Varices : causes, symptômes et traitement

0
93

30 à 60 % de la population des pays industrialisés souffre de varices. Disgracieuses, elles témoignent surtout d’une atteinte veineuse. Bénignes, les varices peuvent être associées à de l’insuffisance veineuse. Comment définir une varice ? Qu’est-ce qui provoque l’apparition de varices ? Que faut-il faire pour traiter les varices et prévenir leur apparition ?

C’est quoi des varices ?

Pour faire simple, une varice est une veine dilatée. Visuellement, on constate que les veines sont visibles à travers la peau, bleues et légèrement gonflées. Il faut savoir que les varices surviennent uniquement au niveau du système veineux superficiel. En effet, l’organisme contient deux systèmes veineux : le système veineux profond qui draine 90 % du sang vers le cœur et le système veineux superficiel qui lui, draine les 10 % restants. Le système superficiel se charge de diriger le sens vers le système profond. 

Pour que le sang puisse circuler, il y a trois solutions : les contractions cardiaques, les contractions musculaires qui ont lieu lorsqu’on bouge et les valvules qui se situent sur le trajet des veines superficielles. Ces valvules ont pour objectif d’éviter le sang de redescendre. Parfois, elles fonctionnent moins bien et le sang stagne dans la veine superficielle. La stagnation de sang déclenche une dilatation de la veine. C’est ce qu’on appelle une varice.

Quelles sont les causes ?

Comme on a pu le voir, il y a trois façons de faire circuler le sang : les contractions cardiaques, le mouvement qui induit la contraction musculaire et le fonctionnement des valvules qui sont destinées à aider le sens à remonter vers le cœur. Ainsi, si ces trois facteurs sont équilibrés, le sang circule correctement. Il suffit que l’un des trois ne fonctionne plus correctement, pour que le sang stagne et pour que les varices apparaissent.

D’un point de vue cardiaque, certaines pathologies qui vont avoir un impact sur les battements du cœur comme l’insuffisance cardiaque vont alors diminuer l’afflux sanguin. De plus, la sédentarité et l’absence de mouvement peut déclencher les varices, puisqu’il n’y a pas assez de contraction musculaire pour favoriser le retour veineux. Enfin, si les valvules des veines superficielles ne sont pas efficaces, le sang aura plus de mal à circuler.

Comment savoir si vous avez des varices ?

Avant même l’apparition de varices, certains symptômes doivent vous alerter : 

  • lourdeur dans les mollets
  • sensation de brûlure
  • sensation de fourmillements
  • démangeaisons
  • crampes nocturnes
  • gonflement des pieds ou des chevilles
  • douleur lors d’une position immobile prolongée

Ces symptômes indiquent une insuffisance veineuse. Il est nécessaire de faire un bilan avec votre médecin traitant qui peut vous aiguiller vers un spécialiste afin de déterminer la cause de cette mauvaise circulation sanguine. En attendant, rien ne vous empêche de bouger davantage si vous êtes sédentaire. La sédentarité est l’ennemi numéro un de la circulation sanguine. 

Pour diagnostiquer les varices, le médecin se base sur l’examen clinique. La varice est effectivement facile à reconnaître. Certains tests complémentaires permettent quant à eux, d’évaluer l’importance de l’insuffisance veineuse. Ainsi, l’échographie Doppler permet de mesurer les flux sanguins et la circulation, elle peut donc être utile pour déterminer la cause de l’insuffisance veineuse. Parfois, il est nécessaire de faire une radiographie du réseau veineux ou une phlébographie pour avoir des informations complémentaires.

Comment les traiter ?

Le traitement des varices permet de soulager les symptômes. En effet, les lésions sont irréversibles, sauf en cas de traitement chirurgicaux. Pour traiter les varices, on vise surtout la prévention et l’amélioration de la circulation. 

Dans un premier temps, on conseille la surélévation des jambes le soir pendant une vingtaine de minutes. Puis, pour activer le retour veineux, il est recommandé de passer un jet d’eau froide sur les jambes pendant plusieurs minutes (au moins 10 min). Les fameux bas de contention font partie des traitements inévitables lorsqu’on a des varices. La compression permet de faciliter la circulation sanguine et soulage la sensation de lourdeur. Veillez à renouveler vos bas de contention au moins tous les 6 mois. Enfin, marchez au moins 30 minutes par jour.

Au niveau des médicaments, vous trouvez des flavonoïdes comme le Daflon, non remboursé par la sécurité sociale, car ce type de traitement est jugé trop peu efficace. Vous pouvez vous tourner vers des aliments ou des compléments alimentaires. Par exemple, les bienfaits du raisin seraient sous-estimés par les personnes atteintes de varices ! 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici