Mobilité des seniors : quand se déplacer devient difficile

0
96
Mobilité des seniors : quand se déplacer devient difficile
Source : shutterstock.com

Plus on avance en âge, plus les déplacements deviennent de plus en plus difficiles. Au sein même du domicile ou pour sortir, comment préserver la mobilité des seniors, leur maintien à domicile et leur autonomie ? Voici des solutions simples à mettre en place quand se déplacer devient difficile !

La mobilité des seniors : comment préserver le lien social ?

De nombreuses personnes choisissent de rester à leur domicile plutôt que d’aller en maison de retraite. Par manque de moyen, par envie de préserver son indépendance… Les raisons sont nombreuses, mais pourtant les chiffres sont là : au-delà de 75 ans, un tiers des personnes âgées dépendantes ou en situation de handicap sortent à peine une fois par semaine de chez elles et perdent tous liens sociaux.

On le sait, l’isolement est un facteur aggravant de perte cognitive et intellectuelle. Quel que soit notre âge, nous avons tous besoin d’entretenir des relations avec les autres : parents, conjoint, enfants, amis… Pouvoir échanger et continuer à avoir des activités sociales et une vie sociale est essentielle aussi bien pour la santé mentale que pour continuer à faire partie de la société.

La mobilité des seniors : comment préserver le lien social ?
Source : shutterstock.com

Malheureusement, quand la perte d’autonomie est effective et que les personnes âgées ne parviennent plus à se déplacer, se vêtir et même se nourrir seules, le déclin s’accélère, irrémédiablement.

Heureusement il existe des solutions pour préserver le lien social même si la mobilité des seniors est réduite. En voici quelques-unes :

  • S’initier aux nouvelles technologies et aux nouveaux outils de communication pour garder un lien avec votre famille quand elle est loin.
  • Partager votre logement avec un étudiant ou un jeune travailleur.
  • S’occuper d’un animal de compagnie pour vous sentir moins seul.
  • Continuer à pratiquer une activité sportive, manuelle ou intellectuelle en club ou au sein d’associations.

Le CCAS (centre communal d’action sociale) met régulièrement en place des sorties pour personnes dépendantes ou à mobilité réduite.

De plus, vous trouverez de nombreux professionnels dont le métier consiste à véhiculer une personne âgée pour aller chez le coiffeur, faire les courses, se rendre chez des amis… La perte de mobilité des seniors ne signifie pas obligatoirement isolement social !

Quelles solutions pour soutenir la mobilité des seniors ?

Pour éviter les chutes à domicile, diminuer les risques d’accidents domestiques et prévenir l’isolement social, vous pouvez aider votre proche en aménageant sa maison et en mettant en place des services d’aide à domicile :

Aménager le domicile des personnes dépendantes :

  • Fixez les tapis avec des adhésifs.
  • Enlevez tout obstacle qui pourrait le faire tomber.
  • Installez un monte-escalier pour accéder à l’étage.
  • Adaptez la salle de bain pour éviter les chutes (changer la baignoire pour une douche, installer des barres d’appui…).
  • Installer un système domotique et un système de téléassistance pour prévenir les secours en cas de chute ou de malaise.
Quelles solutions pour soutenir la mobilité des seniors ?
Source : shutterstock.com

Faire appel aux services à domicile

Pour préserver l’autonomie des seniors, des services d’aides à domicile sont à sa disposition. Vous pouvez par exemple faire appel à une aide ménagère, une aide administrative, un service de soins à domicile, un service de portage de repas, un service de transport pour les visites chez le médecin à une hospitalisation…

Il existe de nombreuses aides financières pour pallier ces dépenses de services d’aide à la mobilité des seniors comme l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) ou encore la PCH (prestation de compensation du handicap) versées par le conseil départemental.

De plus, l’Assurance Maladie peut prendre une partie des frais si l’état de santé du senior le justifie et les caisses de retraite peuvent intervenir pour tous ceux qui ne peuvent pas bénéficier de l’APA.

Maintenir le lien avec un proche en perte d’autonomie

En tant qu’aidant et soutien, il est important de garder le lien avec votre proche dépendant : en lui rendant visite régulièrement, en l’appelant, en l’incitant à sortir avec vous…

Quand faut-il installer un monte-escalier ?

Quand on perd de sa mobilité ou suite à un accident, un monte-escalier devient vite indispensable lorsque l’on habite une maison à étage.

Avec un siège montant, vous allez pouvoir continuer à vivre chez vous en toute sécurité.

Le prix d’un monte-escalier peut s’avérer assez onéreux et son installation engendre aussi des frais. Toutefois, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt ou choisir un monte escalier d’occasion.

En bref : aujourd’hui, les aidants et soutiens de famille ne sont plus seuls. De nombreux services à la personne existent pour préserver la mobilité des seniors et le maintien à domicile des personnes âgées. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des services départementaux !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici