Carence vitamine C : Que risque-t-on ?

Nous entendons généralement parler de la vitamine C sans en savoir l’utilité. Cependant, c’est une vitamine nécessaire pour le métabolisme notamment le bon fonctionnement de l’organisme. Une carence en vitamines C peut être problématique. Vous souhaitez en savoir plus sur le terme, nous vous invitons à lire la suite de notre article.

Qu’est-ce que la vitamine C ?

La vitamine C est une vitamine connue sous le nom de l’acide ascorbique, elle est également considérée hydrosoluble. Bien qu’elle soit utile à notre métabolisme, elle n’est pas produite par notre organisme. De plus, elle s’élimine rapidement dès lors que nous urinons car elle est soluble. Ainsi, il faudra une consommation régulière des vitamines hydrosolubles pour maintenir le bon fonctionnement de votre organisme. Elle permet à l’organisme à fabriquer le collagène qui est une protéine essentielle pour former le tissu de la peau, des os ainsi que des ligaments. De plus, elle participe aussi au maintien de votre fonction immunitaire, facilite la cicatrisation d’une plaie quelconque et contribue également à la multiplication des globules rouges ainsi qu’une meilleure absorption du fer. L’acide ascorbique est tant sensible à l’oxydation, à l’air qu’à la chaleur. Du fait qu’elle soit hydrosoluble, c’est une vitamine qui s’échappe plus facilement dans les eaux de cuisson. Vous devez donc conserver les aliments riches en vitamine C dans un milieu frais. Pensez également à consommer vos aliments riches en vitamine C le plus rapidement possible pour éviter toute perte.

Du fait de son caractère hydrosoluble, elle s’échappe plus facilement dans les eaux de cuisson. Pour la préserver, il est important de conserver les aliments riches en cette vitamine, au frais et de les consommer le plus rapidement possible ; de peler, découper, râper ou presser les fruits et les légumes, juste avant de les consommer ; ou à défaut, de les cuire juste le temps nécessaire, de préférence à la vapeur et d’éviter de les réchauffer à plusieurs reprises.

Comment déceler une carence en vitamine C ?

Pour détecter la carence en vitamines C dans notre corps, vous n’avez pas besoin forcément de vous rendre à l’hôpital. Voici certains signes physiques qui peuvent vous alerter :

  • Dès lors que vous constatez que vous êtes fatigué très souvent, vous pouvez penser à un manque de vitamine C.
  • Les douleurs musculaires ainsi que les douleurs aux articulations sont remarquées souvent dès lors que le l’organisme a une insuffisance en vitamine C.
  • En cas de carence aiguë de vitamine C, il arrive généralement que le patient saigne souvent du nez. En effet, le manque de vitamine C fragilise les vaisseaux sanguins.
  • C’est dans le même cas que vous ferez face également au saignement de gencives. Dès lors que vous mangez, vous vous brossez ou toute action stimulant la bouche, vous constaterez un écoulement du sang au niveau de vos gencives.

Toutefois, ces symptômes ne sont pas strictement liés à une carence mais, cependant, elles font office d’alerte pour se rapprochera d’un médecin.

Comment éviter une carence en vitamine C ?

On retrouve la vitamine C uniquement dans les fruits, les légumes, les châtaignes et les pommes de terre, fraise, agrumes, poivrons, choux, épinard, et bien d’autres, en sont particulièrement riches. Vous avez également des jus, toutefois, ils sont moins riches que dans les fruits et légumes. Une alimentation équilibrée devrait donc suffire à couvrir nos besoins et à éviter une carence en vitamines C, mais il faut également prendre souvent des comprimés riches en cette subsistance, en guise de compensation, car c’est vrai on trouve de la vitamine C dans les fruits et certains légumes, mais il faut qu’ils soient de très bonne qualité et souvent nous n’en consommons pas assez pour avoir les apports journaliers requis. La vitamine C est utile lorsque vous êtes fatigué où vous avez besoin d’augmenter votre système immunitaire. Attention surtout à ne pas trop en consommer, car en plus d’être inutile, cela pourrait causer des maux d’estomac, des calculs rénaux, et même la diarrhée. La vitamine C est parfois déconseillée quand vous avez un excès de fer, la drépanocytose ou tout problème d’insuffisance rénale. Alors si vous voulez débuter une cure de vitamine C, surtout ne pas oublier de demander conseil au médecin ou au pharmacien en cas de doute ou d’éclaircissements.

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here