Oxyure : comment savoir si vous avez des vers intestinaux ?

SantéDouleurOxyure : comment savoir si vous avez des vers intestinaux ?

Les oxyures sont des parasites intestinaux facilement détectables. Pour apprendre à les reconnaître rapidement, il est important de connaître leur mode de fonctionnement. Comment nous contaminent-ils ? Quels sont les symptômes d’une parasitose aux oxyures ? Oxyure : comment savoir si vous avez des vers intestinaux, Total Santé vous explique tout !

Comment détecter une oxyurose ?

L’oxyure est un parasite intestinal responsable de l’oxyurose qui est une maladie parasitaire particulièrement prolifique chez les enfants. Ce petit ver blanc et rond est capable de pondre plus de 10 000 œufs avant de nourrir !

Heureusement, les oxyures sont faciles à détecter, il est donc facile de savoir si vous avez des vers intestinaux  !

Lorsqu’il est présent dans le système digestif, l’oxyure passe de l’état de larve au stade adulte en 3 semaines. Après l’accouplement, la femelle descend de l’intestin vers l’anus pour y déposer ses œufs tout autour du pourtour annal. Généralement, cette migration a lieu la nuit et entraîne un prurit anal. La personne contaminée a alors fortement envie de se gratter et les démangeaisons finissent même par l’empêcher de dormir. Si elle ne se lave pas les mains aussitôt, les œufs se retrouvent alors sur ses doigts.

Les enfants mettant souvent leur main en bouche, ils finissent par se recontaminer. Mais, les œufs de l’oxyure ont également la particularité d’être très résistants et lorsqu’ils tombent de l’anus ils peuvent se retrouver par terre ou sur des objets souillés. Capables de vivre plus de deux semaines en dehors de l’organisme hôte, il suffit qu’une main passe par là pour qu’ils contaminent une classe ou une crèche entière !

Comment savoir si vous avez des oxyures ?

  • Si vous ou vos enfants subissez des démangeaisons intenses ;
  • Si vous trouvez la présence d’œufs sur leurs sous-vêtements ou leurs draps ;
  • Si vous trouvez des petits vers blancs de 5 à 12 mm de long dans les selles.

Il s’agit bien d’oxyures !

Quels sont les symptômes provoqués par les oxyures ?

En dehors des démangeaisons nocturnes, la parasitose intestinale est généralement asymptomatique. Toutefois, quand les vers parasites colonisent en masse les intestins, plusieurs symptômes peuvent apparaître :

  • Des lésions anales : à force de se gratter, l’enfant peut présenter des lésions anales qui sont susceptibles d’entraîner une surinfection.
  • Des troubles digestifs comme des diarrhées, des nausées, des vomissements ou encore des douleurs abdominales.
  • Un changement de comportement : irritabilité, insomnie et cauchemars sont des symptômes fréquents.
  • Une appendicite, très exceptionnelle, mais possible lorsque les oxyures sont présents dans l’appendice.
  • Une vulvovaginite : à cause du grattage intensif, la petite fille peut subir une inflammation de la vulve qui peut s’accompagner d’une infection urinaire (contamination de l’urine par les bactéries présentes dans le tube digestif).

Comment traiter une oxyurose ?

Dès que vous constatez les signes de l’infection parasitaire, vous pouvez demander conseil à votre pharmacien ou, mieux, consulter un médecin. Celui-ci effectuera un examen approfondi avec un scotch-test anal. Il vous demandera d’appliquer un morceau de scotch, le matin au réveil sur l’anus pour recueillir les œufs. Lesquels seront ensuite envoyés au laboratoire pour être examinés.

Lorsque le diagnostic est confirmé, votre médecin traitant ou votre pédiatre vous prescrira un traitement antiparasitaire (vermifuge).

Comment éviter la contamination ?

Pour que ces petits vers n’infestent pas toute la famille et les autres enfants, lorsque vous détectez la présence des oxyures, il est important de :

  • Bien se laver les mains régulièrement ;
  • Laver les draps et le linge qui a pu être en contact avec le ver parasite à 60°.
  • Couper les ongles de votre enfant.
  • Prévenir l’école ou la crèche.