Fatigue oculaire : nos conseils alimentation pour s’en prémunir

0
89
Fatigue oculaire : nos conseils alimentation pour s'en prémunir
Source : shutterstock.com

Travail sur écran, pollution, lumières artificielles… Nos yeux sont mis à rude épreuve quotidiennement et de plus en plus de Français souffrent de fatigue oculaire. La bonne santé de nos yeux passe aussi par l’alimentation. Voici nos conseils nutritionnels pour préserver votre vue et vous prémunir des troubles de la vision !

Qu’est-ce que la fatigue oculaire ?

La fatigue oculaire, aussi appelée asthénopie, est la conséquence d’un effort intense de l’œil. Les yeux, sursollicités au quotidien, sont fatigués, irrités, ils deviennent secs et douloureux…

Qu’est-ce que la fatigue oculaire ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les causes ?

La fatigue oculaire résulte d’une exposition prolongée devant les écrans et particulièrement à la lumière bleue. Si le travail devant un écran d’ordinateur est le principal facteur de fatigue oculaire, il n’est pas le seul : luminosité excessive, lecture intensive, pollution de l’air, air conditionné, poussières…

En plus de ces causes environnementales, l’âge a bien sûr un impact sur la vision et va accentuer les différents troubles oculaires liés à la fatigue des yeux.

Quels sont les symptômes ?

La fatigue des muscles oculaires entraîne de nombreux symptômes qui doivent vous alerter dès leurs présences :

  • Une vue qui baisse en fin de journée.
  • La vision se brouille avec l’impression de voir double ou une sensation d’éblouissement.
  • L’apparition de petites taches ou la paupière qui tremble.
  • Une irritation de l’œil et des paupières, des brûlures ou un inconfort dus à une sécheresse oculaire.
  • Des maux de tête.
  • Des difficultés d’accommodation à passer de la vision de près à la vision de loin.

Si vous ressentez ces différents symptômes, allez consulter un ophtalmologue afin de vérifier qu’il ne s’agit pas d’un trouble visuel non détecté comme un glaucome, un astigmatisme ou une hypermétropie.

Pour éviter de fatiguer vos yeux, adoptez ces bonnes pratiques :

  • La règle des 20/20/20 : faites des pauses régulières, toutes les 20 minutes, pendant 20 secondes en regardant par la fenêtre à plus de 20 mètres.
  • Adaptez la hauteur de votre écran d’ordinateur à la hauteur de vos yeux.
  • Clignez des yeux régulièrement pour les humidifier.
  • Faites des exercices de yoga des yeux : fixez un mur et tracez par des cercles, des triangles ou des carrés avec vos yeux.
  • Ajoutez une source lumineuse derrière l’ordinateur pour que l’œil ne se focalise pas sur le seul éclairage de l’écran.
  • Humidifiez vos yeux avec du collyre si besoin.
  • Protégez-vous des rayons UV avec des lunettes de soleil.
  • Allez contrôler régulièrement votre vue chez l’ophtalmologiste, vous avez peut-être besoin de lunettes ou de lentilles de contact.
  • Pour finir, adoptez une bonne hygiène de vie et un régime alimentaire spécifique pour vous prémunir de la fatigue visuelle.
Quels sont les symptômes ?
Source : shutterstock.com

Comment s’en prémunir grâce à l’alimentation ?

L’alimentation est une source importante d’antioxydants qui vont vous permettre de lutter contre la fatigue oculaire et les maladies oculaires comme la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), la presbytie ou encore la cataracte.

Les légumes-feuilles

Les épinards, le chou frisé, la laitue, le kale sont excellents pour la santé des yeux. Riches en lutéine et en zéaxanthine, deux puissants antioxydants, ces légumes vont lutter contre les radicaux libres et protéger votre rétine et votre cristallin du vieillissement prématuré. De plus, ils contiennent de la vitamine A qui va servir de bouclier contre les effets nuisibles du soleil.

Les carottes

Avec leur forte teneur en caroténoïdes, les carottes, mais aussi les légumes rouges, oranges et jaunes comme les poivrons ou les abricots secs, sont particulièrement bénéfiques pour les yeux et la rétine. Consommer des carottes améliore l’acuité visuelle et prévient la sécheresse des yeux.

Les poissons gras

Saumon, maquereau, truite… Tous les poissons gras sont une grande source d’oméga-3 et les vertus des oméga-3 sont nombreuses pour la vue : lutte contre le syndrome des yeux secs (absence de larmes), contre la DMLA… Pour profiter de leurs bienfaits, manger au moins du poisson deux fois par semaine !

La myrtille

Les propriétés de la myrtille sont connues depuis longtemps sur la vision nocturne grâce à son action sur la production du pourpre rétinien. Mais ses bienfaits ne s’arrêtent pas là, car le fruit contient aussi des flavonoïdes qui sont des antioxydants et des vitamines A et C, du potassium et du phosphore. Elle va donc contribuer à diminuer les symptômes de la fatigue oculaire et protéger l’œil des différentes maladies oculaires.

La myrtille

Pour conclure : la santé de vos yeux est importante, surtout si vous travaillez devant un ordinateur. Si vous avez les yeux fatigués, pensez à soulager la fatigue oculaire dès que possible et portez des lunettes antireflets si vous le pouvez !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici