Comment devenir infirmière ?

0
55
Comment devenir infirmière

En France, on compte près de 650 000 infirmiers et infirmières. On peut dire que c’est un métier essentiellement féminin puisque 87 % des infirmiers sont des femmes. Être infirmière peut être une vocation de premier ordre, mais aussi un choix de métier lors d’une reconversion professionnelle. Comment devenir infirmière ? Quel est le rôle d’une infirmière ou d’un infirmier et quel parcours permet d’avoir son diplôme d’IDE ?

Le rôle d’une infirmière (ou infirmier)

Le rôle d'une infirmière (ou infirmier) 

Les rôles d’une infirmière ou d’un infirmier sont multiples. Globalement, on peut dire que l’IDE (Infirmier Diplômé d’Etat) a pour objectif de s’occuper des patients, de leur bien-être physique et moral et de réaliser les soins techniques nécessaires prescrits par le médecin. L’infirmière est capable de faire des injections intramusculaires, des perfusions, des prises de sang, et certains actes techniques divers.

En fonction du secteur ou du service dans lequel travaille l’infirmière, les missions sont vraiment différentes. Par exemple, on trouve des infirmières en milieu scolaire qui vont recevoir les élèves qui ont des difficultés psychologiques physiques et les rediriger.

En milieu hospitalier, l’infirmière aux urgences s’occupe de tous les soins techniques et les examens qui sont dans ses cordes, alors qu’en orthogénie, par exemple, l’infirmière a un rôle de conseillère et explique de A à Z les procédures aux patientes et les accompagnent tout au long du processus.

Dans le cadre des études et des formations pour devenir infirmière, on apprend qu’on peut se diriger vers un emploi en tant qu’infirmière libérale ou hospitalière. Nous verrons ci-dessous les différences entre ces deux milieux de travail.

Quel parcours pour devenir infirmière ?

Les études pour devenir infirmière

Vous avez un projet professionnel infirmier ? Dans ce cas, il est nécessaire de connaitre le parcours de formation pour accéder à cet emploi. Pour devenir infirmier ou infirmière, il faut suivre un parcours de trois ans dans un institut de formation aux soins infirmiers ou IFSI. Vous aurez des cours théoriques ainsi que des stages qui permettent de valider les 10 compétences des soins infirmiers.

Durant les cours, plusieurs matières seront abordées comme les sciences humaines et sociales, ainsi que les sciences techniques infirmières. En tant qu’étudiant, il est possible de se spécialiser dans un secteur spécifique comme la psychiatrie, la santé au travail, le sommeil, la douleur, la stomathérapie, etc. Néanmoins, pour exercer en tant qu’infirmier spécialiste, un diplôme supplémentaire au DEI (diplôme d’État infirmier) est nécessaire pour valider les compétences.

Le DEI est un diplôme de niveau bac + 3. En étant titulaire, il est possible d’exercer en tant qu’infirmier en soins généraux. Vous avez ensuite accès aux trois spécialisations : infirmier, anesthésiste, infirmier de bloc opératoire est infirmier en puériculture. Après trois ans d’expérience, il est possible de devenir IPA ou infirmier en pratique avancée. Dans ce cas, il est nécessaire d’obtenir un diplôme appelé le DEIPA qui vaut un bac+5. Puis, l’évolution de carrière peut être portée vers une fonction de cadre de santé si c’est votre ambition.

Infirmière libérale ou hospitalière, quelle différence ?

Quelle est la différence entre infirmier libéral ou hospitalier ?

Quand on songe au métier d’infirmier, on s’imagine souvent les soignants qui travaillent en milieu hospitalier. Pourtant, de nombreux infirmiers et infirmières décident de travailler en libéral, bien souvent, après avoir travaillé plusieurs années à l’hôpital ou en clinique. Il faut savoir qu’être infirmière ou infirmier à l’hôpital et infirmière en libéral sont deux métiers différents.

Effectivement, l’infirmière libérale travaille dans des conditions un peu spéciales. Elle est en lien chaque jour avec ses patients et doit réaliser les soins dans leur environnement, c’est-à-dire à domicile. L’infirmière libérale pénètre donc dans l’intimité du patient. Bien que cela puisse parfois être difficile, c’est quelques fois un avantage, puisque cela permet de créer un véritable lien avec le patient.

L’infirmière en milieu hospitalier travaille en équipe, dans un environnement adapté aux soins médicaux. Le lien avec le patient est différent puisque les personnes hospitalisées restent peu de temps à l’hôpital en règle générale.

Enfin, nous pouvons évoquer le salaire. Une infirmière qui travaille à l’hôpital est payée 2000 € bruts mensuellement en début de carrière et le salaire peut monter jusqu’à 3400 € bruts en fin de carrière. Quant à l’infirmière libéral, elle peut facilement gagner 3000 € nets par mois en fonction de son lieu d’activité et du nombre de patients qu’elle accompagne. Quoi qu’il en soit, une infirmière peut ouvrir son cabinet uniquement après avoir justifié d’une expérience au sein d’un établissement de santé.