Chakras : pourquoi et comment les ouvrir ?

Bien-êtreChakras : pourquoi et comment les ouvrir ?
spot_img

Si vous ne connaissez rien aux chakras, cet article est fait pour vous ! On pense que les chakras ont été décrits pour la première fois dans les Upanisad, un ensemble de textes philosophiques en sanskrit aux fondements théoriques de la religion hindoue. Ce système de croyances étant extrêmement complexe (saviez-vous par exemple qu’il existait 28 sortes de yoga différentes ?), on vous laisse libre de devenir des experts sur les textes sacrés, et ici, on va se concentrer sur ce que sont les chakras, pourquoi il est recommandé de les ouvrir, et comment vous y prendre !

Que sont les chakras ?

Commençons par le début : la définition des chakras. Ce joli mot en sanskrit se traduit approximativement par « roue » ou « disque ». Quand on parle des chakras dans une perspective spirituelle, le mot chakra est utilisé pour parler de « centre spirituel », de « roue d’énergie » ou de « centre de lumière » : derrière le concept de chakras, il faut comprendre qu’il y a une notion de mouvement et d’énergie, c’est pour cela qu’ils sont représentés sous la forme d’une fleur de lotus (qui s’ouvre et se referme), par des spirales, ou par des roues qui tournent.

Les chakras sont aussi des points de jonction entre des canaux corporels, appelés Nadis, qui transportent l’énergie partout dans le corps (comme les veines transportent le sang) : ce sont donc des concentrés d’énergie situés à certains endroits bien précis du corps, au carrefour des Nadis. Dans cette philosophie ou ce système de croyance, il y aurait dans le corps humain des chakras au sens physique du terme, au même titre qu’il y a des organes. Tous ensemble, les chakras forment un système : s’ils sont équilibrés, le corps et l’esprit sont en harmonie. Si l’un est trop fermé ou l’autre trop ouvert, le système énergétique est déséquilibré – et nous développons des pathologies.

Les 7 chakras

Selon le Kundalini yoga, il y aurait chez tout être humain 7 chakras principaux. Ces chakras sont répartis dans le corps en formant une colonne (appelée « colonne lumineuse », ou « colonne d’argent »), qui part du bas du corps et remonte vers le haut, du périnée jusqu’à la tête. Chaque chakra est situé, dans cette pensée, à un endroit du corps en particulier : le chakra envoie de l’énergie à l’organe ou aux glandes où il est placé, permettant leur bon fonctionnement. À chaque chakra sont associés de nombreuses caractéristiques, notamment une couleur, un élément, des fonctions, des traits de personnalité, des concepts ou des émotions, mais aussi une divinité, une note de la gamme, etc.

Les 7 chakras
Source : shutterstock.com

Voici un petit aperçu :

  • 1er chakra : Muladhara ou chakra racine. Situé le plus bas, sous le périnée, il est associé à la terre et à la couleur rouge. Il nous relie au monde physique, représente l’argent, la sécurité, les biens matériels. Il permet, s’il est équilibré, de rester ancré dans le monde réel.
  • 2ᵉ chakra : Svadhisthana ou chakra sacré. Situé au-dessus de l’os pubien (un peu plus haut que le chakra racine), il est associé à l’eau et à l’orange. Il est le centre de l’énergie sexuelle et permet d’être au contact de ses émotions.
  • 3ᵉ chakra : Manipura ou chakra plexus solaire. Il se situe au niveau du plexus solaire (au-dessus du nombril), il va avec le jaune et le feu. Il serait le centre de l’énergie physique et responsable de l’ego, de l’estime de soi et du courage.
  • 4ᵉ chakra : Anahata ou chakra cœur. Il se situe au milieu de la poitrine, ses couleurs sont le vert et le rose et il est associé à l’élément de l’air. Il est responsable des sentiments nobles (amour, pardon, compassion) et apporte l’équilibre (c’est le chakra du milieu).
  • 5ᵉ chakra : Vishuddha ou chakra de la gorge. Situé au creux de la gorge, bleu clair et associé à l’éther, il permet la communication, l’expression de soi, l’assurance et la créativité.
  • 6ᵉ chakra : Ajna ou chakra frontal. Aussi appelé troisième œil, il est situé sur le front, entre les deux yeux. Associé à la lumière et au bleu indigo, il permet la sagesse, l’intuition, la clairvoyance et l’équilibre intérieur.
  • 7ᵉ chakra : Sahasrara ou chakra coronal. Situé au sommet de la tête, sous la fontanelle, il est associé au blanc et au violet, à la pensée, et permet la spiritualité, la distinction entre le bon et le mauvais et l’inspiration.

Notez enfin que dans le yoga kundalini, il existe un 8ᵉ chakra, appelé « aura », qui englobe les 7 autres et nous entoure, à distance de notre corps.

Pourquoi ouvrir les chakras ?

Vous l’avez compris : dans ce système de pensée, les chakras transmettent de l’énergie. Le bon fonctionnement du corps et de l’esprit repose sur l’équilibre. Un chakra trop fermé ne laisserait pas circuler l’énergie, et provoquerait un déséquilibre dans le corps. Dans le yoga, on considère souvent que les blocages ou douleurs physiques peuvent être guéris par l’ouverture des trois premiers chakras, les problèmes émotionnels avec le chakra cœur et les inquiétudes avec les trois derniers chakras. Ouvrir ses chakras, ou plutôt les rééquilibrer, c’est permettre à l’énergie de circuler de manière fluide en éliminant les problèmes liés aux organes associés à chaque chakra, et en régulant les émotions. Un chakra peut être trop fermé (il faudrait alors l’ouvrir), mais aussi trop ouvert. Par exemple, si votre chakra sacré est trop ouvert, vous auriez tendance à développer des addictions ; s’il est trop fermé, vous seriez peu passionné et vous trouveriez peu de plaisir dans la vie. Pour le chakra plexus solaire, une trop grande fermeture conduirait à de l’indécision et un manque de confiance en soi, une trop grande ouverture vous rendrait au contraire peu empathique, enclin à la colère et avide de contrôle.

Pourquoi ouvrir les chakras ?
Source : shutterstock.com

Comment les ouvrir ?

Pour ouvrir ses chakras, rien de tel que le yoga et la méditation. À chaque chakra sa méthode d’ouverture : elle repose toujours sur une pleine conscience, une attention totale portée sur la zone corporelle associée au chakra, et sur des exercices pour se focaliser sur l’énergie du chakra et, ainsi, « l’ouvrir ». Pour ne vous citer que quelques exemples, le chakra racine sera ouvert grâce à la contraction-racine (la contraction de la zone située entre le périnée et l’anus), parfois avec les positions de l’Aigle ou de l’Arbre dans le hatha yoga, ou bien avec une méditation focalisée sur le chakra racine et un chant associé (le bijà LAM). Pour le chakra plexus solaire, il s’agira d’effectuer une pression forte sur la plante du pied (à 2/3 du pied en partant du talon), ou bien de s’adosser à un arbre, une main dessus, une main sur le plexus, pour sentir son énergie, ou encore de méditer, mains sur le plexus et pouces croisés, en chantant intérieurement le bijà RAM.

Comment rééquilibrer les chakras ?

En arrivant à la fin de cet article, vous pouvez demeurer sceptique ou hermétique à l’approche des chakras. Il s’agit d’un système de croyances, il est donc naturel que l’on y croit, ou non ; les deux positions sont acceptables. Cependant, l’idée d’ouvrir comme de rééquilibrer les chakras – ce qui repose sur l’ouverture successive et dans l’ordre des sept chakras, ou sur l’utilisation des positions de la charrue ou de la chandelle qui s’adressent aux sept chakras à la fois – est loin d’être stupide. Vous l’aurez remarqué, ce qui compte finalement, c’est de prendre le temps d’avoir conscience d’une zone de son corps, de méditer en écoutant sa respiration, de laisser derrière soi les soucis du quotidien et de dénouer des tensions en retrouvant de l’énergie. Quand on veut rééquilibrer ses chakras, on veut équilibrer ses pensées, son organisme, et finalement sa vie : et ce n’est que mon avis, mais prendre le temps d’essayer quelques-unes de ces méthodes méditatives ou de ces positions de yoga, en y croyant même un tout petit peu, ne peut pas faire de mal, si ?