Comment aménager une salle de bain pour senior ?

0
81
Comment aménager une salle de bain pour senior ?
Source : shutterstock.com

En France, plus de 4 millions de seniors seraient en perte d’autonomie d’ici 2050 (chiffre de l’Insee et de la DREES). Placer nos seniors en maison de retraite ou en EHPAD n’étant pas la meilleure option, leur apporter sécurité et fonctionnalité directement chez eux, dans leur quotidien, est la solution idéale. Et cela commence par la salle de bain : travaux, aménagements et aides financières, voici comment aménager la salle d’eau des seniors.

Quand faut-il revoir l’aménagement d’une salle de bain pour une personne âgée ? 

Passage quotidien obligatoire (d’environ 18 minutes pour les seniors), la salle de bain peut devenir un lieu de risques et de dangers pour les personnes âgées ou en situation de handicap. La sécurité des seniors est d’ailleurs l’un des enjeux de la société : d’après l’Insee, 21 millions de personnes auront plus de 60 ans en France d’ici 2030 (+3 millions depuis 2019). S’accompagnant souvent par divers symptômes et/ou affections, le corps humain perd naturellement de ses capacités et fonctionnalités en vieillissant. 

La perte d’autonomie progressive pouvant rendre certaines tâches du quotidien difficiles, voire impossibles, comme le simple fait de se doucher ou d’aller aux toilettes, de nombreuses solutions existent, à découvrir sur ce site pour plus d’infos. L’aménagement d’une salle de bain pour personnes âgées doit être faites peu de temps avant, ou au plus tard, dès l’apparition des premiers signes suivants :

  • diminution de l’acuité visuelle et/ou de l’audition ;
  • perte d’équilibre et troubles de la marche ;
  • tremblement et difficultés de préhension ;
  • plus grande fragilité osseuse, rendant chaque chute plus dangereuse pour les seniors ;
  • perte de poids ;
  • douleurs chroniques ;
  • pertes de mémoire.
Quand faut-il revoir l'aménagement d'une salle de bain pour une personne âgée ? 
Source : shutterstock.com

Aménager une salle de bain pour senior : les changements à apporter

Rendez la salle de bains des seniors sécuritaire, tout en leur apportant l’autonomie et la praticité qu’ils recherchent, grâce à ces changements :

  • accès à la salle de bain : escalier électrique (si la salle de bain est à l’étage, sans pouvoir déménager en rez-de-chaussée) ;
  • porte : suffisamment large pour laisser passer un déambulateur ou un fauteuil roulant par exemple ;
  • rangements : pratiques et fonctionnels, tout doit être à portée de main, ni en hauteur ni trop bas ;
  • baignoire : porte latérale s’ouvrant sur l’extérieur (plus besoin d’enjamber le bord), revêtement antidérapant dans le fond, barres de maintien sur les côtés (pour garder l’équilibre et aider à se relever), ergonomique ;
  • douche : de plain-pied (type douche à l’italienne), avec un receveur extra plat sans rail, des barres de maintien ainsi qu’un siège antidérapant à l’intérieur de la douche (tout comme le revêtement du sol) ;
  • WC : réglables en hauteur avec des rambardes de chaque côté ;
  • mitigeur et douche thermostatique : cran de blocage de la température (pour éviter les risques de brûlure) et du débit de l’eau ;
  • tapis antidérapants autour de la baignoire, de la douche et du lavabo ;
  • neck plus ultra : sol connecté, qui détecte les chutes (via les capteurs de mouvement) et sonne l’alarme auprès des personnes concernées. 
Source : shutterstock.com

Y a-t-il des aides pour ces adaptations du logement ?

Plusieurs aides peuvent financer une partie de ces adaptations du logement des seniors :

  • MaPrimeRénov’ Sérénité par l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) : besoin anticipé ou actuel, aide financière accordée aux personnes âgées propriétaires, selon leurs ressources et les plafonds appliqués ;
  • Crédit d’Impôt : pour les équipements sanitaires, de sécurité et d’accessibilité, correspondant à 25% du montant des travaux, plafonné à 5 000€ (sur 5 ans) pour les célibataires et 10 000€ pour les couples ;
  • TVA allégé de 5,5% pour les travaux d’optimisation de l’autonomie des seniors s’ils sont réalisés par un professionnel, dans un logement neuf ou dont les travaux ont été achevés au minimum 2 ans auparavant ;
  • Action Logement : 5 000€ apportés aux personnes âgées d’au moins 70 ans et retraités du secteur privé, pour les aider à réaménager leur salle de bain ;
  • APA : aide apportée aux seniors de plus de 60 ans, sans condition de revenus (bien que le montant perçu leur soit proportionnel).

N’hésitez pas à demander des devis auprès de professionnels et à réaliser des simulations d’aides en ligne avant de vous lancer : les travaux d’aménagement d’une salle de bain pour seniors coûtent en moyenne entre 2 000 et 8 000€ !

Investir dans des travaux d’aménagement de la salle de bains de vos proches âgés est très important. Vous leur offrez la chance de rester chez eux, sans être assisté d’une autre personne au cours de ces moments d’intimité passés dans leur salle de bain : autonomie, plaisir et sécurité garantis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici