Qu’est-ce que le soft lifting ?

Bien-êtreQu'est-ce que le soft lifting ?

Le soft lifting est une nouvelle technique de lifting, sans réelle chirurgie. Cette méthode douce permet de lutter contre le relâchement cutané, retrouver une peau plus lisse, plus ferme et regalber la peau du visage. A quels résultats peut-on s’attendre ? Comment se déroule la séance ? Quel est le prix d’un soft lifting ?

Un soft lifting c’est quoi ?

Un soft lifting ou mini lifting, c’est un lifting sans chirurgie. Il est destiné aux femmes et aux hommes généralement âgés entre 40 et 60 ans qui souhaitent retendre la peau de leur visage, sans pour autant passer par la case bloc opératoire. Le praticien peut axer le soin sur différentes zones du visage : pattes d’oie, sourcils, front, lèvres, menton, cou, mâchoire et même le corps (abdomen, seins, bras, fesses, cuisses).

La procédure du loft lift est légèrement invasive, mais on peut reprendre ses activités normalement en sortant du cabinet. Le médecin spécialisé effectue une consultation en amont pour valider la séance. Avant de vous lancer, vous devrez trouver votre médecin spécialiste (chirurgien). Par exemple, à Paris, le chirurgien esthétique Vincent Masson qu’on peut contacter sur le site chirurgie-esthetique-vincent-masson.com est un spécialiste reconnu qui pratique le loft lifting dès que la peau du visage et du cou commence à s’affaisser.

Un soft lifting c'est quoi ?
Source : Cottonbro / Pexels

Comment est-il pratiqué ?

Le soft lifting nécessite l’usage de deux produits : la toxine botulique de type A et l’acide hyaluronique, bien connue pour son action hydratante et anti-âge. La toxine botulique est indiquée pour traiter les rides dites dynamiques. Ce sont celles qui se forment avec le mouvement des muscles du visage. Quant à l’acide hyaluronique, elle est employée afin de combler les rides statiques qui sont permanentes. Ces rides sont plus profondes que les rides dynamiques et se voient davantage lorsque les muscles du visage sont relâchés.

Chaque loft lift est réalisé au cas par cas, car chaque patiente a des besoins particuliers. Contrairement au lifting classique, les muscles ne sont pas tendus et figés. Ils sont remis en tension, ce qui donne un résultat naturel. Les cicatrices sont peu, voire pas visibles et l’intervention dure environ 1h30. L’hospitalisation se fait en ambulatoire et la convalescence est rapide.

En termes de résultat, on peut s’attendre à un rajeunissement de 5 à 10 ans. Les ecchymoses disparaissent en moins d’une semaine. L’objectif du mini lifting est de rajeunir et rafraîchir le visage sans fil tenseur, en travaillant sur la peau et les muscles. Ce mini-lift est très efficace pour redessiner l’ovale du visage et retendre la peau du cou. Il se réalise sous anesthésie locale ou anesthésie générale.

Les zones traitées sont les suivantes : front plissé, sourcil tombant, poches sous les yeux, cernes, pommettes creuses, rides, lèvre supérieure tombante, bouche en U, cou, cordes cervicales. Les interventions peuvent êtes isolées (vous pouvez demander à traiter vos sourcils tombants uniquement) ou combinées “à la carte” (vous avez la possibilité de demander à lisser votre front, faire un lifting du sourcil et améliorer l’aspect de vos cernes avec un lipofilling).

Combien coûte un soft lifting ?
Source : Diana Polekhina / unsplash

Combien coûte un soft lifting ?

Un soft lifting coûte entre 4000 € et 7000 € en France. Le prix varie en fonction des praticiens, de leur lieu d’activité, mais surtout de la zone traitée. Il existe en effet plusieurs sortes de soft lifting : lifting frontal pour lisser le front, lifting temporal pour déplisser la patte d’oie au niveau des yeux, lifting de l’ovale du visage pour corriger les bas joues, les pommettes et les sillons nasogéniens. 

La meilleure façon de connaitre le prix réel est de prendre un premier rendez-vous pour une consultation de base. Vous pourrez définir vos besoins avec le chirurgien et ce dernier vous fournira un devis personnalisé. 

Le mini lifting peut se combiner avec d’autres interventions : injections d’acide hyaluronique, lipofilling, botox, lifting des sourcils et blépharoplastie. Seul le chirurgien saura vous conseiller quant aux techniques adaptées à votre situation. Bien sur, il faut être vigilant face à un praticien qui encourage un nombre important d’interventions.

Pour bien choisir votre chirurgien, vous pouvez avant tout vérifier ses diplômes sur le site de l’Ordre des Médecins. Puis, nous vous conseillons de lire les avis des anciens patients, de vous renseigner sur le cabinet ou la clinique. Si tous les points sont positifs, organisez une première rencontre, demandez un devis et comparez. Si besoin, demander deux ou trois avis avant de prendre votre décision.