Comment installer un monte-escalier ?

Santé Comment installer un monte-escalier ?

Pour les personnes âgées, installer un monte-escalier peut être une grande aide au quotidien. En effet, avec l’âge, le corps fatigue : il peut devenir difficile pour les séniors de monter les marches de l’escalier. Cela conduit à des situations où les personnes âgées ne vivent plus qu’au rez-de-chaussée, vivent la montée des escaliers comme une épreuve et voient finalement leur qualité de vie diminuer. Un monte-escalier permet de redonner de l’autonomie et de l’indépendance à une personne âgée, qui peut profiter de sa maison ou de son appartement en toute tranquillité, sans se soucier des douleurs articulaires. Mais certains, fautes de renseignements, renoncent à cette solution. Voyons donc ensemble dans le détail comment installer un monte-escalier !

Peut-on installer un monte-escalier partout ?

Première question importante : est-ce qu’on peut installer un monte-escalier n’importe où ? On l’ignore souvent, mais les concepteurs de monte-escalier ont réfléchi à tous les cas possibles. Le plus souvent, le monte-escalier est installé à l’intérieur d’une maison ou d’un appartement, pour gravir et descendre sans effort et sans risque de chute les marches de l’escalier menant à un étage. Sachez qu’il existe de nombreux modèles, adaptés à quasiment tous les escaliers : escaliers droits, escaliers tournants ou courbés, escaliers en colimaçon et même escaliers étroits. De plus, les monte-escaliers se sont grandement amélioré et embellis avec le temps : on peut aujourd’hui choisir une couleur qui s’adapte à la décoration intérieure, mais aussi la forme du siège, des accoudoirs, du repose-pied. Tout est fait pour que le monte-escalier intérieur soit joli, confortable et sécurisé.

Mais comme il existe des maisons dotées d’un escalier extérieur, qui devient rapidement une souffrance pour les personnes âgées souffrant des articulations, d’une douleur au genou par exemple, les monte-escalier se sont aussi adaptés à l’extérieur. Il est possible de faire installer un fauteuil monte-escalier dehors, composé de matériaux conçus pour résister aux intempéries. Cela évite que le senior renonce à sortir de chez lui par crainte des marches extérieures.

Ainsi, on peut dire que oui, on peut installer un monte-escalier partout. Notez aussi que les personnes âgées ne sont pas les seules concernées : une personne handicapée peut en avoir besoin, ou même une personne qui souffre d’une maladie invalidante, temporaire ou non, qui rend difficile le fait de monter et de descendre des marches. La seule contrainte qui demeure, c’est la largeur de l’escalier qui doit permettre l’installation du fauteuil monte-escalier.

Quelle largeur minimum pour un monte-escalier ?

Quand on fait installer un monte-escalier (car il vaut mieux faire appel à des professionnels, afin d’être certain de la sécurité du dispositif), il faut d’abord placer des rails le long de l’escalier. Il faut aussi que le siège ait la place de monter et de descendre le long de ces rails, sans que les genoux de la personne ne viennent taper contre les rambardes et sans que le fauteuil ne se retrouve bloqué.

Ainsi, la seule contrainte qui demeure pour l’installation d’un monte-escalier, c’est la largeur dudit escalier. Cependant, à moins d’habiter dans un appartement ou une maison avec des escaliers vraiment très étroits, l’installation sera possible. Considérez qu’il faut une largeur minimum de 60 centimètres, ce qui permet l’installation d’un monte-escalier dans l’immense majorité des logements. Naturellement, il faudra vous tourner vers un modèle spécialement pensé pour les escaliers étroits.

Quelle largeur minimum pour un monte-escalier ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les aides pour installer un monte-escalier ?

Un dernier frein à l’installation d’un monte-escalier peut être le coût de ce dernier. Le prix du monte-escalier dépend de nombreux critères : le nombre d’étages, la forme de l’escalier, le modèle que vous choisissez… Dans tous les cas, il s’agit d’une dépense conséquente.

Heureusement, si votre budget est un peu serré, il existe des solutions pour vous aider à financer ce dispositif qui, rappelons-le, peut transformer le quotidien d’un senior et de toute personne qui souffre d’une diminution de son autonomie. D’abord, vous pouvez recourir à la location de monte-escaliers : cette solution sera plus économique si vous avez besoin d’un monte-escalier pour une courte durée (par exemple, si une personne âgée a eu une fracture qui va guérir, mais qui l’invalide ponctuellement, si le senior doit être placé en maison de retraite dans quelques mois et qu’il ne vaut pas le coup d’installer de façon permanente un monte-escalier, etc.).

La location n’est cependant pas rentable sur le long terme : il vaut mieux investir dans l’achat d’un monte-escalier s’il va être utilisé sur une longue période. Pour cela, il existe de nombreuses aides financières :

  • L’APA (allocation personnalisée d’autonomie) : destinée aux personnes de plus de 60 ans sur critères de ressources.
  • Les aides de la CAF qui sont également sous conditions de ressources.
  • Les aides de l’ANAH (agence nationale de l’habitat) et d’Action logement, toujours sous conditions de ressources
  • Les aides des collectivités territoriales : tout dépend de l’endroit où la personne qui a besoin d’installer un monte-escalier habite, mais la commune, le département ou la région peuvent aider à financer l’installation.
  • Les crédits d’impôt : ici ce n’est pas une participation directe, mais cela permet in fine de réduire les coûts d’installation.
  • Les aides des caisses de retraite : ici, pensez bien à contacter toutes les caisses de retraite de la personne âgée.
  • La PCH (prestation de compensation du handicap), versée par la MDPH destinée aux personnes qui sont handicapées dans les tâches de la vie quotidienne et qui est sans condition de ressources.
  • La MVA (majoration pour la vie autonome) qui est spécifiquement destinée à des personnes en situation de handicap et qui touchent déjà l’AAH (allocation adulte handicapé).

N’hésitez pas à vérifier les conditions d’éligibilité à ces aides, qui sont nombreuses et qui peuvent faciliter l’achat d’un monte-escalier !