Que boire pendant les chaleurs de l’été ?

0
82
Que boire pendant les chaleurs de l’été ?
Source : shutterstock.com

Avec les fortes chaleurs de l’été, notre corps se déshydrate très vite. Composé à 65 % d’eau, notre organisme a besoin d’être bien hydraté en continu. Une mauvaise hydratation entraîne maux de tête, fatigue importante, vertiges, perte de tonus… jusqu’au décès dans les cas de déshydratation avancée. Que boire pendant les chaleurs de l’été ? Focus sur les boissons désaltérantes et sur les boissons à éviter.

L’eau : l’allié indispensable pendant les fortes chaleurs

L’être humain a besoin d’une quantité d’eau minimale pour survivre. Pourtant avec la transpiration, les urines et la respiration, nos réserves en eau s’épuisent vite et il faut alors compenser cette perte. L’eau est bien sûr la boisson à privilégier. Eau du robinet, eau minérale de type Contrex, pour combler votre déficit en magnésium et en minéraux par la même occasion, avec une rondelle de citron ou avec un peu de menthe pour apporter une sensation de fraîcheur. Peu importe sous quelle forme vous buvez de l’eau, l’important c’est d’en consommer au moins 1,5 litre par jour, voire 2 litres en plein été.

Il est recommandé de boire de l’eau en petite quantité, tout au long de la journée et à température ambiante. En période de fortes chaleurs, l’organisme va devoir fournir de l’énergie pour réchauffer l’eau trop froide et donc réchauffer tout le corps en même temps. Boire de l’eau froide est donc totalement contre-productif, tout comme les douches froides en été.

L’eau : l’allié indispensable pendant les fortes chaleurs
Source : shutterstock.com

N’attendez pas d’avoir soif pour boire, surtout pendant une canicule. L’importance de s’hydrater est capitale notamment pour :

  • le bon fonctionnement du cerveau ;
  • une bonne régulation de la température corporelle ;
  • l’élimination des toxines ;
  • éviter les crampes.

Surveillez les nourrissons, mais aussi les personnes âgées qui peuvent ne pas ressentir de sensation de soif.

La meilleure façon de voir si une personne est déshydratée, c’est de surveiller ses urines. Plus elles sont foncées, plus le corps manque d’eau. Par contre, ne buvez pas non plus trop d’eau. Au-delà de 2 litres d’eau, les reins vont aussi éliminer les sels minéraux. Vous risquez alors une hyponatrémie (diminution du taux de sodium dans le sang) avec pour conséquences une léthargie, une confusion, voire des convulsions et des contractions musculaires.

Le thé : une bonne alternative

Boire une tasse de thé est une très bonne idée pour lutter contre la déshydratation, à condition de ne pas en abuser si vous l’aimez chaud. Par contre, ne vous privez pas d’un bon verre de thé froid, préparé maison. Évitez les thés glacés vendus dans le commerce, bien trop chargés en sucre. Faites infuser quelques feuilles de thé noir ou de thé vert, laissez refroidir et dégustez.

Les jus de fruits : une autre idée

Boire un verre de bon jus d’ananas ou d’oranges pressées, c’est très agréable quand il fait chaud. Mais, même si ces boissons sont gorgées de vitamines, elles sont aussi très sucrées. Limitez-vous à un verre ou deux par jour pour éviter un apport en sucre trop important.

Les soupes de fruits et légumes : une bonne idée pour se rafraîchir

En période de forte chaleur, les soupes sont parfaites pour bien s’hydrater. Les fruits et légumes riches en eau sont une excellente source d’hydratation. Soupe de pastèque, de melon, de tomate, de courgette, etc., vous avez le choix pour vous faire plaisir !

Les jus de fruits : une autre idée
Source : shutterstock.com

Les sodas ne désaltèrent pas

Contrairement aux idées reçues, les sodas ne comblent pas nos besoins en eau. Même si vous avez l’impression de vous rafraîchir en buvant un verre de soda, le sucre qu’ils contiennent en quantité importante accélère la déshydratation.

L’alcool : à éviter pendant les grosses chaleurs

Boire de l’alcool en période de canicule est une très mauvaise idée. Comme les boissons sucrées, l’alcool déshydrate et a une action diurétique. L’été est souvent synonyme d’apéro ou de bière en terrasse, alors voici quelques conseils pour éviter tout risque de déshydratation : ne buvez pas plus de deux verres par jour (trois pour les hommes) et ce, pas tous les jours. Pensez également à boire un verre d’eau supplémentaire pour chaque verre d’alcool et mangez en même temps. Mais, le mieux reste de ne pas consommer d’alcool du tout, été, comme hiver.

L’alcool : à éviter pendant les grosses chaleurs
Source : shutterstock.com

Pour résumer : pendant les chaleurs de l’été, buvez régulièrement, surtout pendant les heures les plus chaudes. Pour garder une bonne hydratation, buvez en petites quantités, tout au long de la journée, sans attendre d’avoir soif. Faites attention aux plus vulnérables (bébés, jeunes enfants et personnes âgées) et privilégiez toujours l’eau aux autres boissons !