Comment faire un massage cardiaque ?

Santé Comment faire un massage cardiaque ?

Le massage cardiaque est le geste de premier secours à effectuer lorsqu’une personne présente un arrêt du fonctionnement du cœur. Cette méthode de réanimation cardio-pulmonaire n’est pas si difficile, contrairement à ce que les gens pensent. Il est possible de suivre une formation spécifique pour les maîtriser, mais aussi de s’informer sérieusement sur les mouvements à réaliser. Votre réactivité en tant que témoin d’un accident peut sauver la vie d’une personne.

Comment reconnaître un arrêt cardiaque ?

Il est nécessaire de savoir qu’un arrêt cardiaque peut survenir à n’importe quel âge. Il touche autant les femmes que les hommes, mais ces derniers présentent plus fréquemment des symptômes de l’infarctus. Le massage cardiaque peut beaucoup aider à maintenir en vie ou sauver la victime jusqu’à l’arrivée des secours.

En cas d’arrêt cardiaque, la personne s’écoule brusquement à cause d’une perte de conscience. Cela peut arriver aussi bien au travail que dans la rue ou à la maison. Il est nécessaire d’observer rapidement si la victime n’émet aucune réaction malgré de nombreuses stimulations.

Face à ce type de cas, il est indispensable d’être très vigilant. N’hésitez pas à vous rapprocher pour basculer la tête de la personne vers l’arrière et lui ouvrir la bouche. Cette action permettra de libérer les voies aériennes afin de faciliter sa respiration.

En plaçant votre joue ou votre oreille au-dessus de sa bouche, vous pourrez vérifier que la victime respire toujours ou non. Observez également que son ventre ou sa poitrine se soulève. Vous pouvez en même temps lui poser des questions basiques telles que « Monsieur, Madame, vous m’entendez ? » ou « pouvez-vous serrer ma main s’il vous plaît ? ».

Comment reconnaître un arrêt cardiaque ?

Si vous ne remarquez pas de mouvements ou que la respiration est très lente ou très bruyante, il s’agit assurément d’un arrêt cardiaque. Il faudra agir vite afin de secourir la victime en pratiquer massage cardiaque.

Toutefois, dans certains cas, un arrêt cardiaque peut avoir un ou plusieurs symptômes :

  • Douleurs thoraciques,
  • Malaises persistants,
  • Nausées,
  • Essoufflements.

Comment réagir face à un arrêt cardiaque ?

Il est indispensable de savoir comment reagir face a un arret cardiaque. En dehors des gestes pour reconnaître l’arrêt cardiaque, il est essentiel de prendre des précautions. Cela évitera ainsi d’autres accidents. Vous devrez ensuite appeler les secours en composant le 15 ou le 112. Il sera indispensable de mentionner « arrêt cardiaque » comme motif de l’appel. Cette précision permettra aux secours de prioriser votre appel, de venir avec les outils adéquats et d’arriver plus rapidement.

Il est conseillé de commencer tout de suite la réanimation de la victime par le massage cardiaque. Toutefois, il est nécessaire de faire attention à la fréquence massage cardiaque et compter vos mouvements. Pour augmenter les chances de réussite de cette intervention, ces pressions devront être au rythme de 100 à 120 par minutes.

Il est aussi important de vérifier régulièrement les pouls de la victime. Si les battements reprennent régulièrement, vous pouvez stopper le massage cardiaque et vérifier que la victime est consciente. Dans le cas contraire, procédez à la compression thoracique jusqu’à ce que les secours prennent le relais. Ces derniers peuvent alors utiliser un défibrillateur pour réanimer la personne inanimée.

Comment bien pratiquer le massage cardiaque ?

Pour savoir comment faire un massage cardiaque, prenez note des étapes suivantes :

Mettez la victime sur le dos, sur un sol dur et enlevez ses vêtements pour qu’elle soit torse nu si possible. Le secouriste devra prendre position sur un côté de la victime, les épaules à l’aplomb de la poitrine.

Tendez vos bras au-dessus de la poitrine de la victime et posez les mains l’une sur l’autre au milieu du thorax, sur la partie inférieure du sternum.

Les bras tendus, les mains crochetées, appuyez ensuite de façon régulière. Évitez d’appuyer sur les côtes au risque de les briser et d’aggraver la situation.

Afin d’effectuer un massage cardiaque, vous devrez essayer de comprimer le thorax d’environ 5 cm. Pour cela, utilisez le poids de votre corps et non pas ceux du bras uniquement. Sachez qu’il est interdit de plier les coudes pour rendre le massage plus efficace.

Lorsque vous relâchez la poitrine, il est nécessaire que celle-ci reprenne sa forme initiale avant d’appuyer de nouveau. Toutefois, vous ne devez pas enlever vos mains entre chaque compression afin de ne pas réduire votre force.

Comment bien pratiquer le massage cardiaque ?

Quelles conséquences si le massage cardiaque n’est pas fait ?

Le massage cardiaque est le geste de réanimation indispensable à réaliser sur une victime d’un arret cardiaque. Il sert à réalimenter les organes vitaux de la victime en oxygène, que ce soit le cerveau, les poumons et le cœur. Si aucun geste n’est pratiqué suite à un arrêt cardiaque, la victime peut mourir rapidement.

Le corps médical conseille même de pratiquer un massage, même mauvais, face à un d’arrêt cardiaque. Ne rien faire ou hésiter peut avoir de nombreuses conséquences sur l’état de la victime. En attendant l’arrivée des secours, ces gestes peuvent beaucoup aider en faisant repartir le cœur de la personne inconsciente.

Qu’est-ce qui peut provoquer un arrêt cardiaque ?

En plus de connaitre le signe de l’arrêt cardiaque, il est nécessaire de découvrir les facteurs de ce problème. L’arrêt cardiaque peut être dû à une complication d’un problème cardio-vasculaire, mais aussi à d’autres causes :

  • Un trouble du rythme cardiaque ou fibrillation ventriculaire ;
  • Un infarctus du myocarde ;
  • Une insuffisance circulatoire aigüe ;
  • Une obstruction totale des voies aériennes ;
  • Une intoxication ;
  • Une hypothermie suite à une noyade.

Dans de telles circonstances, il est grandement possible que le cœur cesse de fonctionner par manque d’oxygène. Si la personne survit à l’arrêt cardiaque, des lésions au niveau du cerveau peuvent apparaître. Pour éviter cela, faire un massage cardiaque sera une excellente initiative.

Qu’est-ce qui peut provoquer un arrêt cardiaque ?