D’une manière générale, la taille du sexe préoccupe les hommes. Dès l’adolescence ils ont tendance à mesurer à comparer et se demandent s’ils sont dans les normes. Même si l’épanouissement de la sexualité ne dépend pas de la taille de la verge, certains hommes ressentent toutefois des gênes au niveau physique et psychologique. C’est dans cette optique qu’intervient la pénoplastie.

La pénoplastie, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une opération qui consiste à agrandir la verge, que ce soit en termes de longueur ou de largeur. La pénoplastie est une intervention médicale qui est peu connue du public. Toutefois, elle concerne les hommes qui sont complexés par la taille de leur organe génital. Cela permet de gagner en assurance auprès des partenaires ou bien de pallier la gêne qui peut survenir après avoir comparé son sexe à celui d’autres hommes. L’opération constitue une solution pour les hommes ayant développé un complexe par rapport à la taille de leur pénis.

Cette opération permet de ce fait de modifier l’apparence du pénis. Il existe deux types de pénoplastie ou de phalloplastie. La première est la pénoplastie d’élargissement. Il permet d’augmenter de 30 à 50 % le diamètre du pénis. L’intervention peut être pratiquée plusieurs fois. La seconde est la pénoplastie d’allongement. Contrairement à la première, la pénoplastie d’allongement ne se réalise qu’une seule fois et consiste à allonger la longueur de la verge de 2 à 4 cm au maximum. Il est à noter que les deux opérations peuvent être pratiquées de manière simultanée. On parle alors de pénoplastie combinée.

Comment se déroule la pénoplastie médicale ?

La pénoplastie est réalisée sous anesthésie générale et dure en moyenne autour 1 h 30. Pour l’élargissement du pénis, le chirurgien va prélever la graisse sur les fesses, les cuisses ou le ventre du patient. Les cellules graisseuses sont ensuite purifiées. Ensuite, le chirurgien va les réinjecter en différents points de la verge par de petites incisions. Pour éviter que la graisse ne se déplace au bout du prépuce, il est nécessaire de faire une circoncision avant l’intervention. Le résultat définitif s’observe après 5 à 6 semaines. À noter également que l’intervention est presque indolore et il n’y a aucune cicatrice. Pour que l’œdème se résorbe, il est recommandé d’attendre entre 48 à 72 h après l’injection avant d’avoir des rapports sexuels.

Concernant l’élargissement du pénis, l’opération nécessite une hospitalisation. Le chirurgien procède à une incision à la base du pénis. Ce qui va libérer un ligament qui est appelé « ligament suspenseur » qui a pour rôle de rattacher le pénis à la base du pubis. Après l’opération, lorsque le pénis sera en érection, il sera incliné vers le bas. Il ne se tiendra plus de ce fait à la verticale en position allongée. Toutefois, il est à remarquer que les conséquences de l’opération ne relèvent uniquement que de l’esthétisme. Cela n’aura aucun impact sur les sensations lors des rapports sexuels et l’effet d’allongement est visible dès le lendemain de l’opération. Il est important de prendre au moins 48 heures de repos. Les efforts physiques et les relations sexuelles sont à éviter au moins 2 à 3 semaines après l’opération. Pour favoriser la cicatrisation, veillez à arrêter de fumer.

Les autres alternatives à la pénoplastie

Pour ceux qui ne souhaitent pas recourir aux opérations, il existe quelques alternatives pour agrandir le pénis. Il existe par exemple des appareils simples et non invasifs qui permettront d’augmenter la taille de votre pénis, mais qui permettront également de le dilater assez longtemps. Vous pouvez par exemple essayer un anneau pénien. Il se place à la base de la verge avant l’érection. Ce qui a pour effet de bloquer le reflux sanguin et ainsi faire gonfler le pénis.

Ensuite, il vous sera aussi possible d’utiliser des herbes pour augmenter le flux sanguin vers le pénis. Pour cela, essayez le ginseng ou le ginkgo biloba. Cette dernière est une herbe qui est souvent utilisée pour stimuler la mémoire. Toutefois, comme le ginseng, elle contribue également à améliorer la circulation sanguine. Ces deux herbes peuvent être consommées comme du thé ou bien sous forme de capsule.

Il est recommandé d’arrêter de fumer. Le tabac provoque un rétrécissement des artères. Ce qui entraîne une diminution des flux sanguins vers le pénis. Par ailleurs, il est aussi important de s’exercer fréquemment à hauteur de 1 heure par jour. Essayez de pratiquer des exercices utiles dans l’amélioration du flux sanguin vers le pénis comme la natation, le vélo ou le jogging.

L'info santé :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here