Comment soulager une crise d’asthme ?

0
84

Comment soulager une crise d’asthme ?

En France, près de 4 millions de personnes souffrent d’asthme. Les facteurs environnementaux semblent aggraver et exacerber la tendance puisqu’en 20 ans, le nombre d’asthmatiques a augmenté de plus de 40% dans l’hexagone. Les chiffres sont en constante augmentation dans le monde. Or, l’asthme peut se révéler extrêmement dangereux s’il n’est pas traité en fond. En effet, des crises d’asthme plus ou moins sévères peuvent se déclencher et entraîner une gêne respiratoire qui peut conduire la victime à l’hôpital.

Heureusement de nos jours, les spécialistes savent traiter et suivre les crises d’asthme pour limiter leur apparition ou encore en soulager les symptômes.

Qu’est-ce qu’une crise d’asthme?

L'asthme, c'est quoi ?

Chez une personne non asthmatique, les bronches, qui sont les voies respiratoires transportant l’air dans les poumons, sont ouvertes, saines et non obstruées. En cas de maladies, d’infection virale ou d’autre stimulation extérieure, les bronches produisent un mucus qui se trouve être la première barrière entre eux et les agents irritants ou infectieux.

Chez un patient asthmatique, les bronches sont plus sensibles, voire hypersensibles et produisent du mucus de façon fréquente. Ce mucus entraîne l’obstruction incomplète des bronches et limite le passage de l’air.

Lors d’une crise d’asthme et quel que soit le déclencheur, les bronches se contractent et produisent un excès de mucus. Cette double action a pour effet de fortement restreindre le passage de l’air dans les poumons et de conduire à une gêne respiratoire, voire un cas d’insuffisance respiratoire.

Les traitements par inhalations

Si les crises d’asthme en elle-même présentent un danger pour la vie du patient, la médecine sait désormais les prévenir, les traiter et les soulager au moyen de différents médicaments et produits.

Lors d’une crise d’asthme, il est avant tout conseillé d’utiliser un traitement bronchodilatateur d’action rapide (BDCA) de type Bricanyl. Cette famille de médicaments par inhalation constitue le traitement classique pour soulager une crise d’asthme.

Les molécules actives sont directement transportées vers les bronches par l’inhalation et leur effet dilatateur permet de stopper la contraction des bronches et ainsi d’arrêter la crise d’asthme.

Deux à trois inhalations doivent permettre dans la majeure partie des cas de stopper la crise en quelques minutes.

Prévenir les crises d’asthme

Si les crises d’asthme sont extrêmement gênantes, il est possible de les prévenir en prenant quelques précautions. Pour réduire considérablement la fréquence des crises, de nombreux facteurs de risques sont à éviter, et des traitements préventifs naturels permettent de limiter leur apparition.

Les facteurs à éviter

Comme dit précédemment, l’asthme est déclenché par une réaction violente des bronches face à un agent irritant et allergène. Ce type de déclencheur peut malheureusement se retrouver partout, mais certaines actions et certains lieux sont plus à risque que d’autres.

Ainsi, il convient d’éviter :

  • De fumer ou de se retrouver dans un lieu fumeur
  • De respirer de la poussière et donc de prendre ses précautions lors du ménage
  • D’utiliser ou respirer des produits irritants comme des nettoyants, produits de ménages, peintures et colles… )

Les acariens sont également des facteurs déclencheurs des crises d’asthme. Pour s’en protéger, il convient de faire passer l’aspirateur sur ses matelas et fauteuils, et de changer les draps régulièrement en les lavant à plus de 60 degrés. Il existe également des housses de couettes, de matelas et d’oreillers spéciaux anti-acariens.

Enfin, il est aussi possible d’utiliser des produits anti-acariens qui permettent de traiter les literies et autres meubles et affichent une efficacité de plusieurs mois.

Enfin, le pollen est un facteur de risque chez les asthmatiques. Lors des périodes où le pollen est fortement présent en extérieur, il convient de rester à l’intérieur, porter des masques, chapeaux et lunettes de soleil, mais également de se doucher après chaque sortie pour éliminer les traces de pollens qui ont pu s’accrocher sur vous. Pour la même raison, les vêtements doivent immédiatement passer au lavage après chaque sortie.

Une prévention naturelle

En changeant quelques gestes du quotidien, il est possible d’adopter une attitude de prévention vis-à-vis de l’asthme. Il est aujourd’hui reconnu que plusieurs aliments ont le pouvoir de limiter le développement de certaines pathologies ou, au contraire, de les aggraver.

Ainsi, il est déconseillé de manger :

  • De la charcuterie
  • Des saucisses et autres viandes fumées

A contrario, certains aliments ont la capacité de réduire l’inflammation des bronches. Il s’agit :

  • Des fruits et légumes riches en vitamine C
  • Des produits riches en vitamine D comme le soja, ou le jaune d’œuf
  • Des produits riches en oméga 3 tel le poisson gras et les oléagineux

Source : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/asthme.pdf