Kinésiologie : définition, missions et formation

0
98
Kinésiologie : définition, missions et formation
Source : shutterstock.com

Le 21e siècle est l’ère des médecines douces et de la science du bien-être. Dans cette nouvelle vision de la médecine qui émerge, différentes professions et techniques se développent ou resurgissent après des siècles de sommeil. Parmi eux, la Kinésiologie, pratique inspirée de la chiropractie et de la médecine chinoise traditionnelle.

Qu’est-ce que la kinésiologie ?

Du grec « kinesis » qui se traduit par « se déplacer », la kinésiologie est une pratique réunissant différentes spécialisations. Cette technique a pour objectif premier d’étudier et décrypter le mouvement humain en réunissant les visions anatomiques, musculaires, biomécaniques, psychiques ou émotionnelles de celui-ci.

Pratique fondée en 1960 par le Dr Goodheart, la kinésiologie analyse et teste les muscles du corps humain pour détecter des faiblesses ou contractions involontaires. La pratique n’est actuellement pas encadrée par l’OMS, ce qui fait que la kinésiologie ne fait pas partie des sciences médicales et paramédicales.

Qu'est-ce que la kinésiologie ?
Source : shutterstock.com

Quel est le rôle du kinésiologue ?

Le kinésiologue est un professionnel qui a suivi une formation kinésiologie et exerce soit en établissement médical, soit en indépendant, à son compte.

Le rôle du kinésiologue recouvre différents maux touchants au psychique et psychologique :

Les perturbations émotionnelles : stress, sauts d’humeur, angoisses, phobies…

Les problèmes psychiques : douleurs, maladies, dépressions, manque d’estime de soi, etc.

D’une manière globale, le kinésiologue agit sur la santé mentale et physique d’une personne en équilibrant ce qu’il considère comme les trois piliers du corps humain : l’émotionnel, le physique et le psychique. 

Si l’un des éléments de ce triangle pose problème et que la personne le refoule, un blocage se crée. La kinésiologie est une science qui vise le bien-être et qui a pour but d’aider le client à traverser les douleurs et épreuves de la vie sans les bloquer, pour un quotidien plus sain et moins anxieux.

Le kinésiologue s’axe principalement sur la tonicité musculaire en pratiquant une série de tests pour mener au déblocage émotionnel et physique.

Quelles sont les techniques utilisées ?

Le kinésiologue utilise différentes techniques développées depuis la naissance de la kinésiologie jusqu’à nos jours.

Quelles sont les techniques utilisées ?
Source : shutterstock.com

Le Touch for Health

Se définissant par « Toucher pour la santé » le Touch for Health est la technique de kinésiologie la plus répandue et plébiscitée.

En effectuant différentes manipulations dont une majorité de tests musculaires, le spécialiste tente d’équilibrer les trois piliers de la santé. Le Touch for Health s’allie quelques fois à des techniques d’acupression inspirées de la médecine chinoise traditionnelle.

Le Three in One Concept

Le Concept du Trois en Un est une technique de kinésiologie qui se centre sur le lien du mental, du physique et du psychique.  Chaque stress, traumatisme ou moment impactant du passé qui a été refoulé impacte l’équilibre maculaire du corps humain.

Le three in One Concept intègre le client dans le processus de la séance pour lui faire prendre conscience de ses problèmes et en élever les barrières.

Phobie, angoisse, difficulté de concentration voire échec scolaire, cette technique peut s’appliquer à toute personne et à tout âge.

La Kinésiologie appliquée

Cette forme de kinésiologie diffère des autres puisque seuls des professionnels de santé diplômés d’état peuvent la pratiquer. Cette technique analyse la posture, la marche et le tonus musculaire pour déterminer de possibles soucis et dysfonctionnements. Le test musculaire en est un des composants principaux, en collaboration avec d’autres examens de médecine traditionnels.

Seul un professionnel de santé reconnu peut utiliser la kinésiologie appliquée et s’en aider pour poser ou certifier un diagnostic. Les professionnels de santé qui l’utilisent sont le plus souvent des chiropraticiens.

Le Brain Gym

Le Brain Gym, aussi dit éducation kinesthésique, est une science développée en 1980 qui a pour but de centrer l’apprentissage sur le mouvement.

En suivant une série d’exercices et de postures inspirées du yoga, de la médecine chinoise ou de l’ergothérapie, le Brain Gym permet de stimuler la concentration et les fonctions cognitives, principalement chez l’enfant.

L’objectif est de mettre son corps en mouvement pour apprendre à développer tout son potentiel.

Comment devenir kinésiologue ?

La kinésiologie est une pratique qui n’est pas reconnue comme profession médicale ou paramédicale et donc, de fait, non réglementée. Le manque de réglementation autour de cette profession fait que tout le monde ou presque peut devenir kinésiologue.

Il est possible de se former en suivant une formation de kinésiologie ou directement au contact d’un kinésiologue.

Depuis 1992, il existe une Fédération Française de Kinésiologie. Celle-ci impose à ses adhérents d’avoir fait 600 heures de formation face à face dans une des écoles affiliées à la fédération sur 2 ans. Les adhérents de la fédération doivent également signer un code d’éthique et de déontologie. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici