Régime recommandé pour les ulcères d’estomac

DiététiqueRégime recommandé pour les ulcères d'estomac

Quand on est atteint d’un ulcère gastrique, certains aliments sont fortement déconseillés. Pour éviter d’irriter l’estomac et rendre la digestion moins douloureuse, il est nécessaire d’adopter un régime spécifique. Quels sont les bienfaits d’une alimentation adaptée sur ces lésions de l’estomac ? Quels sont les aliments à éviter et le régime recommandé pour les ulcères d’estomac ?

Pourquoi est-il nécessaire de changer son alimentation en cas d’ulcère ?

Pour comprendre l’importance de notre alimentation sur les lésions stomacales dues à un ulcère, il est indispensable d’en connaître les causes.

L’ulcère à l’estomac, aussi appelé gastrite ou ulcère duodénal se caractérise par une plaie de la paroi interne de l’estomac ou du duodénum. La lésion est provoquée par un déséquilibre des défenses de l’estomac et de l’acidité gastrique. Sans cette protection, l’acidité agresse les muqueuses, s’ensuit une inflammation puis un ulcère.

L’apparition d’un ulcère gastroduodénal est provoquée soit par :

  • Une infection par la bactérie Helicobacter pylori dans la grande majorité des cas. La bactérie, généralement contractée dans l’enfance, agresse la paroi gastrique et finit par la perforer.
  • La prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens de types ibuprofène, codéine ou encore aspirine.
  • Des facteurs favorisant l’augmentation des sécrétions gastriques tels que le tabagisme, le stress, la consommation d’alcool, de café, de tabac ou d’aliments très épicés ou très acides.

Les conséquences d’un ulcère à l’estomac se traduisent par de fortes douleurs, des nausées et parfois une perte de poids.

Ainsi, l’objectif d’une alimentation spécifique est de :

  • Soulager l’estomac, et donc les douleurs gastriques
  • Éviter les substances irritantes
  • Réduire le risque de rechute
  • Éviter de perdre du poids

Quel est le régime recommandé pour les ulcères d’estomac ?

En cas d’ulcère, il est recommandé de ne pas supprimer tous les aliments que nous allons aborder, mais d’adapter votre alimentation en fonction de votre tolérance. L’intérêt est de vous soulager tout en gardant un apport énergétique optimal.

Pour soulager les douleurs gastriques, évitez de jeûner trop longtemps et veillez également à faire plusieurs petits repas plutôt que trois conséquents pour éviter de surcharger l’estomac. Prenez le temps de bien mastiquer et de manger lentement.

Les aliments à privilégier pour un ulcère à l’estomac

Les aliments à privilégier sont les fibres solubles et les aliments riches en vitamine A. Il est aussi recommandé de faire une cure de probiotiques de la famille des Lactobacilles afin de rééquilibrer votre flore intestinale et lutter contre la bactérie H. Pylori.

  • Les fibres : vous les trouverez dans les fruits, les légumes et les légumineuses. Parmi les plus intéressants en apport de fibres, vous avez les fruits de la passion, les haricots noirs cuits, les fèves de soja cuites, les pois chiches cuits, les choux de Bruxelles…
  • La vitamine A : elle augmente la production de mucus gastrique et protège ainsi l’estomac de l’acidité. Parmi les meilleures sources de vitamine A, vous avez les abats, le jus de carotte, la patate douce, la citrouille, les épinards, le chou vert, le melon, le pissenlit, le hareng…
  • Les protéines maigres : pour éviter la perte de poids liée aux douleurs gastriques, il est recommandé de consommer des protéines, mais pas des protéines trop riches en graisses saturées. Privilégiez les protéines végétales ou les viandes maigres. Par exemple : les œufs, les légumineuses, le tofu, le blanc de volaille, les fruits de mer et les poissons.
  • Les produits laitiers : si vous digérez bien le lactose, ils peuvent apaiser les douleurs de l’estomac.

Les aliments à éviter pour une gastrite

En cas d’ulcère ou de colite ulcéreuse, il est recommandé d’éviter les aliments irritants comme :

  • Les boissons: les alcools et les boissons à base de caféine (café, thé, soda…) vont perturber l’équilibre de la muqueuse gastrique et provoquer de fortes douleurs.
  • Les aliments riches en graisses saturées et trans augmentent les inflammations de l’estomac et rendent la digestion difficile. Évitez la charcuterie, les viandes grasses, le beurre et la crème, les huiles de palme et de coco, les aliments industriels comme les plats cuisinés, les viennoiseries…
  • Les épices et les agrumes: certains seront irritants pour vous, d’autres non. C’est à vous de tester votre tolérance.
  • Les produits sucrés : le sucre a un effet néfaste sur l’organisme, il est inflammatoire et corrosif et risque d’activer votre ulcère.
  • Autres aliments: il est recommandé de limiter votre consommation de plats en sauce, de friture et de fromage gras en cas d’ulcère à l’estomac.

Quelques conseils supplémentaires pour finir

En plus d’adopter le régime recommandé pour les ulcères d’estomac, il est important d’avoir de bonnes habitudes alimentaires.

  • Buvez beaucoup d’eau et plutôt en dehors des repas.
  • Essayez de dîner au moins deux heures avant de vous coucher pour bien digérer.
  • Évitez les médicaments sans ordonnance tels que l’ibuprofène et le kétoprofène qui peuvent provoquer des saignements gastriques.
  • Retrouvez un sommeil réparateur et diminuez votre stress qui favorisent la sécrétion de cortisone qui stimule la production d’acide gastrique.
  • Dormez sur le côté gauche pour stimuler votre estomac pendant votre sommeil et éviter également des reflux gastro-œsophagiens.