Tourisme dentaire : pourquoi choisir l’Espagne ?

0
98
Tourisme dentaire : pourquoi choisir l’Espagne ?
Source : shutterstock.com

Face aux tarifs des soins dentaires et au faible taux de remboursement en France, de nombreux patients renoncent à leurs soins. Le tourisme dentaire apparait alors comme une alternative intéressante. Des pays comme l’Espagne accueillent les patients non ressortissants. Ces derniers bénéficient d’une prise en charge de qualité au sein des cliniques et réalisent des économies. 

Qu’est-ce que le tourisme dentaire ?

Le tourisme dentaire est l’une des branches du tourisme médical. Les patients préfèrent voyager et se rendre à l’étranger pour bénéficier de soins dentaires moins chers plutôt que de se faire opérer en France. En effet, les économies peuvent monter jusqu’à 60 % ce qui est non négligeable sur une somme de plusieurs milliers d’euros. Par exemple, un implant dentaire en France coûte au minimum 2000 € (avec le pilier et la couronne) alors que le prix d’un implant dentaire en Espagne est de 1300 € maximum. 

Le calcul est vite réalisé : même avec les coûts liés aux transports, les économies demeurent intéressantes. En Europe, le top 5 des pays spécialisés dans le tourisme dentaire est le suivant :

  1. Hongrie
  2. Espagne
  3. Portugal
  4. Italie
  5. Allemagne

Le tourisme dentaire, à l’instar du tourisme médical en général, a connu un essor fulgurant. Ce boom s’explique par un simple fait : 8 Français sur 10 renoncent aux soins dentaires à cause du reste à charge trop élevé (+/- 2000 €). De plus, les délais d’attente sont parfois longs. Bien entendu, les pays frontaliers, entre autres, accueillent les ressortissants français qui visitent leur famille pendant les vacances. Ils en profitent donc pour réaliser certains soins une fois sur place, ou en cas d’urgence. On constate tout de même que le nombre de patients prêts à se déplacer uniquement pour se faire soigner à l’étranger est en constante augmentation.

Qu'est-ce que le tourisme dentaire ?
Source : shutterstock.com

L’Espagne : le meilleur choix ?

En Europe, l’Espagne est la deuxième destination au niveau du tourisme dentaire. Ce pays connait un succès dans le domaine grâce à sa situation géographique (pays frontalier). En outre, si on compare l’Espagne avec le leader du marché, la Hongrie, nos amis latins ont un avantage : la proximité culturelle. Effectivement, les mœurs sont semblables aux nôtres et il est plus facile de communiquer dans une langue latine.  

Parmi les avantages des soins dentaires réalisés en Espagne, on note bien entendu les prix bas (en moyenne 30 % moins cher qu’en France). La qualité des soins est optimale, car les praticiens travaillent avec des matériaux de premier rang. Les conditions d’hygiène et d’asepsie sont respectées grâce aux normes similaires aux normes françaises.

Mais pourquoi les implants dentaires et les soins dentaires en général sont-ils moins chers en Espagne qu’en France ? La différence des prix pratiqués s’explique par l’économie locale. Effectivement, les loyers, les salaires, les matériaux et les charges sont moins onéreuses qu’en France. Ainsi, le coût des soins est plus intéressant.

Quelques données chiffrées rassurantes sur le tourisme dentaire en Espagne :

  • 3 225 619 € dépensés en 2018, soit 25 % des dépenses totales en Europe dans ce secteur
  • 690 335 € de soins dentaires remboursés, soit 22 % des soins remboursés en Europe
  • près de 6000 dossiers traités
  • la dépense moyenne par patient cette même année est de 554 €
L'Espagne : le meilleur choix ?
Source : shutterstock.com

Peut-on se faire rembourser pour un implant dentaire en Espagne ?

En termes de remboursement de soins dentaires, toute intervention médicale ayant lieu dans un pays membre de l’Union européenne est remboursée au même titre que si elle avait eu lieu en France. Il faut donc se pencher sur la question suivante : les implants dentaires sont-ils remboursés en France ?

Un patient qui a une hygiène dentaire irréprochable n’est jamais à l’abri d’une pathologie parodontale. Les frais liés à la santé dentaire sont pourtant élevés. En France, les remboursements sont accordés si les soins correspondent à la nomenclature. L’implant dentaire étant considéré comme un acte esthétique et une opération de confort ne cadre pas avec cette nomenclature. Par conséquent, l’implant n’est pas pris en charge par la Sécurité sociale.

Néanmoins, depuis 2020, la réforme “100 % santé” offre la possibilité d’une prise en charge totale de la couronne, selon certaines conditions. Vous devez en effet bénéficier d’un contrat responsable de la part de votre complémentaire santé.

Quoi qu’il en soit, la pose d’un implant dentaire n’est quasiment pas prise en charge par l’Assurance maladie. Une intervention en France vous coûtera environ 2000 euros de votre poche, même avec la prise en charge partielle de la couronne si la situation s’y prête. Ainsi, il reste bien plus intéressant de trouver une clinique espagnole qui vous offrira une prestation d’aussi bonne qualité à moindre prix.

Il est également recommandé de souscrire à une mutuelle dentaire pour bénéficier d’une meilleure prise en charge. Le taux ou le montant du remboursement est contractualisé selon l’une de ces deux méthodes :

  • Le remboursement en pourcentage : votre taux de remboursement est défini dans le contrat.
  • Le remboursement forfaitaire : un forfait annuel en fonction des catégories de soins dentaires (compris entre 200 euros à plus de 1500 euros selon les types de contrats). Ce forfait est valable après un délai de carence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici