Qu’est-ce que le syndrome de Menière ?

Santé Qu’est-ce que le syndrome de Menière ?

La plupart du temps, les problèmes de l’audition commencent à partir de 60 ans et sont liés à l’âge. Plus jeune, on peut aussi perdre de l’audition parce que l’on a été exposé fréquemment au bruit dépassant les 85 décibels voire un traumatisme sonore, comme c’est le cas de beaucoup d’anciens militaires. Néanmoins, il existe parfois des causes pathologiques à l’hypoacousie, aux acouphènes ou encore à l’hyperacousie. La maladie de Menière en est un exemple.

Qu’est-ce que la maladie de Menière ?

La maladie de Menière tient son nom du médecin qui l’a décrite pour la première fois au 19e siècle. Cette affection touche le liquide de l’oreille interne du patient ou de la patiente. Le syndrome est d’abord unilatéral pour atteindre les deux oreilles à terme. Les causes de cette maladie sont encore assez peu connues. Elle pourrait être une réaction du corps à un virus ou un traumatisme, une réaction assimilée à une allergie. Certains médecins ont également avancé l’idée qu’elle pourrait être auto-immune.

Quels sont les symptômes de la maladie de Menière ? 

Le liquide de l’oreille est présent à la fois dans la clochée et aussi dans le vestibule. Cela explique que la maladie de Manière provoque trois symptômes principalement. D’abord des vertiges, puisque le vestibule est atteint. Ensuite, des acouphènes, du fait de sa présence dans la clochée. Enfin des maux de tête très importants sont engendrés principalement par les deux premiers symptômes. Les crises peuvent durer de quelques minutes à quelques jours à plus long terme, la maladie de Menière entraîne une perte auditive.

Quels sont les traitements pour guérir la maladie de Menière ?

Premièrement, il est important de savoir que la maladie de Menière n’est pas mortelle. Malheureusement, c’est un syndrome qui ne guérit pas et les crises peuvent survenir pendant des années. D’abord, le médecin traitant va vous orienter vers un ORL qui effectuera différents tests. Le syndrome est en effet très difficile à diagnostiquer. 

D’abord, l’ORL mettra un traitement en place pour soulager les symptômes de la maladie. Il prescrira notamment des médicaments pour soulager les nausées, les vertiges et éventuellement l’anxiété ainsi que les douleurs ressenties. Ensuite, un traitement de fond peut être mis en place en fonction de l’intensité et de la régularité des crises. Une rééducation vestibulaire peut être préconisée et doit être réalisée par un kinésithérapeute. 

Quels sont les traitements pour compenser la perte d’audition ?

Enfin, concernant la perte d’audition, l’ORL peut proposer à son patient un dispositif d’aide à l’audition. Ce dispositif d’aide auditive permet de compenser les pertes en traitant, en filtrant et en amplifiant les sons captés à l’aide d’un micro miniature. Les moulages et le réglage des appareils se font par l’intermédiaire d’un audioprothésiste qui est un professionnel diplômé. Les prothèses auditives seront intégralement prises en charge par la sécurité sociale et la mutuelle dans le cadre du panier 100 %. En revanche, beaucoup de patients et de patientes font le choix d’un appareillage haut de gamme pour plusieurs raisons. D’abord, cela permet d’avoir un meilleur son et des fonctionnalités supplémentaires. Par exemple, avec une connexion Bluetooth, on peut relier ses prothèses auditives à son smartphone. Ensuite, le confort et l’esthétique sont aussi des critères importants aux yeux des patients.