Quand devez-vous consulter un urologue ?

0
64

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à consulter un urologue. Il peut s’agir d’un sentiment de gêne ou d’inconfort lors de la miction, de traces de sang dans les urines et bien d’autres symptômes. L’idéal est de prendre rendez-vous chez un professionnel spécialisé en urologie dès la constatation de problèmes urinaires ou en cas de doute.

Le rôle d’un urologue

Comme son nom l’indique, c’est un médecin spécialiste de l’appareil urinaire des deux sexes. L’urologue traite notamment l’incontinence, les infections urinaires, les calculs rénaux, les tumeurs de reins, le cancer de la vessie, etc. Il peut aussi être amené à traiter les problèmes d’énurésie (pipi au lit) chez l’enfant. Les compétences de ce spécialiste peuvent également s’étendre à l’andrologie, c’est-à-dire tout ce qui concerne l’appareil génital masculin. L’urologue peut être appelé à effectuer des examens de la prostate, traiter des problèmes de testicules ou des soucis rencontrés suite à une circoncision, traiter des troubles de l’érection et de stérilité masculine.

Quels symptômes doivent vous pousser à consulter un urologue ?

Comme nous l’avons expliqué, une consultation chez un urologue est nécessaire en cas de troubles urinaires ou de problèmes liés à l’appareil urinaire. Les symptômes varient selon le problème et le patient. Notez, par exemple, que les sensations de brûlure et les douleurs ressenties lors de la miction peuvent être des signes d’une cystite interstitielle ou d’une IVU (infection des voies urinaires). Si ces symptômes persistent même après un traitement antibiotique, une consultation chez un urologue sera alors requise pour effectuer un examen de la vessie, réaliser divers tests de diagnostic urinaire et bénéficier d’un traitement adapté et bien ciblé.

Il faudra aussi consulter le spécialiste en cas de mictions excessives sans raison apparente. Cela peut être le symptôme d’une vessie hyperactive. Il en va de même pour les signes d’incontinence qui se traduisent généralement par des fuites urinaires et/ou l’incapacité à vider complètement la vessie. Une consultation chez ce professionnel de la santé est également essentielle dans le cas où vous ressentez une douleur abdominale intense ou sur un côté du bas de dos.

Cela peut en effet être les symptômes d’un calcul rénal. Ces signes peuvent s’accompagner de malaises lors de la miction ou encore de sang dans les urines. En plus de la cure, l’urologue peut vous prescrire des médicaments pour atténuer les douleurs. Les signes annonçant le cancer de la vessie ou encore d’un rein se caractérisent par une douleur pelvienne inexpliquée. Chez l’homme, cette douleur peut aussi être le symptôme d’une infection ou d’un cancer de la prostate. Par ailleurs, les hommes doivent consulter un urologue dans les plus brefs délais en cas de soucis liés à leur santé reproductive.

urologue Rive-Sud de Montréal

Jeune femme qui a besoin d’un urologue à la Rive-Sud de Montréal pour traiter ses troubles urinaires.

Hommes et femmes, égaux face aux troubles urinaires ?

Il est à noter que les hommes et les femmes ne sont pas égaux face aux troubles urinaires. Les femmes sont plus sujettes à ces problèmes que les hommes. Cela s’explique par le fait que l’urètre est plus près de l’anus dans l’anatomie féminine. Les bactéries présentent dans ce dernier peuvent facilement migrer vers le canal urinaire et provoquer une pyélonéphrite ou une cystite. Dans de telles situations, l’automédication est fortement déconseillée, car cela risque d’aggraver les choses. La grossesse est également une période à risque chez la femme.

Certaines maladies rénales peuvent s’aggraver ou se manifester durant celle-ci. Une prééclampsie peut favoriser le développement d’une insuffisance rénale ou une hypertension soudaine en fin de grossesse risquerait d’abîmer les vaisseaux sanguins traversant les reins. Chez l’homme, l’incontinence est souvent causée par un problème de la prostate. Elle peut aussi se développer suite à une intervention chirurgicale sur les voies urinaires ou autre. Ce trouble peut se manifester de différentes manières : envies soudaines et irrépressibles, fuites, diminution du jet, difficulté à initier la miction, etc.

