Comment soulager un genou gonflé ?

Santé Douleur Comment soulager un genou gonflé ?

Vous ressentez une douleur au niveau du genou et vous remarquez qu’il est légèrement gonflé. Il s’agit d’un problème récurrent qui se produit chez certaines personnes. Si le gonflement dure plusieurs jours sans perdre de volume, il est nécessaire de consulter un médecin. Quels peuvent être les causes de ce phénomène et quelles sont les solutions pour le soulager ?

Genou gonflé : les principales causes

Le gonflement d’un genou peut être dû à diverses circonstances. Il est essentiel d’en prendre connaissance afin de trouver la solution la plus adéquate pour le traiter.

Suite à un traumatisme ou une maladie

Vous avez été victime d’une chute ou d’une entorse au genou ? Le gonflement peut alors apparaître le jour même, ou le lendemain. Il est souvent causé par une hémarthrose, un écoulement de sang et de liquide synovial (liquide en charge de la lubrification des os) dans l’articulation. Le genou gonfle très rapidement après l’accident et peut être très douloureux.

La tendinite est une affection qui peut provoquer un gonflement du genou. Elle atteint surtout les sportifs qui font subir des chocs ou des efforts répétés à leurs genoux, comme le basketteur et le coureur. Dans ce cas, le tendon au niveau du genou subit une inflammation qui engendre une vive douleur.

Une arthrose au genou peut être responsable d’un gonflement de celui-ci. Dans ce genre de situation, le genou va gonfler petit à petit. Elle peut être presque invisible ou bien disparaître en peu de temps avant de réapparaitre par intervalle. Un genou gonflé par l’arthrite peut faire très mal en fonction des activités que vous effectuez.

Un gonflement sans traumatisme

Il est possible que votre genou se mette à gonfler sans que vous ayez un quelconque accident. C’est souvent en fin de journée ou après des efforts physiques importants que ce gonflement apparaît. Ce phénomène est provoqué par une accumulation de synovie au niveau du genou. Dans ce cas, le gonflement est souvent progressif et peut passer en peu de temps. Ce type de gonflement peut être le symptôme d’une pathologie plus grave comme un rhumatisme, une lésion méniscale ou une arthrose.

Le gonflement est aussi un phénomène attendu après une intervention chirurgicale. Par exemple, après la pose d’une prothèse au niveau du genou. Celle-ci est généralement indolore et disparaîtra en quelques semaines ou quelques mois.

Vous pouvez aussi remarquer un léger gonflement des genoux chez une femme enceinte. Cela est dû à une rétention d’eau au niveau des membres inférieurs et la compression des veines chargés de véhiculer le sang vers le cœur.

Comment traiter un genou gonflé ?

Le gonflement du genou est normalement sans gravité. Bien sûr, il peut être douloureux surtout après une augmentation de volume soudaine. Vous pouvez également risquer un raidissement de cette articulation et une difficulté à fléchir le genou atteint.

Évitez de forcer le membre endommagé pour ne pas augmenter les douleurs. Adoptez à la place certaines méthodes afin de soulager le gonflement.

Le glaçage du genou

Après une entorse ou une chute, un gonflement au genou peut souvent être soulagé par cette astuce. La glace va résorber progressivement le genou gonflé et cela peut durer entre quelques jours à deux semaines. En appliquant la technique du glaçage, vous allez réduire, voire stopper, le gonflement. Pour ce faire, suivez les étapes suivantes :

  • Disposez des glaçons et dans un sac en plastique ;
  • Ajoutez un peu d’eau ;
  • Appliquez directement le sac sur le genou gonflé.

Vous pouvez également utiliser les « packs bleus » spéciaux que l’on achète à la pharmacie ou un sac de légumes surgelés.

Les anti-inflammatoires

Que ce soit pour des gencives, un doigt ou un genou gonflé, la prise d’anti-inflammatoire est souvent efficace. Ce type de médiatement est très utile surtout si vous avez des douleurs associées à ce gonflement de l’articulation. Les anti-inflammations peuvent être prescrites par votre médecin après une consultation.

La ponction pour dégonfler le genou  

Ponctionner le gonflement est une solution inadéquate si ce phénomène se produit après un traumatisme. Toutefois, s’il s’avère que le genou reste très douloureux et en sous-tension, la ponction peut être envisagée. Dans ce cas, il est possible de diminuer la pression en prélevant une vingtaine de CC du liquide dans le genou.

Sans traumatisme, la ponction peut précéder une infiltration de cortisone. Cette solution est adoptée uniquement lorsque l’inflammation de la synoviale est difficile à calmer. C’est souvent le cas d’un gonflement de genou associé à une maladie. La ponction ne doit pas être isolée ni répétée, car cela peut présenter un risque infectieux.

Par contre, il est indispensable de préciser que cette procédure ne doit être réalisée que par des professionnels de la santé.

Pour ménager votre genou pendant qu’il est gonflé, il est recommandé de marcher la jambe raide. Plus vous économiserez votre genou en lui évitant de fléchir, plus il dégonflera rapidement.