L’ostéopathie : une pratique de plus en plus utilisée

SantéL'ostéopathie : une pratique de plus en plus utilisée

Il existe aujourd’hui un grand nombre de méthodes et techniques utilisées pour traiter les maux dont nous pouvons souffrir. Parmi ces méthodes, nous avons d’un côté celles de la médecine traditionnelle, et de l’autre, celle de la médecine alternative. C’est dans cette deuxième catégorie que l’on retrouve l’ostéopathie. 

L’ostéopathie : c’est quoi ?

L’ostéopathie est une pratique qui a longtemps été considérée comme du charlatanisme. Elle était associée aux pratiques des guérisseurs traditionnels et avait, par conséquent, mauvaise réputation. Cependant, depuis 2002, elle a été officiellement reconnue en France par le Ministère de la Santé.

Pour ceux qui n’ont jamais vraiment compris de quoi il s’agit, l’ostéopathie est une technique de soins qui aide à traiter et à prévenir certains troubles fonctionnels. C’est une méthode de médecine complémentaire ou alternative, qui se base sur les manipulations manuelles, dans le but de traiter diverses pathologies.

On peut aussi définir l’ostéopathie comme une sorte de thérapie manuelle, basée sur les manipulations osseuses et musculaires. La technique est apparue depuis le 19ᵉ siècle aux USA. Elle a été développée par le docteur Andrew Taylor Still. Ce dernier avait la conviction que le bien-être du corps était directement lié au bon fonctionnement de notre appareil locomoteur.

Sa théorie s’est révélée exacte. En effet, toutes les différentes parties de notre corps sont reliées entre elles par les tissus. Le corps entier représente donc une unité fonctionnelle indissociable. C’est pour cette raison qu’en cas de problème au niveau de l’une des structures du corps, toutes les autres peuvent être affectées.

L'ostéopathie : c'est quoi ?
Source : shutterstock.com

Le rôle de l’ostéopathie consiste donc à lever les blocages articulaires, pour permettre au corps de mieux fonctionner. C’est une pratique exclusivement manuelle qui agit à distance à travers le squelette, les tendons, les articulations, les nerfs et les muscles. Elle utilise plusieurs techniques comme la pression, la torsion et l’élongation.

Ainsi, contrairement à d’autres pratiques comme l’acupuncture, l’ostéopathie n’utilise pas d’outils spécifiques. Les mains du praticien représentent les seuls outils d’analyse et de soin. Il faut noter aussi que l’ostéopathie est une médecine holistique. Elle prend en compte le patient dans toute sa globalité.

Vous pourrez donc constater que lors d’une consultation, le professionnel cherche avant tout à en apprendre le maximum sur vous. Il peut ainsi mieux comprendre l’origine de votre perte de mobilité, afin d’y trouver un traitement adapté. À ce propos, les diverses origines possibles du dysfonctionnement de l’organisme humain sont :

  • Le stress
  • Une mauvaise posture
  • L’existence d’une pathologie aiguë ou chronique
  • Un traumatisme
  • Un déséquilibre alimentaire
  • Un faux mouvement, etc.

Que soigne un ostéopathe ?

L’ostéopathe dispose de connaissances approfondies en physiologie et en anatomie. Il faut savoir qu’en France, la formation pour devenir ostéopathe est ouverte à tous les bacheliers. Toutefois, dans la pratique, on remarque que la plupart des ostéopathes sont des médecins ou des kinésithérapeutes.

Quoi qu’il en soit, l’ostéopathe a pour rôle de traiter les troubles fonctionnels du corps. Son champ d’action se limite aux pathologies liées aux muscles du corps et de la tête. Il ne peut donc pas intervenir efficacement sur les maladies organiques, car pour ce genre de pathologies, il faut un traitement médical, chirurgical ou médicamenteux.

