Qu’est-ce que le reiki ?

Bien-être Qu'est-ce que le reiki ?

Deux choses sont sûres concernant le reiki : d’abord, cette pratique est méconnue, et ensuite, elle fait débat. Vous pourrez tantôt lire qu’il s’agit d’une méthode japonaise non conventionnelle de soins (donc une pseudo-médecine, d’ailleurs très critiquée), tantôt que le fondateur du reiki, Mikao Usui, n’a jamais parlé de guérison et qu’il a élaboré une méthode de relaxation et de méditation fondée sur le toucher. La traduction du terme « reiki » n’est pas plus unanime : est-ce une « énergie de guérison » (ou une « énergie universelle »), ou plutôt la « force de l’esprit » ? On tente de démêler le vrai du faux pour vous, et de vous proposer une synthèse de ce qu’est le reiki !

Qu’est-ce que le reiki ?

Vous l’avez compris, pas facile de savoir ce qu’est le reiki. Cette méthode traditionnelle connaît de nombreuses variantes : certains se revendiquent du « reiki » pour vendre n’importe quoi, en prétendant guérir les maladies (ce qui peut être sérieusement néfaste en cas de maladie grave qui nécessite de voir un médecin) et forment ce qui ressemble fort à des sectes. Sachez qu’en France, une mission gouvernementale surveille les dérives sectaires associées au reiki.  La méfiance reste donc le maître mot : avant de choisir une séance de reiki, vérifiez bien que le praticien ne vous promet pas la guérison, ne se revendique pas médecin, ne parle pas de thérapie ; prenez garde au « reiki traditionnel japonais » qui est bien souvent une dérive. Notez qu’un bon praticien du reiki sera capable de vous orienter vers un médecin si vous avez un problème de santé.

Le « vrai » reiki est l’union de la méditation et de la relaxation en utilisant le toucher de certains points du corps (on ne parle pas vraiment de massage, parce que le toucher est fixe et très léger). Son but n’est pas de vous guérir, mais de vous apaiser : c’est finalement une méthode de bien-être. Le reiki mobilise beaucoup les concepts d’énergie et d’équilibre : la méditation associée au toucher de certaines parties du corps doit permettre d’éloigner les pensées négatives et le stress, de prendre conscience de soi et de son corps, de faire le calme en soi, et finalement d’avoir plus d’énergie – puisqu’elle n’est plus dépensée à s’inquiéter des problèmes du quotidien. Le reiki peut se pratiquer seul, en utilisant les techniques de pression du corps soi-même, ou avec un praticien (on parle alors plus volontiers de reikologie). Le reiki peut donc prendre de nombreuses formes – notamment parce que son créateur, Usui, est mort avant d’avoir eu le temps de formaliser cette pratique. Certains praticiens parleront des chakras (issus de la spiritualité hindoue…), alors qu’ils n’ont rien à voir avec la pensée d’Usui. Mais, au fond, comme le but du reiki est d’améliorer le bien-être mental et donc le bien-être physique (puisque le stress produit aussi des réactions somatiques), et que l’équilibre des chakras poursuit le même objectif, pourquoi pas ?

Qu’est-ce que le reiki ?
Source : shutterstock.com

Pourquoi faire une séance de Reiki ?

Faire une séance de reiki peut avoir des bienfaits sur votre corps et sur votre esprit – à partir du moment où vous vous laissez aller à la relaxation. Cependant, sachez que cette pratique de méditation peut ne pas vous correspondre : vous pouvez être plus à l’aise avec le yoga ou avec la méditation pleine conscience.

Une séance de reiki, ou plutôt plusieurs, peuvent vous permettre progressivement d’arriver à méditer : cela n’est jamais facile, d’autant que la méditation du reiki n’est pas guidée. Même si vous n’arrivez pas encore à la méditation (qui demande de persévérer), le reiki peut vous faire du bien. D’abord parce que prendre du temps rien que pour soi est toujours bénéfique pour la santé mentale, mais aussi parce qu’évacuer un peu de stress, que ce soit par le sport ou par des moments calmes et réflexifs, fait du bien au corps et à l’esprit – et ça, c’est prouvé scientifiquement ! 

Comment se déroule une séance de Reiki ?

Lorsque vous vous rendez chez un praticien du reiki, la séance se déroule souvent en trois temps.

  • D’abord, un entretien : vous allez pouvoir évoquer ce qui vous a amené à faire cette séance de reiki, signaler des points douloureux sur lesquels le praticien insistera.
  • Ensuite vient la partie toucher : sachez que dans le reiki, vous restez habillé. Vous devez être allongé, détendu, sur une table de massage, les yeux fermés. Le praticien va alors toucher, successivement, des parties de votre corps, en partant de la tête. Le contact est toujours léger et doux, et pas envahissant. Certains préfèreront ne pas être touchés : les mains du praticien resteront alors à quelques centimètres au-dessus de votre corps, le but étant de sentir leur présence. Le praticien ne parle pas, vous méditez ou vous vous laissez aller seul, en prenant conscience de votre corps.
  • Enfin, à la fin de la séance, vous devez avoir le temps de reprendre vos esprits et de discuter avec le praticien (qui vous écoutera sans vous donner de conseils, ce n’est pas son rôle !).

Une séance de reiki peut aussi se faire seul, sans praticien. Dans ce cas, c’est vous qui touchez successivement les parties de votre corps !

Comment se déroule une séance de Reiki ?
Source : shutterstock.com