Comment trouver un urologue de confiance ?

En cas de troubles urinaires ou de doutes, la première chose à faire est de consulter son médecin traitant. C’est à lui de vous examiner et de vous orienter vers un urologue de confiance s’il trouve cela nécessaire. Si vous avez besoin de consulter un urologue dans l’urgence, vous pouvez directement vous adresser à une clinique spécialisée en urologie et en santé sexuelle. Vous pouvez contacter l’équipe pour demander des informations ou prendre rendez-vous avec un urologue via les coordonnées indiquées sur le site de l’établissement.

Il est de plus possible de se rendre directement au cabinet, l’équipe se fera un plaisir de vous recevoir. Les horaires d’ouverture et du service de réception sont généralement mentionnés sur la plateforme. Le bouche-à-oreille est également un bon moyen de trouver un urologue compétent et de confiance. N’hésitez pas à demander aux membres de votre entourage de vous suggérer un spécialiste qu’ils ont déjà consulté. En plus de vous donner le contact du professionnel de la santé, ils se feront un plaisir de vous donner leur avis sur le savoir-faire et le sérieux de celui-ci.

Le déroulement d’une consultation chez un urologue

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, une consultation chez un urologue n’est pas aussi différente de celle chez un médecin généraliste. Avant toute chose, le spécialiste demande le motif de la consultation au patient, ses symptômes, ses antécédents médicaux et chirurgicaux. Vient ensuite l’examen clinique. Cela consiste à palper les fosses lombaires et à examiner les organes génitaux. Pour l’homme, l’examen urologique peut se traduire par un toucher rectal.

Ce dernier est pratiqué de manière douce et n’occasionne en général pas de douleur. Le patient est aussi amené à réaliser une échographique pour l’analyse des reins, de la vessie et de la prostate (chez l’homme). Ce n’est qu’après toutes ces étapes que l’urologue pourra faire part des diagnostics possibles. Selon les cas, il peut aussi demander au patient de réaliser des examens supplémentaires comme un scanner abdominal, une prise de sang ou une analyse d’urine.

clinique urologie Rive-Sud de Montréal

Consultez un urologue en cas d’antécédents familiaux

Il est aussi utile de consulter un urologue en cas d’antécédents familiaux. Par exemple, il faut savoir que l’insuffisance rénale peut être le résultat d’une maladie génétique héréditaire qui affecte les reins. Parmi les plus fréquentes, il y a la polykystose qui touche une personne sur 1000. Celle-ci se déclenche par l’apparition progressive de kystes au niveau du tubule récupérant les déchets filtrés par le glomérule.

Au fur et à mesure qu’ils grossissent, ces kystes envahissent les reins et les empêchent de fonctionner normalement. Le Dr Carolyn Thiedken, professeur en médecine familiale à la Medical University of South Carolina, avoue que la génétique a aussi son rôle à jouer dans l’énurésie nocturne. Près de 43 % des enfants ayant un parent qui mouillait le lit quand il était petit sont susceptibles de le faire aussi. Ce taux s’élève à 77 % si ce sont les deux parents qui faisaient pipi au lit.

Les troubles urinaires, les problèmes de reins, de vessie, de prostate, d’érection et autres ne sont pas à prendre la légère. Dès l’apparition de symptômes, il est impératif de consulter un urologue compétent et de confiance sans attendre. Un traitement précoce permettra de prévenir les complications et de traiter le problème dans les plus brefs délais. En plus de suivre les instructions du professionnel, vous devez veiller à maintenir un mode de vie sain. L’adoption d’une alimentation équilibrée et la pratique d’un exercice régulier sont essentielles pour renforcer la santé globale du système urinaire.