Pour bien des personnes, il est indispensable de garder une apparence parfaite. Pour des besoins professionnels ou tout simplement pour l’estime de soi, la perte de poids peut devenir une nécessité. Comment y parvenir ? Quelle méthode choisir entre la cryolipolyse et la liposuccion ?

Principe de la cryolipolyse

La cryolipolyse est l’une des techniques les plus récentes pour éliminer les masses graisseuses disgracieuses. Comme son nom l’indique, elle utilise la technologie du froid pour y parvenir. Il s’agit d’une combinaison de la lipolyse (qui consiste à détruire les cellules graisseuses) et de la cryogénie (qui utilise le froid).

C’est un appareil appelé coolsculpting qui est utilisé pour la cryolipolyse. On peut traiter plusieurs zones : les bourrelets entre les aisselles et les seins, l’intérieur des bras et des cuisses, les hanches, les fesses, ou encore le menton et les joues.

Voilà maintenant une décennie que la cryolipolyse est utilisée pour resculpter le corps et éliminer les masses graisseuses. La technique est parfaitement maîtrisée et ne constitue aucun risque à ce jour, si ce n’est quelques rares effets secondaires chez certains patients. Bon nombre de gens qui souhaitent retrouver une silhouette de rêve s’adressent à des centres spécialisés dans les grandes villes. Si vous désirez par exemple effectuer un affinement par cryolipolyse à Bordeaux, vous pouvez vous rendre au cabinet La Confidentielle – Maison d’Esthétique.

Les avantages de cette technique

Le principal avantage de la cryolipolyse, c’est le nombre de séances nécessaires : tout au plus, deux séances suffiront pour observer des résultats efficaces. Précisons qu’il s’agit d’une intervention réalisée par une machine ; les résultats seront toujours largement meilleurs que la liposuccion, qui est opérée manuellement.

Aucune convalescence ne sera d’ailleurs nécessaire après la cryolipolyse et vous pourrez reprendre votre rythme quotidien immédiatement. Il faudra en revanche attendre un mois avant de reprendre le sport. Comme il s’agit d’une méthode non chirurgicale, aucune anesthésie ne sera nécessaire. Autant le préciser, la cryolipolyse a l’avantage d’être non invasive contrairement à la liposuccion.

En dernier lieu, il faut savoir que la cryolipolyse est plus abordable que la liposuccion. En effet, une séance coûte entre 500 et 800 euros. Pour deux séances, il faut donc compter 1 600 euros tout au plus, alors qu’une liposuccion dépasse facilement les 2 000 euros, selon la zone à traiter.

Quid des inconvénients ?

La cryolipolyse n’est bien entendu pas une technique sans failles. On a relevé quelques inconvénients, notamment sur le plan pratique. Commençons par les effets secondaires : il peut arriver que vous ressentiez des engourdissements, des douleurs pendant quelques jours, ou que vous voyiez apparaître des rougeurs. Bien que cela n’a rien d’inquiétant en soi, le désagrément mérite d’être cité.

On peut aussi dire que la machine qui effectue l’intervention n’est pas totalement efficace sur certaines zones. Si une abdominoplastie se déroule parfaitement bien et aboutit à des résultats exceptionnels, ce n’est pas le cas lorsqu’il faut traiter une culotte de cheval. C’est là où l’intervention manuelle par chirurgie démontre sa supériorité.

Ajoutons que cette technique d’élimination de masses graisseuses doit s’accompagner d’une alimentation équilibrée et saine, d’un sevrage à l’alcool pendant deux mois, ainsi que d’une hydratation régulière.

Principe de la liposuccion

La liposuccion est une intervention chirurgicale, qui consiste à effectuer des micro-incisions sur le tissu cutané et d’aspirer les masses graisseuses. Elle est utilisée pour retirer le surplus de graisse stockée dans les tissus adipeux.

Dans de nombreux pays du monde, des personnes ont recours à la liposuccion afin de remodeler leur corps. Lorsqu’on occupe un poste important, lorsqu’on est une personnalité publique ou tout simplement lorsqu’on est très attaché à l’apparence physique, la liposuccion représente une solution miracle. Elle permet en effet de sculpter le corps sans avoir à faire de régime draconien ni à faire du sport.

Elle permet de traiter plusieurs zones du corps : l’abdomen, les hanches, les cuisses, les bras, le cou, etc.

Une technique aux multiples avantages

On peut citer plusieurs avantages que l’on peut tirer de la liposuccion. En premier lieu, parlons de son efficacité ! Contrairement à la cryolipolyse qui, de manière inexpliquée, n’atteint pas les résultats escomptés dans de rares cas, la liposuccion est efficace à 100 %. La raison en est simple : la technique ne repose pas sur une quelconque réaction physique ou chimique, elle consiste à retirer manuellement les cellules graisseuses excédentaires.

De plus, les effets de la liposuccion sont définitifs dans la grande majorité des cas, lorsqu’une zone est opérée, la graisse n’y revient pratiquement jamais. Précisons enfin que la liposuccion se fait en one-shot : une seule et unique séance sera suffisante pour traiter une zone. Les effets sont par ailleurs quasi immédiats : vous constaterez de visu la transformation de votre corps dès votre réveil après l’opération chirurgicale.

Qu’en est-il des inconvénients de la liposuccion ?

Même si la liposuccion présente de nombreux avantages, elle a également son lot d’inconvénients. Il faut par exemple savoir que l’opération ne peut se faire que sous anesthésie, dans la mesure où il s’agit d’une intervention chirurgicale, aussi légère soit-elle. En fonction de la zone à traiter, le médecin pourra alors décider de vous mettre sous anesthésie locale ou générale. Rassurez-vous, l’anesthésie est sans risque. Quant à l’intervention, elle ne durera pas plus d’une heure.

Nous pouvons également évoquer le paramètre financier, parmi les inconvénients de la liposuccion. En effet, il faut se rendre à l’évidence : une intervention chirurgicale de la sorte est de loin plus onéreuse que la cryolipolyse. Comme nous l’avons dit tout à l’heure, une liposuccion coûte au moins 2 000 euros, tandis que le traitement par cryogénie coûte 800 euros par séance tout au plus, soit 1 600 euros pour les deux séances.

Il faut aussi prendre en compte le fait que vous ne puissiez pas reprendre immédiatement vos activités sociales comme le travail, les tâches domestiques, etc. Vous devrez observer un temps de récupération d’un jour entier, tout au moins. Quant au sport, il faudra attendre un mois au moins avant d’en faire à nouveau.

L'info santé :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here