Diogène : seulement 76 % des Français déclarent faire une toilette complète par jour

Santé Diogène : seulement 76 % des Français déclarent faire une toilette complète par...

Le syndrome de Diogène est un trouble comportemental qui s’associe, notamment, à une négligence de l’hygiène corporelle et domestique. Cette négligence entraîne un fort isolement social. Une étude publiée sur l’évolution des comportements d’hygiène corporelle et domestique des Français a montré qu’il reste encore des progrès à faire.

Comment reconnaître le syndrome de Diogène ?

Ce trouble comportemental se caractérise par une accumulation compulsive d’objets dans son domicile (la syllogomanie) mais également une négligence excessive d’hygiène corporelle et domestique. Ce mode de vie entraîne une forte dégradation du logement et des relations sociales. De ce fait, une personne souffrant de ce syndrome se retrouve rapidement dans une situation d’isolement social.

En ce qui concerne le « profil type », on remarque que ce sont généralement les personnes âgées entre 70 et 80 ans et majoritairement les femmes. Ce type de comportement survient souvent après un choc psychologique qui entraîne la personne dans une négligence de son mode de vie.

Les personnes souffrant du syndrome de Diogène requiert un grand soutien et une aide attentive pour se réinsérer dans la vie sociale. C’est pour cette raison, que des professionnels spécialisés peuvent assurer la prise en charge et le suivi des personnes. Vous pouvez trouver toutes les informations sur ce trouble comportemental sur https://www.syndrome-diogene.fr/.

Les chiffres qui montrent que les Français doivent s’améliorer

C’est l’institut de sondage Ifop qui a publié cette année la dernière étude concernant les comportements d’hygiène domestique et corporelle des Français. Ce type d’analyse est la troisième du genre à sortir après 1951 et 1986.

Cette étude permet, notamment, d’appréhender et de comprendre l’évolution du trouble du comportement Diogène. Le constat de cette étude relève, entre autres, des données relatives à l’hygiène.

En effet, seulement 76 % des Français déclarent faire une toilette complète au moins une fois par jour. En ce qui concerne l’hygiène des mains, 71 % disent se laver les mains après être allé aux toilettes, 49 % se laver les mains avant de passer à table et 45 % se les laver après avoir emprunté les transports en commun. L’Organisation mondiale de la santé soulève le fait que cette dernière donnée est très faible en considérant l’épidémie du coronavirus.

Les chiffres qui montrent que les Français doivent s'améliorer

Un suivi spécialisé pour ce syndrome

Les chercheurs considèrent que ce trouble comportemental doit être appréhendé avec une démarche pluridisciplinaire. En effet, ces personnes doivent être diagnostiquées et suivies par différents professionnels tels qu’un psychiatre, une assistante sociale ainsi qu’un médecin traitant. Cet ensemble sera coordonné par une équipe médico-sociale dans le but de soutenir et soigner ce syndrome.