Que sont les aliments pour nouveau-nés ?

Au cours des six premiers mois de la vie, un nouveau-né reçoit du lait maternel ou, à défaut, une préparation traitée dont la composition est similaire à celle de la mère, au cas où celle-ci aurait des problèmes d’allaitement.

Étant le seul aliment que le bébé peut nourrir pendant cette période, il est important de le faire correctement et à la bonne dose pour que le bébé puisse bien se développer.

Allaitement maternel : quand et comment

L’allaitement commence dès la naissance du bébé : après l’accouchement, il est recommandé que la mère rapproche la tête du bébé du sein pour le premier allaitement, sous la supervision et avec l’aide du professionnel médical qui se trouve dans la salle d’accouchement. Lors de cette première tétée, le bébé peut téter vigoureusement en raison du stress causé par l’accouchement, et il est fréquent qu’après la première tétée, il s’endorme pendant plusieurs heures.

Pour allaiter un bébé, il n’est pas nécessaire d’établir un horaire fixe : lorsque le nouveau-né présente des symptômes de la faim, c’est un signe qu’il doit commencer à allaiter son bébé. Certains de ces symptômes peuvent l’être :

  • Mettez vos mains ou vos doigts dans votre bouche.
  • Effectuez des mouvements similaires à ceux de l’aspiration.
  • Tirez la langue et lèchez-vous la langue.
  • Passez d’un côté à l’autre.
  • Hociquear : déplacer la bouche à la recherche de la poitrine.
  • Pleurer : seulement quand vous avez très faim.

Le Guide pratique à l’intention des parents de l’Association espagnole de pédiatrie (Aeped) propose une série de lignes directrices pour un allaitement correct. La position choisie par la mère pour allaiter peut différer de celle choisie par les autres mères, mais elle doit être confortable pour elle et son enfant. La tête du bébé doit alors être placée près du sein, ce qui rapproche les lèvres du mamelon. La bouche devrait couvrir tout le mamelon et la majeure partie de l’aréole, et la langue devrait être sous le mamelon. Les lèvres doivent dépasser vers l’extérieur.

Il est important de permettre au sein d’être vidé au maximum, car le lait qui est expulsé à la fin contient plus de gras et rassasie davantage. Une fois que tout le lait est sorti, vous pouvez alterner avec l’autre sein si le bébé en veut encore. Dans tous les cas, vous devez alterner entre les seins lors de la prise suivante.

Il y a des indicateurs que la position du bébé n’est pas correcte, et ils se manifestent habituellement de l’une ou l’autre des façons suivantes :

  • douleur ou craquements aux seins
  • Le bébé demande le sein très souvent, ou semble agité.
  • Le bébé rejette le sein.
  • Le bébé régurgite ou vomit.

Les tirs durent habituellement de 10 à 15 minutes, et le temps entre un tir et un autre au début est habituellement de une à trois heures. Selon l’American Academy of Pediatrics, le bébé tète habituellement environ 90 % du lait stocké dans chaque tétée. Le temps entre les tétées augmente à mesure que le bébé grandit. Il est important de laisser le bébé allaiter aussi longtemps qu’il en a besoin et de retirer le bébé du sein lorsqu’il montre des signes d’achèvement, comme tourner la tête ou s’endormir.

Lait artificiel et biberons

Parfois et pour diverses raisons, la mère ne peut pas nourrir son bébé par le sein, alors elle utilise du lait artificiel qui est donné par les biberons. Ces laits répondent non seulement aux mêmes besoins que le lait maternel, mais peuvent également contenir des suppléments pour aider à combattre les maladies ou les troubles que le bébé a acquis.

Pendant les six premiers mois, il est recommandé d’utiliser des bouteilles en verre car elles permettent de faire bouillir le lait et d’éviter les résidus dans une plus grande mesure. Les trayons peuvent être en caoutchouc ou en silicone. Après chaque utilisation, laver le contenant du biberon et la tétine avec de l’eau chaude savonneuse.

Les biberons doivent être préparés avant chaque tétée : le lait en poudre est dilué dans de l’eau bouillie ou minérale et adaptée, qui doit être laissée refroidir à 37 ou 38 degrés. Une fois préparés, ils peuvent également être conservés au froid pendant 24 heures au maximum.

Les instructions pour donner le biberon au bébé se font de la même manière que pour l’allaitement au sein. Le nombre de prises de vue et leur fréquence seront en tout cas indiqués par le pédiatre. De plus, vérifiez que la tétine du biberon est pleine de lait et non d’air.

Indicateurs

Le protocole Aeped sur l’alimentation saine du nouveau-né stipule que pour savoir si un bébé boit la bonne quantité de lait, les aspects suivants doivent être respectés :

  • Perte de poids suivie d’un gain. Dans les premiers jours, le bébé perdra entre six et dix pour cent de son poids, mais après dix à quatorze jours, il le regagnera, soit environ 20 grammes par jour.
  • L’enfant tète vigoureusement et semble détendu à la fin. L’aspiration commence généralement rapidement et diminue en intensité au fur et à mesure qu’elle progresse. On peut voir le bébé avaler. L’aspiration dure entre 10 et 15 minutes.
  • La mère remarque l’expulsion du lait et le vide du sein.
  • Le bébé mouille la couche quatre à six fois par jour à partir du quatrième jour.
  • Les selles se produisent cinq ou six fois par jour sous forme molle, ou deux ou trois fois par jour en abondance.

D’autre part, il y a des indicateurs qui montrent que le bébé ne reçoit pas assez de nourriture :

  • Le bébé perd du poids mais ne le reprend pas ou le reprend très lentement.
  • Le bébé montre des signes de déshydratation, est très agité, affamé, léthargique, indifférent, etc.
  • Le bébé s’endort peu après avoir commencé à téter.
  • Faible volume d’urine ou de selles.

Si le bébé ne semble pas satisfait des tétées ou les refuse fréquemment, il est recommandé de consulter le pédiatre pour déterminer un traitement possible pour s’assurer que l’enfant est nourri correctement.

Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here