Les solutions pour moins tomber malade en hiver

Santé Les solutions pour moins tomber malade en hiver

Si l’hiver rime avec les fêtes pour tout le monde, pour certaines personnes il est aussi synonyme de maladies. D’après un constat confirmé par Santé Publique France, on tombe bien plus souvent malade en hiver qu’en été, notamment à cause du froid. Grippe, rhume, gastro-entérite… de nombreuses maladies infectieuses pointent le bout de leur nez dès que les températures commencent à baisser. Bien que ces désagréments soient difficiles à vivre pour ceux qui en sont victimes, ils ne sont pas une fatalité pour autant. En appliquant ces quelques conseils, vous pourrez réduire les risques d’être souffrant.

Pourquoi on tombe plus souvent malade en hiver ?

Nez qui coule, mal de gorge, toux… les maux de l’hiver ne semblent épargner personne. De nombreux facteurs peuvent expliquer l’apparition de ces maladies.

Le changement d’heure

Le système d’heure d’été/hiver a été mis en place au début du siècle dernier, notamment pour des raisons d’économie d’énergie. Il consiste à avancer ou retarder l’horloge d’une heure à chaque équinoxe. Si ce procédé a été jugé comme utile à sa création, il est aujourd’hui décrié pour être inefficace, et surtout pour avoir des conséquences sur la santé. Le dérèglement de l’organisme est l’un de ses plus grands impacts sur la santé. Comme le décalage se produit de manière brutale, le corps n’a pas le temps de s’adapter. Ceci bouleverse tout le métabolisme et affaiblit l’organisme.

Les mauvaises habitudes

couette chaude hiver

Chaque année, peu de gens sont enthousiastes à l’idée de rentrer dans la période hivernale. Par conséquent, on ne se couvre pas toujours comme il faut aux premières baisses de température. On tarde à sortir les pulls, les manteaux, la couette hiver ou encore les plaids. Le froid et ses désagréments finissent alors par nous rattraper.

Il est conseillé de bien choisir sa couette en optant pour un duvet naturel au gonflant isolant et confortable. La couette hiver doit être moelleuse pour qu’on ait plaisir à s’y lover. Il est important de sélectionner une couette hiver thermorégulée afin que la condensation produite par le corps soit efficacement évacuée et que la température de la couette s’adapte aux changements de la température du corps tout au long de la nuit. Assurez-vous également que la retombée soit idéale en fonction de la taille de votre lit. Ainsi plus de risques de se retrouver sans couette, car le conjoint a tout tiré vers lui !

Le manque de vitamine D

Le fait que Mr Soleil diminue ses apparitions durant l’hiver entraîne une baisse de la lumière et une carence en vitamine D. À cause de cela, le corps entre en mode apathique. Il est donc moins armé pour se défendre contre la maladie. C’est grâce à l’intermédiaire des rayons UVB que notre organisme va fabriquer de la vitamine D et la synthétiser. Sans ces rayons, nous avons plus de mal à produire cette vitamine et cela se fait ressentir sur le corps. Nous sommes alors plus sensibles à la dépression, au stress et nous manquons d’énergie.

Le confinement

En hiver, on préfère rester au chaud en restant confiné chez soi ou au bureau. Lors des journées froides, on aère moins la chambre. On n’ouvre pas les fenêtres et on sort rarement à l’extérieur. Les microbes s’accumulent donc. Le confinement augmente les risques d’infections.

Le froid

Le froid hivernal fragilise notre système immunitaire. Il ralentit l’activité des cellules et les anticorps travaillent moins bien. Ce qui laisse le temps aux virus de s’installer dans notre organisme.

Le froid rend aussi les virus plus résistants. Ils sont dotés d’une enveloppe protectrice qui s’épaissit quand les températures diminuent. Mais, le manque de lumière rallonge aussi leur durée de vie. Les virus sont détruits par les rayons UV.

