Pourquoi choisir un vélo électrique confortable ?

0
87

Qu’il soit pour routes, urbaines ou dédiés aux routes de montagnes, les vélos sont tous différents et se destinent à des utilisations particulières.

Un vélo mal choisir pour l’utilisation qui en sera faite ou un mauvais réglage peut alors mener à quelques désagréments, dont des douleurs, des soucis d’équilibre ou de praticité.

Pour cette raison, il est essentiel de choisir un vélo confortable dans sa conception et dédié à l’utilisation qui en sera faite. 

Soulager les douleurs lombaires

Soulager les douleurs lombaires grâce au vélo électrique

D’après les chiffres, environ 58% des cyclistes souffrent de douleurs lombaires au cours de l’année. La majorité des blessures de cyclistes concernent également le bas du dos.

Ces douleurs sont le plus souvent provoquées par une forte tension au niveau des lombaires, due à un mauvais réglage ainsi qu’à une mauvaise position lors du pédalage.

Un vélo confortable dispose d’un meilleur réglage du recul de la selle ou de la hauteur du guidon. Ces points essentiels sont ceux qui sont le plus remis en cause lors de douleurs de dos à vélo.

Un meilleur vélo peut également amortir les chocs liés au roulement et ainsi éviter les différents maux de dos.

Adopter une bonne posture

Adopter une bonne posture grâce au vélo

Si faire du vélo est plus ou moins facile, adopter une bonne posture lors du pédalage l’est moins. Un bon vélo permet d’adopter une bonne posture et ainsi améliorer la qualité des trajets.

Les réglages du vélo sont également primordiaux pour une bonne posture. Ainsi, la selle doit arriver au niveau des hanches, de façon à ce que seule la pointe des pieds touche le sol une fois assis.

Le recul de la selle est aussi important., tout comme la hauteur du guidon. Celle-ci dépend à la fois du modèle du vélo électrique et de l’utilisation qui en sera faite.

La position idéale pour des trajets lents et de nombreux arrêts est celle d’un vélo de ville : le dos droit, le guidon plus haut que la selle, avec une position presque à la verticale du sol.

En VTC ou VTT, la meilleure position est d’être un peu incliné, le buste fléchit et le dos légèrement arrondit. Dans cette position, les bras travaillent plus puisque les coudes sont légèrement fléchis.

Meilleure maîtrise du vélo et de son équilibre

Meilleure maîtrise du vélo et de son équilibre

Un vélo confortable doit pouvoir délivrer un parfait équilibre à son cycliste. Le confort d’un vélo électrique et son équilibre dépendent principalement de l’emplacement de la batterie. Généralement, la batterie est fixée soit en dessous de la selle, soit sur le port bagage.

Une batterie sous la selle améliore l’équilibre du vélo et est plus recommandée pour les vélos VTT et de route.

La batterie sur le porte-bagages peut, quant à elle, être utilisée pour les vélos citadins, demandant un rythme de pédalage plus lent et moins d’équilibre.

Quel vélo électrique confortable choisir ?

Il existe de nombreux modèles de vélos électriques confortables sur le marché. Voici quelques éléments à prendre en compte pour vous aider à faire votre choix.

Choisir le type de vélo électrique

Tout d’abord, il est important de déterminer quel est le type de vélo électrique désiré et son utilisation. Si vous comptez utiliser votre vélo pour de courtes distances, un vélo électrique pliant ou un vélo électrique à assistance pédale (VAE) pourrait être une bonne option. Ces modèles sont généralement légers et faciles à ranger, mais ils peuvent être moins confortables sur de longues distances.

Pour de plus longues distances, un vélo électrique de ville ou un vélo électrique tout-terrain peut être plus confortable. Ces modèles ont souvent un cadre plus robuste et des pneus plus larges, ce qui peut améliorer la stabilité et le confort de roulement.

Choisir la structure et la composition du vélo

Choisir la structure et la composition du vélo

Ensuite, il est important de vérifier les équipements de confort et la structure du vélo. Cela inclut les amortisseurs avant et arrière, les selles rembourrées et les poignées ergonomiques. Ces éléments peuvent grandement améliorer le confort de votre vélo électrique, surtout si vous roulez sur de longues distances.

  • Les suspensions : un vélo électrique avec une suspension avant ou arrière peut aider à absorber les chocs et à rendre le pédalage plus confortable.
  • La selle et le guidon : une selle et un guidon confortables sont essentiels pour un pédalage agréable. Mieux vaut opter pour des modèles avec des coussins épais et une forme adaptée à votre morphologie et votre sexe.
  • Les pneus : des pneus larges et à haute pression peuvent aider à améliorer le confort et l’équilibre tout en réduisant les vibrations.
  • Le matériau du cadre : un cadre en aluminium ou en acier est plus confortable qu’un cadre en carbone qui transmet les vibrations.

En résumé, pour choisir un vélo électrique confortable, il est important de déterminer quel type de vélo électrique convient le mieux à vos besoins, de considérer la position de conduite, les équipements et les matériaux de fabrication du vélo. En prenant en compte ces éléments, vous devriez être en mesure de trouver un vélo électrique confortable qui répondra à votre utilisation et vos besoins !

Les équipements indispensables pour se protéger à vélo

Les équipements indispensables pour se protéger à vélo

Il existe plusieurs équipements utiles pour se protéger à vélo. Voici une liste des équipements qui peuvent être considérés comme obligatoires pour assurer sa sécurité :

  • Le casque : Le casque est un indispensable qu’il faut toujours avoir sur soi. Bien qu’obligatoire uniquement pour les enfants de moins de 12 ans, il est fortement recommandé pour les adultes également. Le casque permet de protéger la tête en cas de chute et ainsi limiter les séquelles graves dues à un choc sur le crâne.
  • Des lunettes de vélo : les lunettes de vélo peuvent sembler accessoires, mais elles protègent les yeux, surtout lorsque vous roulez en pleine journée. Les lunettes protègent les yeux des rayons Uvs, mais également des insectes, de la poussière et du vent.
  • Les gants : Les gants s’utilisent pour protéger les mains en cas de chute et améliorer la prise sur les poignées du vélo. Ils peuvent également être utiles en saison chaude pour réduire la sudation et absorber la chaleur.
  • Vêtements de protection : Des vêtements et équipements de protection dédiés à la pratique du vélo permettent de protéger certaines parties du corps en cas de chute. C’est le cas de genouillères et des coudières pour protéger les articulations, ou encore les protège-tibias pour éviter les impacts sur les jambes en cas d’accident.

Il est cependant primordial de se rappeler que ces équipements ne garantissent pas une protection absolue et qu’il faut toujours rouler de manière responsable et attentive.