L’huile de CBD pour soigner différentes affections

Bien-être L’huile de CBD pour soigner différentes affections

Le Cannabidiol (CBD) est un dérivé du cannabis. Cette substance non psychoactive se distingue par ses nombreuses propriétés thérapeutiques. L’Huile de CBD représente notamment la forme la plus appropriée pour la consommation à des fins curatives.

Les vertus thérapeutiques de l’huile de CBD

Le CBD a fait l’objet de plusieurs études scientifiques visant à mettre en évidence ses bienfaits thérapeutiques. Ainsi, il a été prouvé que le CBD présente des propriétés…

Anti-inflammatoires et antidouleurs

Des expérimentations scientifiques réalisées par des spécialistes en 2011 ont permis de conclure que le CBD présente des effets anti inflammatoires et analgésiques. Les résultats de ces études sont confirmés par d’autres essais effectués en février 2015.

Anti-anxiolytiques 

Selon différentes études menées en 2012, en 2014 et en 2015, le CBD agit sur le système nerveux et contribue à lutter contre la dépression. Ainsi, ce cannabinoïde présente une efficacité prouvée pour lutter contre l’insomnie et les convulsions. Le CBD aide aussi à combattre le stress et procure une sensation de détente et de relaxation, sans effets psychoactifs.

Autres bienfaits thérapeutiques avérés du CBD

Il a également été prouvé que le CBD est une substance :

  • antivomitive ;
  • anti-infectieuse au contact direct sur la peau. L’huile de CBD soigne notamment l’acné et l’eczéma ;
  • efficace contre les maladies qui touches les articulations et particulièrement l’arthrite.

La mise en évidence de ces nombreuses propriétés curatives a permis la formulation de médicaments à base de CBD, autorisés à la prescription dans le cadre de différents traitements. Les produits au CBD sont notamment utilisés pour éviter les effets secondaires indésirables de la chimiothérapie.

Les études scientifiques se poursuivent pour démontrer d’autres vertus curatives associées au CBD.

Les modes d’utilisation de l’huile de CBD

L’huile de CBD peut être consommée de plusieurs manières différentes :

Fumer l’huile de CBD

Les fumeurs peuvent enduire leur cigarette avec de l’huile de CBD avant de fumer. Cependant, la combustion détruit certaines composantes actives du CBD. Ce mode de consommation n’est donc pas préconisé pour ceux qui recherchent des effets bien soutenus.

Vapoter l’huile de CBD

L’huile de CBD peut être utilisée comme composant dans les e-liquides et, donc, inhalée. Ce mode de consommation est réservé aux adeptes de la cigarette électronique.

Ingérer l’huile de CBD

Il est tout à fait possible d’ingérer directement l’huile de CBD. Pour ce faire, le consommateur peut mettre quelques gouttes de la substance sous la langue en se servant d’une pipette compte-gouttes, généralement fournie avec le produit, et en respectant strictement la dose mentionnée sur la notice. Ce mode de consommation permet une absorption directe du CBD dans le sang via la muqueuse buccale.

Les gouttes peuvent également être diluées dans un aliment liquide comme du thé ou de la tisane ou posées sur un carré de sucre avant d’être consommées.

L’ingestion directe préserve toutes les propriétés du CBD et permet, donc, au consommateur de bénéficier des effets positifs rapidement, voire quasi immédiatement, et sur une durée plus étendue.

La réglementation de l’huile de CBD

La MILDECA (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives) a entamé des séances de travail spéciales pour déterminer la réglementation des produits à base de CBD en France. Ainsi, l’autorité reconnaît les vertus thérapeutiques et l’utilité du CBD et a, de ce fait, établi une législation qui autorise la vente et la consommation de CBD ne présentant aucune trace de THC (delta-9-tétrahydrocannabinol). Cet autre cannabinoïde est à l’origine des effets stupéfiants et psychoactifs du chanvre et est, alors, strictement prohibé.

En pratique, la Loi permet la commercialisation et l’utilisation du CBD sous toutes ses formes (cosmétique, gélule, huile, e-liquide pour cigarettes électroniques, pâte, solide…) à condition que les produits présentent un taux de THC inférieur à 0,2 %. Le CBD légal est notamment extrait des graines et des fibres du cannabis. Ces parties de la plante de chanvre sont aussi autorisées à la vente et à la consommation, même sous forme brute. Par contre, les extraits provenant des fleurs et des feuilles de chanvre qui ont une concentration élevée en THC, sont interdits dans le commerce, pour la consommation et la détention.

Il est également primordial de noter que la loi de la République française sanctionne lourdement toute forme de publicité mettant en avant les propriétés des dérivés du cannabis dont le CBD. Par ailleurs, la vente des médicaments au CBD et des produits formulés à base de CBD utilisés dans le cadre d’un traitement prescrit par un médecin, disposant d’une AMM (Autorisation de mise sur le marché), est exclusivement réservée aux pharmacies.