Enfin, le froid fragilise les voies respiratoires. Quand l’air froid entre dans le nez, il est réchauffé par les muqueuses nasales. Ce procédé humidifie l’air. C’est ce qui explique l’écoulement nasal. Par ailleurs, l’air hivernal froid et sec irrite les bronches et les fragilise favorisant les attaques de virus.

Les secrets pour mieux résister aux maladies de l’hiver

Il est possible de se mettre à l’abri des infections qui accompagnent l’hiver. Voici quelques conseils qui vous empêcheront de tomber malade cet hiver.

Faire le plein de vitamines et de minéraux

Comme vous le savez sûrement déjà, une alimentation saine et équilibrée est essentielle pour rester en bonne santé. En hiver, il faut surtout booster les apports en vitamines C et D et en minéraux pour éviter de tomber malade. Faites le plein de ces éléments pour rester en forme tout l’hiver. Pour ce faire, privilégiez les fruits et légumes, comme les oranges, les kiwis, les agrumes, les navets ou les poivrons. Ils sont riches en vitamine C et stimulent votre système immunitaire.

Pour compenser le manque de soleil en hiver, indispensable pour synthétiser la vitamine D, misez aussi sur les aliments qui en contiennent en grande quantité, tels que le chocolat noir ou les poissons gras.

Enfin, pensez aux fruits oléagineux qui sont riches en calcium, magnésium et zinc. Ces oligo-éléments renforceront votre organisme. Parmi ces fruits, on peut citer les amandes, les pistaches et les noix.

fruits vitamines

Bien dormir

Le sommeil est essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. Outre le fait qu’une bonne nuit de sommeil vous aide à perdre du poids durablement, elle favorise aussi la production d’anticorps, essentiels pour aider vos défenses immunitaires. Plus vous manquez de sommeil, plus vous êtes vulnérable aux attaques des microbes. Donc, essayez d’avoir des horaires de sommeil réguliers et complets. Il faut au moins 6 heures de sommeil par jour, 8 heures dans l’idéal.

Gérer le stress

Le stress, tout comme la fatigue, affaiblit le système immunitaire. Plus vous êtes nerveux, plus vous avez des chances d’attraper une maladie. Évacuez donc votre stress en pratiquant une activité physique régulière, en dormant suffisamment, en pratiquant des loisirs qui détendent ou en adoptant des techniques qui aident à gérer le stress, telles que le yoga, la méditation, la respiration dirigée, etc.

Adopter une bonne hygiène de vie

Une bonne hygiène de vie commence par une bonne hygiène tout court. Pensez à vous laver les mains régulièrement pour éviter la transmission des microbes. Nettoyez aussi les endroits régulièrement touchés par les mains, tels que les téléphones, les interrupteurs, les souris d’ordinateur ou les poignées.

Même s’il fait froid, aérez votre maison au moins 10 minutes tous les jours pour renouveler l’air qui y circule. Par ailleurs, ne cédez pas à la tentation de la passivité et de la sédentarité en hiver. Même si les températures vous dissuadent de le faire, pratiquez du sport. Faire de l’exercice physique régulièrement vous aide à prévenir les maladies, car non seulement cela réduit le stress mais une activité physique régulière améliore aussi l’oxygénation de vos cellules. Ce qui a pour effet de dynamiser vos défenses immunitaires.

Avant de sortir, assurez-vous que vous êtes bien couvert pour pallier les écarts de températures. Écharpes, bonnet, manteau… il est important de se mettre au chaud pour éviter les maladies. Évitez de porter vos mains à votre bouche, à vos lèvres, à votre nez ou à vos yeux afin d’éviter la propagation des microbes. Si vous toussez, faites-le dans le pli de votre coude. Enfin, si vous fumez, pensez à réduire votre consommation de tabac, voire à arrêter définitivement. Vos poumons sont irrités pendant l’hiver, autant les épargner au maximum !