Que soigne un ostéopathe ?
Source : shutterstock.com

L’ostéopathe est généralement très efficace quand il s’agit de traiter les maladies ou les divers troubles dont on ne trouve la cause dans aucun examen médical. Ce type de maladies peut entrainer des douleurs chroniques, qui parfois vous suivent toute votre vie. Il s’agit de problèmes comme :

  • Les maux de tête ou migraines fréquentes
  • Les douleurs vertébrales, costales et articulaires
  • Les vertiges
  • Les traumatismes musculaires
  • Les tendinites, etc.

Vous pourrez donc résoudre tous ces problèmes grâce à une consultation chez un ostéopathe. Le plus intéressant avec cette pratique, c’est qu’elle s’adresse à tous les publics. En effet, que vous soyez un adulte ou une personne âgée, ou qu’il s’agisse d’un enfant ou d’un bébé, l’ostéopathe peut intervenir.

Ce professionnel choisit ses techniques en fonction de chaque profil de patient, en prenant en compte des critères comme :

  • La morphologie de l’individu
  • Son âge
  • La zone du corps concernée.

Ainsi, pour vous donner un aperçu plus précis des différents rôles d’un ostéopathe, nous vous proposons une liste non exhaustive du type de patient qu’il reçoit et des solutions qu’il peut leur apporter :

Les femmes enceintes

L’ostéopathe peut soulager les symptômes liés à la grossesse. Il peut aussi aider la femme en préparant son corps à l’accouchement. Il peut même intervenir en cas de sciatique.

Les sportifs

L’ostéopathie peut les aider à traiter ou même à prévenir leurs problèmes de mobilité. Ainsi, quel que soit leur niveau, les sportifs peuvent compter sur cette technique thérapeutique pour améliorer leurs performances. Ils pourront s’en servir en cas de déchirure musculaire ou de tendinite.

Les nourrissons et les jeunes enfants

Chez les bébés, l’ostéopathie peut être utile pour prévenir ou traiter les symptômes les plus fréquents. Ce traitement est préconisé par exemple dans les cas de régurgitations fréquentes ou de plagiocéphalie.

Les nourrissons et les jeunes enfants
Source : shutterstock.com

Les personnes âgées

Chez les séniors, l’ostéopathie est utile à plusieurs niveaux. Par exemple, elle aide à améliorer leur état de santé général. Elle est associée à la médecine traditionnelle, notamment pour la prise en charge des maladies chroniques.

Les adultes en général

Pour les personnes adultes de manière générale, l’ostéopathie permet de restaurer toutes les mobilités du corps. Elle intervient dans le traitement des symptômes fonctionnels, et peut être utilisée seule ou en complément d’un traitement médical.

Combien coûte une séance ?

Les ostéopathes sont des professionnels qui sont libres de fixer leurs tarifs selon ce qui leur convient. Toutefois, le plus souvent, leurs consultations coûtent entre 40 et 80 euros. Pour plus de garantie, il est conseillé de bien demander le tarif pratiqué au moment de prendre rendez-vous. Il faut aussi prendre le temps de chercher les meilleurs prix pour sa mutuelle santé, et se renseigner pour savoir si le professionnel est agréé.

En faut-il plusieurs ?

Le nombre de séances nécessaires chez un ostéopathe varie en fonction de la pathologie à traiter. Toutefois, le plus souvent, il faut plusieurs séances pour obtenir entière satisfaction. Il n’est pas nécessaire pour autant de demander des consultations trop rapprochées. Vous devez laisser au corps le temps d’assimiler le traitement avant une nouvelle séance. Il est donc recommandé de laisser un délai de 2 à 3 semaines entre les rendez-vous chez l’ostéopathe.

Est-on remboursé ?

Les consultations et séances chez l’ostéopathe ne sont pas remboursées par l’Assurance maladie. Cependant, selon le contrat souscrit pour votre mutuelle, vous pourrez obtenir un remboursement de tout ou partie des frais. Pour que ce soit possible, vous devez choisir un professionnel agréé, disposant d’un numéro Adeli. Vous aurez aussi à présenter un justificatif en bonne et due forme, comme une note d’honoraire ou une facture.