Les femmes enceintes devraient être prudentes lorsqu’elles mangent du poisson.

Le poisson est un aliment riche en oméga-3, huiles, minéraux et acides aminés. Tout nutritionniste le recommande pour une alimentation saine et équilibrée, mais une attention particulière doit être portée aux femmes enceintes.

Certains types de poissons sont composés de produits chimiques – mercure et dioxine – qui peuvent être nocifs pour le bébé pendant la grossesse ou l’allaitement, s’ils sont ingérés en excès. Lorsque vous mangez du poisson, le mercure s’accumule dans le corps et peut entraîner des problèmes de marche, d’apprentissage et de communication.

Cela ne signifie pas que la consommation de poisson doit être complètement éliminée, car elle contient des nutriments essentiels pour les femmes enceintes, comme les oméga-3. Il est recommandé de manger ces poissons à faible teneur en mercure.

Quels poissons prendre et ne pas prendre

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et l’Agence espagnole pour la sécurité alimentaire et la nutrition (AESAN) précisent quels poissons peuvent être consommés et lesquels ne le peuvent pas.

  1. il faut éviter de manger :
  • Espadon ou empereur.
  • Requins (aiguillat commun, requin bleu, requin-taupe bleu, requin-taupe bleu, etc.).
  • Thon rouge.
  • Aiguille.
  • Lucius.
  • Anguilla.
  1. Vous pouvez manger jusqu’à 300 grammes par semaine, sans compter tout autre type de poisson :
  • Thon blanc ou bonite du nord (frais ou en conserve).
  • Baudroie.
  • Espèce d’ordure.
  • Bar de mer.
  • Mérite.
  • Raya.
  • Grand rouget de roche (plus de 300 grammes).
  1. on peut prendre plusieurs portions de 150 grammes :
  • Truite.
  • Saumon.
  • Sardine.
  • Perroquet.
  • Bocarte.
  • Maquereau.
  • Merlu.
  • Un cauchemar.
  • Morue.
  • Merlan bleu.
  • Semelle.
  • Rooster.
  • Congre anguille.
  • Sépia.
  • Calmar.
  • Pieuvre.
  • Poissons d’élevage.

Autres poissons et crustacés n’appartenant pas aux groupes 1 et 2.

Parmi les poissons à éviter, seraient également ajoutés ceux crus, fumés et marinés, car ils peuvent contenir de la listériose. Quelques exemples : sushi, anchois au vinaigre, saumon fumé, carpaccio de poisson, huîtres, etc.

Conseils pour prendre du poisson

Pour éviter de contaminer le poisson ou les mollusques et crustacés avec d’autres types de bactéries, il faut suivre les conseils suivants :

-Se laver soigneusement les mains avant de toucher le poisson ou les mollusques et crustacés.

-Préparez du poisson et des fruits de mer crus à partir de ceux déjà cuits.

-Cuisez les aliments correctement.

-Conservez les restes au réfrigérateur ou au congélateur immédiatement, sans les laisser passer la nuit dehors. Les bactéries peuvent apparaître en quelques heures.

L'info santé :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here