Tourisme médical : qu’en est-il du suivi postopératoire ?

0
65

Le tourisme médical permet d’accéder à des soins thérapeutiques ou à une opération chirurgicale dans un pays étranger. Après les soins, les personnes traitées bénéficient d’un accompagnement qui présente particulièrement de nombreux avantages. En quoi consiste donc le suivi postopératoire dans le cadre d’un tourisme médical ?

Une bonne agence de tourisme médical fera toujours un suivi postopératoire

Un suivi postopératoire est obligatoire après une intervention de chirurgie esthétique. Contrairement aux idées reçues, les soins ne se limitent pas à la sortie du bloc opératoire. Comme vous pouvez le constater sur Wellbe-esthetique.fr, une bonne agence de tourisme médical doit toujours faire un suivi postopératoire, et ce, pour de nombreuses raisons.

Quelles sont les conséquences négatives de l’absence de suivi ?

L’absence d’un suivi postopératoire peut entraîner par la suite d’importantes conséquences néfastes. À titre indicatif, elle peut provoquer chez le patient une infection ou un retard de cicatrisation. Elle peut également engendrer chez ce dernier des douleurs au niveau de la partie du corps opérée. De plus, l’absence d’un suivi postopératoire peut entraîner une anomalie qui peut impacter le résultat final de l’intervention. En dehors de ces points, elle peut aussi entraîner un oubli des soins à effectuer par le patient pour une bonne récupération.

Quel est l’intérêt d’un suivi postopératoire ?

Le suivi postopératoire permet au patient de bénéficier d’un accompagnement personnalisé. Le calendrier proposé dans le cadre du suivi permet de suivre de près l’évolution de l’intervention. De plus, vous continuez de recevoir des conseils pratiques de la part du chirurgien. Il vous rassure également et renforce votre sérénité. En plus de cela, les consultations de suivi permettent d’anticiper les éventuelles complications qui pourraient survenir. Elles permettent aussi de vérifier si le résultat final correspond réellement à vos attentes. Si ce n’est pas le cas, une reprise chirurgicale peut être nécessaire.

suivi postopératoire tourisme médical

En quoi consiste un suivi postopératoire après une chirurgie esthétique ?

Les consultations postopératoires constituent des moments clés après une intervention chirurgicale. Elles consistent notamment à suivre l’évolution de la cicatrisation. De plus, elles permettent d’analyser le résultat de l’intervention. Le suivi permet aussi de confirmer la reprise des activités professionnelles et physiques chez le patient. La durée du suivi postopératoire est aléatoire, car elle dépend du type d’opération, du chirurgien esthétique et de sa disponibilité. Toutefois, les praticiens mettent généralement en place un suivi de longue durée en raison de son importance. Selon le chirurgien, la durée peut être d’un an. Le suivi comprend notamment plusieurs consultations.

Par ailleurs, dans le cadre d’une chirurgie esthétique, le suivi postopératoire ne peut qu’être réalisé par le praticien. Les premiers rendez-vous postopératoires ont généralement lieu dans la semaine qui suit l’opération. Lors des consultations, l’infirmier instrumentiste prend en charge le patient. Il lui enlève notamment les pansements et procède au nettoyage des plaies. Ensuite, le docteur vient vérifier chaque étape. Il prend le temps de discuter avec le patient et répond à ses différentes questions. À la fin de leur échange, d’autres séances peuvent être prévues dans les mois qui vont suivre afin de voir l’évolution de la plaie ou de la zone opérée.

Que faire en cas de souci postopératoire une fois rentré en France ?

Une fois rentré en France, il peut malheureusement arriver que vous ayez des soucis après votre intervention chirurgicale. Dans ce cas, l’idéal est de contacter le chirurgien esthétique qui vous a opéré. Il pourra alors vous faire une consultation par vidéoconférence. Lors de l’échange, vous serez amené à lui envoyer des photos de la partie opérée. Il peut également être nécessaire que vous réalisiez une courte vidéo de cette partie. Veillez à ce que les fichiers à envoyer soient clairs. Il est aussi important que vous décriviez de façon exacte les douleurs que vous ressentez. Sur la base des informations fournies et des remarques du chirurgien, il peut vous faire des recommandations pratiques.

Par ailleurs, s’il s’agit d’une complication importante, l’agence de tourisme médicale peut exiger votre présence. Cela peut être nécessaire si le praticien a besoin de vous faire passer des tests ou des examens. Toutefois, si cette solution ne vous convient pas, vous pouvez vous faire assister par un professionnel qualifié en France. Néanmoins, il faudra l’avis du chirurgien qui vous a fait l’opération. De plus, il doit assister le médecin qui va vous suivre en France pour que vous puissiez bénéficier d’un accompagnement optimal. N’oubliez pas de fournir à ce dernier tous les documents médicaux qui vous ont été remis après la première intervention. Cela l’aidera à avoir une idée claire du type de suivi dont vous avez besoin.