Les vermifuges naturels contre les vers intestinaux

Bien-êtreLes vermifuges naturels contre les vers intestinaux

Vers solitaires, oxyures, douve du foie, ascaris… ces vers intestinaux peuvent vite venir perturber notre quotidien et surtout nos intestins ! Quand ces petits parasites viennent coloniser notre système digestif, ils amènent avec eux leur lot de complications. Démangeaisons, douleurs abdominales et nausées font partie de la longue liste de symptômes que nous provoquent ces vers parasitaires. Rassurez-vous, en prévention ou en traitement, voici une liste des vermifuges naturels contre les vers intestinaux !

4 vermifuges naturels contre les vers intestinaux

Les vers intestinaux se traitent assez facilement, mais la prévention reste néanmoins la meilleure des solutions pour éviter une parasitose. Ainsi, il est important de bien se laver les mains après chaque passage aux toilettes, avant de passer à table ou après avoir touché de la terre et des fruits et légumes. N’oubliez pas qu’une viande et notamment la viande de bœuf peut véhiculer la douve du foie. Faites-la cuire suffisamment pour éliminer tout risque de fasciolase ! Mais si vous découvrez la présence de ces vers parasitaires, voici 4 vermifuges naturels.

Le numéro 1 des vermifuges naturels : l’ail !

L’ail fait partie des super aliments, en plus d’être excellent pour le système immunitaire, ses vertus antiseptique et antibiotique en font un puissant antiparasitaire. À consommer cuit ou cru, l’ail est un vermifuge naturel très efficace, notamment contre les oxyures.

Faites infuser des gousses d’ail une nuit entière dans de l’eau. Après l’avoir filtrée, buvez cette potion. Laissez l’ail agir sur les vers parasitaires pendant deux heures avant de manger autre chose.

Vous pouvez aussi faire chauffer une gousse d’ail écrasée dans un demi-litre de lait. Filtrez et buvez !

Des infusions antiparasitaires pour éliminer les vers intestinaux

Il existe d’autres plantes dont l’efficacité est connue pour éliminer les parasites intestinaux, à prendre en infusion :

  • L’infusion de thym : antiparasitaire naturel, le thym se laisse infuser dans de l’eau bouillante pour une décoction à consommer à raison de 3 à 4 tasses par jour pendant 15 jours.
  • L’écorce de cannelle : faites bouillir 2 bâtons de cannelle dans une tasse d’eau. Laissez infuser 5 minutes puis filtrez le remède antiparasitaire. Vous pouvez en boire jusqu’à 3 tasses par jour, et ce pendant 10 jours.

Des graines de courges aux vertus vermifuges

Les graines de courges sont également un excellent vermifuge naturel. Elles agissent sur les vers intestinaux et notamment contre les vers solitaires et les ascaris, tout en cicatrisant le tube digestif.

Faites infuser 10 g de graines de courges que vous aurez pillé au préalable dans du lait chaud. La préparation est à recommencer 3 semaines plus tard.

Vous pouvez mélanger des graines de tournesol ou des graines de citrouille à ce remède naturel, qui sont également de très bons vermifuges.

Éliminer les vers parasitaires avec les huiles essentielles

Attention, les huiles essentielles sont de puissants vermifuges, mais elles sont déconseillées pour les enfants de moins de 3 ans et pour les femmes enceintes et allaitantes.

Parmi les huiles essentielles les plus efficaces, vous pouvez opter pour :

  • Le basilic tropical : diluez 2 gouttes d’huile essentielle dans une cuillère à café de miel, et ce, 3 fois par jour pendant 7 jours.
  • Voici un mélange très efficace : mélangez 40 gouttes de camomille romaine, 30 gouttes de tea tree et 30 gouttes de thym à linalol et 2 cuillères à café d’huile végétale. Deux gouttes de ce remède avec un peu de miel 3 fois par jour pendant 10 jours chasseront les vers parasitaires de vos intestins !

Pour conclure : ces vermifuges naturels sont reconnus pour leur efficacité, néanmoins, ils ne remplacent pas une consultation chez le médecin en cas d’infestation massive notamment. Celui-ci vous fera passer des examens complémentaires comme un scotch test anal pour les oxyures, une coproculture pour le ténia et l’ascaris, ou encore une prise de sang si vous être atteint de fasciolose. En règle générale, le traitement prescrit sera également un antiparasitaire, c’est-à-dire un vermifuge.