Comment soulager les douleurs cervicales ?

Santé Douleur Comment soulager les douleurs cervicales ?

Les douleurs cervicales sont aujourd’hui très fréquentes et touchent aussi bien les hommes que les femmes. Elles se manifestent par des symptômes très dérangeants et peuvent sérieusement nuire à votre bien-être. Ces douleurs qui peuvent avoir diverses origines sont parfois faciles à éliminer, mais il arrive aussi qu’elles conduisent à des complications. Il faut donc choisir en fonction de la gravité du problème, la solution la plus adaptée pour le traitement de vos douleurs cervicales.

Quels sont les symptômes des douleurs cervicales ?

Les douleurs aux cervicales représentent une pathologie assez fréquente, que l’on considère généralement comme un problème bénin. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas, parce que si les symptômes ne sont pas traités dès leur apparition, ils peuvent s’aggraver et provoquer des problèmes plus graves.

Cette pathologie est connue sous le nom de cervicalgie, et s’avère être un problème très commun, qui touche de nombreux hommes et femmes dans le monde. Il s’agit d’une douleur au cou, qui touche surtout les personnes qui restent longtemps dans la même position, par exemple au volant d’une voiture, ou devant un ordinateur. 

Ainsi, le principal symptôme de cette pathologie, ce sont les douleurs au niveau du cou. Toutefois, ce n’est pas tout, car les douleurs aux cervicales peuvent aussi se manifester à travers plusieurs autres symptômes tels que :

  • Des difficultés à bouger la tête
  • Une raideur musculaire, plus précisément au niveau de la nuque
  • Des maux de tête
  • Des spasmes
  • Des vertiges
  • Des troubles visuels
  • Des troubles du sommeil
  • Des problèmes de concentration
  • Des troubles auditifs, etc.

Ces symptômes sont variables d’une personne à une autre, et en fonction de la gravité de la cervicalgie. Tout dépend aussi du type de cervicalgie dont vous souffrez, car on en distingue plusieurs. Pour commencer, il est possible qu’il s’agisse d’une cervicalgie passagère, qui disparait déjà au bout de deux semaines, ou au maximum après huit semaines.

Ensuite, si vos douleurs dans le cou durent environ six mois, cela signifie qu’il s’agit d’une cervicalgie aigue. Au-delà de cette période, on parle alors de cervicalgie chronique, et la personne concernée doit trouver au plus vite une solution pour que cette situation ne soit pas permanente.

Il est aussi possible de classer les différents types de cervicalgie qui existent en fonction de leur origine. Dans ce cas on distingue :

  • La cervicalgie traumatique : elle survient généralement à la suite d’un traumatisme. Elle peut aussi être provoquée par une entorse ou une fracture.
  • La cervicalgie commune : ce type de cervicalgie n’est provoqué par aucun traumatisme, encore moins par une pathologie. Ses causes sont plus communes, comme le stress, la mauvaise posture, etc.
  • La cervicalgie symptomatique : pour finir, ce type de cervicalgie survient suite à une pathologie qui peut être infectieuse, inflammatoire ou tumorale.

Quelles sont les causes de ces douleurs ?

Les causes des douleurs au niveau des cervicales peuvent être diverses et variées. Toutefois, la plupart du temps, cette pathologie est provoquée par l’usure des structures mécaniques du cou. Cela survient parfois avec l’âge, mais il arrive aussi que les personnes plus jeunes, en fonction de leur métier, usent plus rapidement leurs muscles et articulations au niveau du cou.

C’est le cas par exemple des personnes qui utilisent leur cou et leur bras de manière excessive. Ce sont généralement les ouvriers, les conducteurs, les employés de bureau qui adoptent une mauvaise posture au travail, etc. Quoi qu’il en soit, les causes les plus fréquentes de la cervicalgie sont les suivantes :

  • Une atteinte au niveau des cartilages ou des vertèbres
  • Une fatigue musculaire localisée au niveau du cou
  • Une compression des nerfs
  • Le stress
  • L’anxiété
  • De l’arthrose, etc.

