Quelles sont les maladies du post-partum les plus fréquentes ?

Santé Quelles sont les maladies du post-partum les plus fréquentes ?

Donner la vie à un enfant n’est pas de tout repos. Après les mois de grossesse et l’accouchement, la fatigue se fait ressentir et il est parfois difficile de diagnostiquer certaines pathologies. En fonction des symptômes, on pense généralement que l’état de santé de la nouvelle maman est dû aux émotions et à l’épuisement global. Cependant, les risques de contracter certaines maladies après la naissance d’un enfant sont présents, il est donc important de consulter un professionnel de santé pour faire un bilan.

Dépression du post-partum

La dépression du post-partum ou dépression périnatale, est un ensemble des troubles de l’humeur qui surviennent lors de la grossesse, ou après l’accouchement.

Il convient de faire la différence entre le baby blues et la dépression post-partum. Le baby blues survient la plupart du temps très rapidement après la naissance du bébé et dure rarement plus de deux semaines. Il n’est pas considéré comme une pathologie mais plus comme un état émotionnel passager. On ressent une hypersensibilité et une tristesse chez la nouvelle maman. Parfois, une irritabilité et des pleurs sont observés. On estime que 30 % à 75 % des mères ont vécu un baby blues, après leur grossesse.

La dépression post-partum est une pathologie qui survient quelques semaines après l’accouchement. Elle est plus persistante que le baby blues et ses symptômes sont plus nombreux et plus sévères. En plus des troubles psychiques comme les troubles de l’humeur et du sommeil, les variations de poids, la perte d’intérêt et autres, on retrouve des symptômes physiques, tels que des maux de tête, des douleurs thoraciques et l’hyperventilation.

Il est important de consulter un professionnel près de chez vous, comme, un gynécologue, un médecin traitant ou alors de prendre rendez-vous dans un cabinet de sage femme à Nancy, par exemple, si vous habitez la ville.

Hémorragie de la délivrance

L’hémorragie du post-partum est une hémorragie d’origine utérine, qui survient dans les 24 heures après l’accouchement. La perte sanguine est estimée à 500 millilitres au moins. Une grosse perte de volume sanguin entraîne alors un choc hypovolémique et l’irrigation des organes vitaux devient insuffisante. En moyenne, 5 % des femmes sont touchées par cette complication qui peut mener au décès de la maman et qui est la première cause de mortalité maternelle en France.

Cardiomyopathie du post-partum

Plus communément appelée la CMPP, la cardiomyopathie du post-partum est une affection cardiaque qui peut se déclencher en fin de grossesse et jusqu’à plusieurs mois après l’accouchement.

Difficile à diagnostiquer, la CMPP présente les symptômes suivants : fatigue intense, essoufflement à l’effort voire au repos, difficulté à réaliser les tâches quotidiennes.

Les causes exactes de cette pathologies n’ont pas encore été déterminées, les traitements reposent donc sur le soulagement des symptômes avec des bêta-bloquants.

Parfois, si elle n’est pas traitée à temps, la CMPP peut mener à une transplantation cardiaque de la maman.

Il est très important de consulter une sage femme et des médecins après la grossesse, afin de réaliser un suivi de santé sérieux. En effet, certaines pathologies passent sous les radars car les symptômes laissent penser à une simple fatigue.