pourrait prévenir certains cancers, dont le cancer du côlon, de l’estomac, de l’œsophage, du pharynx et de la bouche. Par ailleurs, le pamplemousse pourrait également diminuer la prolifération des cellules cancéreuses du sein et du poumon grâce aux propriétés anti-cancer des limonoïdes.

Le pamplemousse permet de lutter contre l’obésité

Les études ont démontré que chez les personnes souffrant d’obésité, une consommation régulière de pamplemousse jouerait un rôle sur la perte de poids. Un demi-pamplemousse consommé par jour avant chaque repas, et ce, pendant 12 semaines aurait entraîné une perte de poids de 1,6 kg plus importante que le second groupe qui n’en consommait pas. Cependant, attention, le pamplemousse seul ne fait pas maigrir ! Toutefois, couplé à une alimentation équilibrée et à une activité sportive, il peut être un allié pour perdre les kilos superflus.

Pamplemousse ou pomélo : une différence ?

Le pamplemousse et le pomélo sont souvent confondus et pourtant il s’agit bien de deux variétés bien distinctes.

Le pamplemousse est en fait un fruit originaire d’Asie du Sud-Est que l’on trouve rarement en France. C’est un agrume à l’écorce verte et à la chair jaune-vert issu du pamplemoussier (Citrus maxima). Son goût est doux, plus ou moins amer et peu acide.

Le pomélo quant à lui est le fruit que l’on consomme sous le nom de pamplemousse avec sa chair blanche, rose ou rouge. Le pomélo (Citrus ×paradisi) que l’on appelle aussi grapefruit est un arbre issu d’un croisement entre le pamplemoussier et un oranger.

Pamplemousse ou pomélo : une différence ?

Contre-indications et allergies au pamplemousse

Si le pamplemousse est excellent pour notre santé, il renferme malheureusement de nombreuses substances qui provoquent des interactions médicamenteuses dangereuses !

Jus de pamplemousse et médicaments

Le pamplemousse est dangereux avec une liste impressionnante de médicaments. 85 médicaments ne doivent absolument pas être pris en même temps que le pamplemousse. Celui-ci augmente le potentiel de ces médicaments et les rend toxiques, voire mortels. Un seul verre de jus de pomélo peut entraîner de graves complications. Parmi les médicaments identifiés, certains sont prescrits couramment tels que des anti-cholestérols, des anti-cancers, des médicaments pour soigner l’anxiété, les infections, le VIH, l’hypertension artérielle…

Le jus pressé du pamplemousse est moins à risque que le jus industriel puisqu’il contient très peu d’albédos (membrane blanche) dans laquelle les substances impliquées sont concentrées. Cependant, il est préférable de ne prendre aucun risque !

Si vous êtes un amateur ou une amatrice de pomélo, prenez le temps de vérifier avec votre pharmacien si le médicament prescrit par votre médecin est compatible avec ce fruit pourtant si délicieux.

Contre-indications

Le pamplemousse ne doit pas être consommé en cas de cancer du sein, de problèmes cardiaques ou hormonaux.

Allergie au pamplemousse

L’allergie à l’agrume est peu fréquente, mais pas impossible ! Les symptômes de l’allergie sont caractéristiques : apparition de taches rouges sur la peau, démangeaisons, diarrhées, douleurs abdominales, gaz et parfois des vomissements.

Malheureusement, il n’existe aucun traitement pour éliminer une allergie au pamplemousse, le seul remède est de ne plus en consommer !

Comment bien choisir le pamplemousse ?

Avant de choisir votre pamplemousse, sachez que la pleine saison de cet agrume va de novembre à janvier et de juillet à août.

Comment bien choisir le pamplemousse ?

Ensuite, vous trouverez trois types de pamplemousses sur les étals :

  • Le pomelo sanguin à la chair rouge sucrée.
  • Le pamplemousse rose à la peau jaune et à la chair rosée qui est légèrement amer et assez sucré.
  • Le pamplemousse blanc qui possède une peau jaune, une chair juteuse et une saveur acide.

Choisissez de préférence un pamplemousse à la peau lisse et ferme et bien rosée. Il sera plus parfumé.

Conservez votre fruit au réfrigérateur (jusqu’à 6 semaines) et sortez-le une heure avant de le manger, il en sera que plus juteux !

Pour conclure : vous connaissez désormais les propriétés et bienfaits du pamplemousse, ou plutôt du pomélo, il ne vous reste plus qu’à profiter de ses vertus au petit-déjeuner, en salade ou en dessert. Cependant, n’oubliez pas de vérifier vos médicaments avant de l’acheter !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici