Comment soulager un genou gonflé ?

SantéDouleurComment soulager un genou gonflé ?

Les genoux font partie des articulations les plus sollicitées et quand un genou gonfle et devient douloureux, on se retrouve bien handicapé ! Quels peuvent être les causes d’un genou gonflé et quelles sont les solutions pour le soulager ? Total Santé vous donne quelques astuces pour soulager votre genou gonflé !

Genou gonflé : les principales causes

Le gonflement d’un genou peut être dû à diverses circonstances. Il est essentiel d’en prendre connaissance afin de trouver la solution la plus adéquate pour le traiter. Mais attention, un genou gonflé peut également être un signe avant-coureur d’une grave pathologie comme une insuffisance rénale, hépatique ou une insuffisance cardiaque. Ces maladies qui provoquent une rétention d’eau au niveau des deux genoux doivent être prises en charge très rapidement et nécessitent une consultation d’urgence chez son médecin traitant.

Genou gonflé suite à un traumatisme

Vous avez été victime d’une chute ou d’une entorse au genou ? Le gonflement peut alors apparaître le jour même, ou le lendemain. Il est souvent causé par une hémarthrose, un écoulement de sang et de liquide synovial (liquide en charge de la lubrification des os) dans l’articulation. Le genou gonfle très rapidement après l’accident et peut être très douloureux.

Une tendinite du genou

La tendinite est une inflammation d’un ou de plusieurs tendons. Elle est bien connue des sportifs qui font subir des chocs, des efforts répétés à leurs genoux comme de nombreuses génuflexions. Le basket, le cyclisme, la danse ou encore la course sont des sports où les articulations sont mises à rude épreuve et bien qu’une tendinite soit souvent bénigne, si elle n’est pas soignée rapidement elle peut dégénérer en déchirure voire en rupture tendineuse.

Une lésion méniscale

La lésion méniscale se caractérise par une vive douleur au genou pendant une activité sportive ou lors d’un relèvement brutal. Elle se différencie de l’arthrose ou de l’entorse par des douleurs persistantes au niveau de l’interligne articulaire, par des épisodes à répétitions de gonflement, des craquements avec une sensation d’instabilité et de blocage du genou.

Une infection du genou

Un genou gonflé peut également être le signe d’une infection à staphylocoque. L’articulation devient alors chaude au toucher, rouge et douloureuse et une fièvre s’installe.

Une poussée d’arthrose

L’arthrose du genou peut être responsable du gonflement de l’articulation. Dans ce genre de situation, le genou va gonfler petit à petit. Un genou gonflé par l’arthrite peut faire très mal en fonction des activités que vous effectuez et les douleurs peuvent apparaître par intermittence.

L’usure du genou par l’arthrose entraîne parfois un épanchement de synovie en cas d’accumulation du liquide synovial, ce qui rend le genou encore plus douloureux.

L’inflammation du genou due à l’arthrose touche principalement les personnes en situation d’obésité et les femmes après la ménopause. Elle peut également être influencée par l’alimentation et le climat.

Une crise de goutte

La goutte est une maladie chronique qui entraîne un gonflement du genou. La goutte est due à un dépôt de cristaux d’acide urique dans le genou. Celui-ci se met alors à enfler et il devient chaud au toucher. Les crises de goutte sont douloureuses et s’accompagnent de fièvre et de frissons. Elles peuvent toucher le gros orteil (dans la majorité des cas), la cheville, les poignets et les doigts.

Autres cas possibles

Le gonflement est aussi un phénomène attendu après une intervention chirurgicale. Par exemple, après la pose d’une prothèse au niveau du genou. Celle-ci est généralement indolore et disparaîtra en quelques semaines ou quelques mois.

Vous pouvez aussi remarquer un léger gonflement des genoux chez une femme enceinte. Cela est dû à une rétention d’eau au niveau des membres inférieurs et la compression des veines chargés de véhiculer le sang vers le cœur.

Comment traiter un genou gonflé ?

Le gonflement du genou est généralement sans gravité. Pour dégonfler votre genou, en plus du repos, voici quelques astuces et traitements.

Le glaçage du genou

Après une entorse ou une chute, un gonflement au genou peut souvent être soulagé par cette astuce. La glace va résorber progressivement le genou gonflé. Le froid a un effet antalgique et il va augmenter la circulation sanguine permettant d’évacuer les déchets de l’inflammation.

À l’aide d’une poche de glaçons ou des packs bleus  spéciaux que l’on achète à la pharmacie, glacez votre genou 3 fois par jour. Attention à ne pas mettre la glace directement sur votre peau, vous risqueriez des brûlures. Lors du glaçage, profitez-en pour surélever l’articulation et ainsi favoriser le dégonflement.

Les anti-inflammatoires

La prise d’anti-inflammatoire est souvent efficace. Ce type de médicament est très utile surtout si vous avez des douleurs associées au gonflement de l’articulation. Les anti-inflammatoires sont prescrits uniquement sur ordonnance par votre médecin après une consultation.

Les médecines douces

Si vous souhaitez éviter la prise d’anti-inflammatoires, l’acupuncture est une excellente alternative pour soulager un genou gonflé.

Vous pouvez également utiliser les plantes contre l’inflammation comme le bourgeon macérat glycériné de cassis ou la teinture mère de saule blanc (50 gouttes, 3 fois par jour sur une semaine pour les deux).

La ponction pour dégonfler le genou

La ponction du genou est une solution proposée en cas d’épanchement de synovie afin d’évacuer ou de prélever du liquide articulaire. Elle va ainsi permettre de soulager le patient et de trouver la cause de ses douleurs après une analyse en laboratoire.

En conclusion : Pour soulager un genou gonflé, évitez de forcer sur le membre endommagé pour ne pas augmenter les douleurs. Si vous êtes sujet aux douleurs et que votre genou est fragilisé, évitez les sports violents qui abîment les ménisques et les ligaments et privilégiez des sports plus doux comme la natation !