Les additifs alimentaires font partie intégrante du quotidien, car présents dans pratiquement tous les aliments industriels. Ils sont aujourd’hui de plus en plus pointés du doigt en raison de l’augmentation de la consommation des aliments transformés en usine. Disposant d’un cadre réglementaire afin de limiter les risques sur la santé, les additifs alimentaires font tout de même toujours polémiques. Mais, sont-ils réellement dangereux ? Que sont ces additifs alimentaires dont on entend de plus en plus parler ?

Que renferme la notion d’additifs alimentaires ?

Les additifs alimentaires sont des substances ajoutées à des aliments dans le but d’en améliorer ou préserver la fraîcheur, le goût, la texture, l’aspect ou encore l’innocuité. Ils sont utilisés pour répondre aux besoins de préparation d’aliments à grande échelle. Il est nécessaire de les maintenir en bon état pour le transport de l’usine de fabrication aux entrepôts et commerces jusqu’au consommateur. Préparés à base de plantes, de minéraux ou par synthèse, les additifs alimentaires existent en grand nombre. Cela nécessite que vous preniez le temps de bien vous informer pour tout savoir sur ces additifs alimentaires.

Cependant, les additifs alimentaires peuvent être regroupés en six catégories à savoir :
  • Les colorants ;
  • Les édulcorants ;
  • Les agents de texture ;
  • Les arômes ;
  • Les antioxydants ;
  • Les conservateurs.
Selon la fonction qu’ils occupent, ils permettront de créer des couleurs, d’éviter la prolifération des germes dans les aliments ou de renforcer certains goûts et des odeurs. Ils sont ajoutés au stade de la fabrication, de la transformation, de la préparation, du conditionnement, du transport, de l’entreposage, et se retrouvent dans le produit fini. Leur présence est alors mentionnée dans la liste des ingrédients soit par leur nom, soit par le code E suivi de 3 à 4 chiffres.

En quoi les additifs alimentaires sont-ils nocifs pour la santé ?

Les additifs alimentaires sont présents dans tout ce que vous consommez du moment où il s’agit d’un aliment industriel. De ce fait, même si aucune étude scientifique n’établit clairement que tous les additifs alimentaires sont dangereux pour la santé, il faut reconnaître que certains le sont. En effet, des études ont révélé qu’il existe des additifs qui sont à l’origine de certains dysfonctionnements de l’organisme. C’est le cas par exemple des nitrites qui sont des conservateurs très souvent pointés du doigt. Ils sont utilisés dans les conserves pour éviter l’intoxication en bacille botulique qui est mortel même en petite quantité.

Mais, en dépit de leur bonne action, les nitrites empêchent le transport de l’oxygène dans le sang. Cela est évidemment très dangereux pour la santé et comporte même des effets cancérigènes lorsqu’ils sont cumulés à d’autres additifs.

Des risques de cancer et de cardiopathie liés aux additifs alimentaires

Loin de vouloir peindre en noir les aliments industriels, il est important d’attirer votre attention sur le fait que les additifs alimentaires utilisés ne sont pas sans danger. En effet, à la suite de certaines études, il a été établi que différents additifs pouvaient entraîner la formation de tumeurs cancéreuses. Ainsi, le nitrite de sodium présent dans les aliments comme le jambon, le bacon, les charcuteries et autres pourrait occasionner la production de nitrosamines qui sont considérées comme des substances cancérigènes.

Un autre problème de santé qui peut également être relié à la consommation des aliments contenant des additifs alimentaires est la cardiopathie. Cela est notamment dû au fait que les huiles végétales partiellement hydrogénées conduisent à la formation de gras trans. Ce dernier est connu pour entraîner des problèmes de santé comme le diabète et les maladies du cœur.

Prenez garde à certains colorants sources de réactions allergiques

Si les additifs alimentaires s’avèrent être dangereux, il faut reconnaître que le dosage quotidien en est pour quelque chose. Ainsi, une surconsommation des aliments à base de colorants peut être à la source de certaines réactions allergiques. En effet, certaines personnes réagissent sévèrement à la consommation des additifs alimentaires. C’est le cas de l’aspartame qui est constamment sous les feux des projecteurs depuis quelques années. Utilisé pour remplacer le goût du sucre, la consommation de ce dernier causerait des maux de tête et des étourdissements. Sa consommation est également associée à la formation de lymphomes entraînant une leucémie.

De même, certains colorants et conservateurs alimentaires utilisés pour les boissons, aliments préparés ou bonbons augmentent les risques d’hyperactivité chez les jeunes. Les colorants à éviter le plus possible sont entre autres :
  • E102 ;
  • E123, E124, E125, E126 ;
  • E 211 ;
  • E 250, etc.
Sachez qu’une consommation à haute dose peut entraîner une situation beaucoup plus grave comme le cancer. Il est alors peut-être temps que vous commenciez à vraiment vous intéresser aux étiquettes des aliments industriels que vous achetez. Cela vous permettra non seulement de contrôler tout ce qui va dans votre assiette, mais aussi de pouvoir encadrer au mieux le dosage pour éviter les problèmes de santé.

Préservez votre santé avec la consommation des additifs naturels

Si aujourd’hui les additifs alimentaires sont déconseillés et qu’ils ont la réputation d’être dangereux pour la santé, il faut toutefois avoir l’honnêteté de reconnaître que tous ne le sont pas. En effet, chaque jour, nous consommons des aliments industriels, mais aussi préparés par nos soins. Ainsi, la consommation d’additifs alimentaires est toujours présente, car il y en a qui ont des origines naturelles. Provenant de minéraux ou de végétaux, ces derniers sont présents dans les légumes et fruits du quotidien.

De même, les additifs comme le E160b issu de la cire du fruit rouge de rocou et riche en vitamine E, bêta-carotène, magnésium et calcium sont sans danger pour la santé. Celui-ci est notamment utilisé comme colorant dans les margarines ou fromages.

De manière générale, les additifs alimentaires sont présents dans les habitudes quotidiennes ; il est alors possible d’en limiter la consommation. Pour cela, la meilleure alternative est de cuisiner les aliments tels que le riz, les pâtes, la semoule, les légumes frais, la viande, le poisson, etc. L’idée est de vous défaire progressivement de ces aliments industriels contenant les additifs alimentaires et qui, à la longue, sont dangereux pour la santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here