En dehors de ces causes, la cervicalgie peut aussi avoir d’autres origines un peu moins fréquentes. Il s’agit de :

  • Des infections
  • De l’arthrite rhumatoïde
  • Un cancer
  • Une méningite

Comment soulager des douleurs aux cervicales ?

Il existe plusieurs solutions pour soulager les douleurs au niveau des cervicales. Il suffit de prendre en compte l’origine du problème, ainsi que sa gravité. De cette manière, vous pourrez savoir si une simple automédication sera suffisante, ou si au contraire, vous devez consulter au plus vite un professionnel.

Généralement, dès l’apparition des premiers symptômes de la cervicalgie, les solutions utilisées sont plutôt simples et faciles à appliquer. Par exemple, il est possible de soulager les douleurs en appliquant de façon alternée, une poche de glace et un torchon chaud au niveau du cou. Il faut le faire environ 30 minutes et plusieurs fois par jour.

Il est aussi conseillé de masser délicatement la zone afin de soulager les douleurs. Si vous avez peur de vous étirer au risque d’avoir mal, sachez que cela peut aussi s’avérer être bénéfique pour votre bien-être. Alors n’hésitez pas à vous étirer doucement aussi souvent que possible, car cela vous permet de détendre vos muscles et de soulager la douleur.

Toujours dans le but de faire disparaitre les symptômes de vos douleurs aux cervicales, vous pouvez choisir d’utiliser certains produits pharmaceutiques. Vous aurez le choix entre plusieurs types d’analgésiques comme le paracétamol, l’ibuprofène, et le naproxène. 

Comment soulager les douleurs cervicales la nuit ?

Comme vous pouvez vous en douter, les douleurs aux cervicales peuvent sérieusement nuire à la qualité de votre sommeil. C’est pour cette raison qu’en plus des solutions pour soulager les douleurs pendant la journée, il faut aussi trouver des remèdes efficaces la nuit. De cette manière, il sera plus facile à une personne souffrant de cervicalgie d’améliorer son sommeil.

A ce niveau, l’une des meilleures astuces est d’adopter une bonne position pour dormir. En effet, quand on souffre de cervicalgie, il existe des positions spécifiques qu’il faut adopter la nuit, afin de réduire les douleurs et favoriser l’endormissement. Il faudra donc choisir entre :

  • Dormir sur le côté : c’est une bonne position à condition de ne pas choisir le côté qui vous fait mal.
  • Dormir sur le dos : c’est tout simplement la meilleure position pour dormir en cas de cervicalgie, car dans cette posture, le cou et le reste de la colonne vertébrale sont alignés.

Un oreiller adapté est-il la clé ?

Pour mieux dormir malgré une cervicalgie, vous pouvez aussi vous tourner vers l’achat d’un oreiller plus adapté. Cet accessoire sera utile pour adopter une position de sommeil optimale, et réduire ainsi vos douleurs. Vous pouvez voir ici pour trouver les modèles conçus spécialement à cet effet.

Que faire si les douleurs persistent ?

Si les douleurs liées à la cervicalgie persistent pendant plusieurs semaines, alors il faudra penser à une solution plus radicale. Il s’agit de la consultation médicale. En effet, après trois semaines, si vos efforts pour soulager vos douleurs cervicales restent sans effets, alors prenez rendez-vous au plus vite avec un spécialiste. 

Il pourra vous orienter vers un traitement auprès d’un kinésithérapeute, et réaliser un examen plus poussé, pour découvrir les origines réelles de cette pathologie. Selon qu’il s’agit d’une tumeur, d’un cancer ou d’une autre maladie, il pourra vous indiquer le meilleur traitement à adopter pour améliorer votre état de santé.

En résumé, les douleurs aux cervicales peuvent toucher tout le monde, à n’importe quel moment. Heureusement, il suffit d’avoir les bons gestes pour soulager rapidement les douleurs et contacter un professionnel si celles-ci persistent.