Massage : éviter les TMS !

0
89

Vous êtes à votre compte et vous venez de vous lancer dans le domaine du massage ? Sachez d’avance que vous recevrez souvent des patients atteints de troubles musculo-squelettiques (TMS). Il importe donc de les recevoir dans des conditions qui n’aggravent pas leur cas. Heureusement, vous avez la possibilité d’anticiper ces situations et de prévenir en adoptant certains équipements et en prodiguant des conseils avisés à vos patients.

Choisir une table de massage électrique

La table de massage électrique est un équipement dont vous pouvez vous doter pour soulager les TMS chez vos patients. Sont considérés comme TMS un ensemble de troubles et de maladies qui affectent les muscles, les articulations, les nerfs et les tendons d’une personne. Les spécialistes les classent dans la catégorie des troubles de l’appareil moteur.

Aujourd’hui, les TMS sont un mal très fréquent, auquel sont enclins des millions de personnes dans le monde. Notamment à cause de leur posture et de la répétition régulière de certains gestes dans le cadre de leur travail : ainsi, grâce à une table de massage électrique, vous pourrez recevoir vos patients dans des conditions qui ménagent leur posture. Il s’agit d’un équipement électrique, généralement à hauteur variable, piloté par une télécommande ou une commande au pied. À la faveur de la motorisation de votre table de massage, vous pouvez régler sa hauteur de même que l’inclinaison de son dossier, de sorte à garantir à vos patients une très bonne posture le temps de la séance.

Les exigences ergonomiques associées au métier de masseurs professionnels sont grandes. Il est donc indispensable que vous soyez convenablement équipé. C’est pourquoi la table de massage électrique a été conçue pour supporter des poids importants, allant au-delà de 200 kg pour certains modèles. En plus de faciliter les mouvements de vos patients, cette solution répond parfaitement à leurs exigences de posture pendant que vous les massez ou les auscultez.

En effet, en fonction des modèles, la table de massage embarque certains équipements et technologies :

  • double plan (dossier déclive/proclive),
  • têtière,
  • accoudoirs plongeants,
  • cyphose électrique.

Mieux, vous pouvez, si vous le souhaitez, personnaliser vos tables de massage électrique.

Masseur professionnel

TMS : sensibiliser à une bonne hygiène de vie

Si vos patients peuvent bénéficier de vos tables de massage au cours de leurs séances dans vos locaux, leur hygiène de vie en dehors peut aussi les protéger des TMS. Sensibilisez-les donc sur ce sujet en leur faisant remarquer que certaines habitudes quotidiennes les prédisposent aux TMS.

Dans cette optique, vous pouvez leur recommander de prêter davantage attention à la qualité de leur sommeil. En effet, peu importe l’activité menée, il est nécessaire que l’organisme puisse récupérer. Rien de mieux qu’un sommeil réparateur pour y parvenir. La science estime que bon nombre de problèmes de santé ont pour origine les troubles du sommeil. C’est donc sur cet aspect que vous devez demander à vos patients de travailler. Diner tôt, éviter les lumières bleues le soir, avoir une bonne literie… voilà quelques exemples de bonnes habitudes pour avoir un sommeil qualitatif et reposant.

Si le sommeil est essentiel pour prévenir les TMS, le réveil l’est également. Conseillez donc à vos patients de toujours privilégier un réveil en douceur. Il est fortement déconseillé de se lever du lit et de commencer aussitôt des activités domestiques. Idéalement, avant toute activité, il faut déjà réveiller les muscles et articulations, à la faveur de quelques exercices d’étirements à faire en douceur.

Faire attention à ses gestes et postures

Comme nous le disions précédemment, la posture et les gestes que vous répétez au quotidien sont des facteurs favorables au développement des TMS. Parce que le masseur professionnel a aussi un rôle de conseil, attirez donc l’attention de vos patients sur la nécessité de ménager leur posture.

Pour ceux qui travaillent dans un bureau, cela implique un bureau et un siège ergonomiques et confortables qui ne mettent pas trop les muscles à contribution. La position de l’ordinateur par rapport au reste du corps compte aussi. De même, il est recommandé d’éviter la sédentarité.

Pour ceux dont l’activité est essentiellement physique, attirez leur attention sur les gestes qu’ils répètent tous les jours : creusage de trou, travail en hauteur, conduite de grue et autres engins de chantier, utilisation d’équipements lourds dans le cadre de leur activité, etc.

Autres conseils pour éviter les TMS

Il existe d’autres recommandations que vous pouvez faire à vos patients afin de les protéger des TMS. Vous pouvez ainsi leur conseiller :

  • d’entretenir quotidiennement leur masse musculaire,
  • de faire travailler leurs muscles abdominaux,
  • de manger sain et peu gras,
  • d’éviter les activités trop exigeantes physiquement.

En prenant ces précautions, il est fort probable que vos patients voient leurs TMS diminuer de manière significative.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici