Phobies : comment y mettre fin ?

Bien-être Phobies : comment y mettre fin ?

Vous souffrez de phobie ? Pour vous soigner, vous désirez consulter un psychologue ? Vous avez raison ! En effet, vos troubles phobiques peuvent être traités par un psychologue ou par un psychopraticien. Les deux professionnels ont une approche complémentaire du traitement des phobies. Le psychologue est une personne diplômée de l’Université qui est spécialisée dans le traitement des troubles mentaux. Son approche est basée sur la théorie. Il cherche à comprendre “pourquoi” une personne développe une phobie.

Ensuite, il propose un suivi psychothérapeutique. Alors que l’approche du psychopraticien est davantage basée sur le coaching de la personne phobique. Il possède également une formation théorique et pratique. De plus, il s’appuie sur différentes méthodes (PNL, sophrologie, travail sur les peurs, etc.) pour accompagner son client. Ce professionnel cherche à comprendre “comment” aider à vaincre les différents troubles phobiques (claustrophobie, agoraphobie, acrophobie, arachnophobie, etc.). Entrons dès à présent dans le vif du sujet !

Phobie : le travail du psychologue

Chaque être humain connaît le sentiment de peur. En effet, la peur s’installe lorsqu’un danger nous guette. Elle entraîne un trouble émotionnel passager avec le rythme du cœur qui s’accélère, des palpitations, de la nervosité ou encore de la sueur.

La peur se contrôle et ces troubles disparaissent lorsque le danger s’éloigne. Alors que la phobie s’exprime par une peur non raisonnée et irrationnelle. C’est la raison pour laquelle la phobie est plus compliquée à combattre que la peur. Une personne phobique va avoir un comportement qui complique sa vie quotidienne.

Parfois, l’anxiété pathologique rend le réel difficile à assumer. Cette anxiété entraîne du stress, de la fatigue et même des maladies. Vous vous trouvez en position de faiblesse et vous vous sentez oppressé(e). Des thérapies courtes peuvent être très efficaces pour vous aider à passer un cap difficile. C’est la raison pour laquelle un praticien va aborder la phobie d’un point de vue thérapeutique. Il va s’intéresser à votre passé pour mieux vous comprendre. En outre, il va chercher à soulager les souffrances psychiques à l’aide d’une thérapie adaptée. Pour cela, vous pouvez contacter un psychologue à Vichy, Lyon, Marseille ou Paris pour vous accompagner et trouver des solutions efficaces.

psychologue psychopraticien accompagnement

Lutter contre les phobies : l’accompagnement d’un psychopraticien

Comme vous le savez peut-être, les phobies touchent 20 % des Français. Ce problème très courant peut se déclarer à n’importe quel âge et dans n’importe quelle situation de la vie. Il existe des phobies très courantes, comme la peur de la foule ou des grands espaces (agoraphobie), les phobies environnementales (peur du tonnerre, peur de l’eau ou peur du vide). Et d’autres phobies plus diverses, comme les phobies situationnelles (peur de la voiture ou peur de monter dans un train), les phobies médicales (peur des seringues, peur de se blesser, etc.) ou encore les phobies animales (peur des insectes, etc.).

En résumé, on dénombre environ 500 types de phobies. Il est assez difficile de se débarrasser soi-même d’une phobie sans l’aide d’un spécialiste. Comment bien soigner votre phobie ? Un psychopraticien va vous aider à vivre votre vie quotidienne dans les meilleures conditions. Il va effectuer un diagnostic précis de vos troubles phobiques.

De plus, il va mettre en place une méthodologie thérapeutique avec des objectifs à atteindre pour dépasser votre phobie. Cela peut être une TCC (Thérapie Comportementale Cognitive. Il peut se servir également d’une thérapie systémique qui est très efficace pour le traitement des phobies. Après une séance d’écoute active, d’autres approches peuvent être mises en place.

De plus, un psychopraticien peut même utiliser la technique des mouvements oculaires pour soigner d’autres traumatismes. Le psychopraticien va “casser” votre anxiété au niveau corporel. Il va vous apprendre à vous détendre au niveau mental et corporel. Votre niveau de stress va diminuer au fur et à mesure des consultations. Avec un petit peu de travail, vous allez vous débarrasser de votre phobie et de vos crises d’angoisse.

Quels sont les autres maux soignés par un psychopraticien ?

En tant que professionnel de l’écoute, un psychopraticien dispose d’une bonne connaissance de la psychologie humaine. De ce fait, il accompagne les patients en les écoutant et en dialoguant avec eux. Ainsi, il arrive à lever les blocages avec différentes techniques qui libèrent la parole.

Ces techniques peuvent être la sophrologie, l’hypnose, l’EMDR, la Programmation Neuro-Linguistique (PNL), la Thérapie Familiale, la Gestalt-Thérapie, l’Art Thérapie, etc. En fonction de la problématique et de l’âge du patient, le psychopraticien utilise l’une de ces techniques. Il peut effectuer la prise en charge des troubles du comportement, le bégaiement, l’énurésie ou des problèmes du sommeil chez l’enfant. Il peut également prendre en charge la dépression, le burn-out, l’anxiété, l’hyperactivité, les troubles du langage et les troubles alimentaires (boulimie et anorexie) à tous les âges.

Comment se déroule une séance ?

Lors d’une première séance, le psychopraticien vous accueille avec bienveillance. Il ne cherche pas à vous mettre en difficulté, mais plutôt à vous rassurer. Chaque séance dure environ une heure. Le nombre de séances est variable en fonction du problème traité. Au cours d’une séance, le psychopraticien construit les bases de la relation. Il vous explique sa pratique, ses méthodes et s’intéresse à votre problématique. Il évalue vos besoins et se montre très attentif.

Il est accueillant, à votre écoute et vous pose des questions si nécessaires. Le dialogue est un facteur très important de la relation. En effet, vous devez vous sentir en confiance avec lui. Le psychopraticien pose un cadre clair et précis, sans pour autant être très directif. Il vous explique les actions thérapeutiques qu’il envisage pour vous et la fréquence des séances à venir.

Il peut décider d’avancer à votre rythme, sans timing précis. Chaque professionnel a sa façon de travailler. Si ce qu’il vous propose vous convient, vous allez avoir le sentiment d’être compris et écouté. Le suivi va alors commencer dans de bonnes conditions. En conclusion, si vous envisagez de consulter un psychopraticien, il est important d’être confiant. Vous allez retrouver progressivement le chemin du bien-être !