Les moyens pour perdre du poids sont de plus en plus nombreux et modernes. Aujourd’hui, nous allons parler de l’un d’entre eux : la cryolipolyse. De quoi s’agit-il ? Est-ce efficace ? Combien ça coûte ? Voilà autant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre dans ce dossier.

La cryogénie au service de la minceur

Pour comprendre le principe de la cryolipolyse, il suffit de se référer à son étymologie : cryo – lipo – lysis. C’est donc une technique qui consiste à utiliser le froid pour détruire les cellules graisseuses du corps.

Il s’agit d’appliquer localement une machine qui expose la zone au froid. Les cellules graisseuses sont alors gelées et se désintègrent au bout de 100 jours environ. Ce qui caractérise la cryolipolyse, c’est le fait qu’aucune intervention chirurgicale ne soit nécessaire. Dans les années 80, le chercheur américain Rox Anderson et le docteur Dieter Manstein se sont penchés sur la relation entre le froid et les cellules graisseuses, après avoir observé plusieurs cas similaires. C’est alors qu’ils décident de pousser plus loin leurs investigations et de publier des études scientifiques au sujet de l’apoptose ou destruction programmée des cellules. La cryothérapie est plutôt utilisée pour soigner, dans le domaine sportif par exemple où elle aide à la récupération. C’est un traitement local ou global que l’on emploie pour apaiser des douleurs, réduire des œdèmes, etc.

Aujourd’hui, la cryolipolyse est utilisée pour aider les gens à retrouver une silhouette de rêve. Il existe plusieurs centres spécialisés en cryothérapie qui proposent ce service en France, notamment à Lyon. Entre autres, on peut citer l’un des plus célèbres : Cryo Santé Nature.

Quelles sont les zones qui peuvent être traitées par cryolipolyse ?

Comme il s’agit d’un traitement par application locale, la cryolipolyse peut être utilisée pour traiter différentes parties du corps, où les amas graisseux sont souvent disgracieux. Par exemple, la cryolipolyse permet de réduire considérablement la graisse abdominale, notamment chez les femmes qui ont déjà donné naissance. Parmi les différentes méthodes d’abdominoplastie, c’est sans doute l’une des moins intrusives qui soient.

Cette technique permet également de supprimer les « poignées d’amour » et la « culotte de cheval », zones qui se situent respectivement au niveau de la taille et des hanches.

Mais elle peut également traiter les bourrelets sur le corps, notamment au niveau des cuisses, du menton, du dos, sous les bras ou encore sur les genoux.

Combien coûte un traitement ?

Voilà une question qui intéresse de nombreuses personnes désireuses d’affiner leur silhouette. C’est légitime d’ailleurs, puisque cela permet de comparer pertinemment la cryolipolyse avec d’autres solutions comme la liposuccion ou autres.

Il faut savoir alors que la cryolipolyse coûte entre 350 et 800 euros par séance, selon la zone concernée. Notons au passage qu’il faut au moins deux séances pour obtenir des résultats satisfaisants. Si vous prévoyez donc de traiter une zone, il faudra prévoir entre 700 et 1 600 euros. Pour une abdominoplastie, la cryolipolyse l’emporte sur la liposuccion qui est encore dans les environs de 2 000 euros. Cependant, la facture peut vite monter au fur et à mesure que vous souhaitez traiter différents points avec la cryolipolyse (hanches, bras, cuisses, etc.).

Avant l’intervention

La cryolipolyse est un traitement qui nécessite une certaine préparation, que ce soit sur le plan psychologique ou médical. Bien avant l’intervention, le médecin s’entretient avec vous pour vous expliquer en détail le principe de la cryolipolyse, mais aussi comment ça va se passer. Il va également s’assurer que vous êtes physiquement apte à supporter cette intervention. Pour cela, il va dresser un bilan de votre état : il relèvera les informations comme le volume des amas graisseux, les caractéristiques de votre peau, votre morphologie, vos éventuelles maladies liées au froid, etc.

Suite à ce bilan médical, il vous confirmera s’il est envisageable ou non de procéder à l’intervention. Si oui, il vous dressera un devis de la cryolipolyse.

Pendant l’intervention

Puisque la cryolipolyse n’est pas une intervention chirurgicale, elle ne nécessite aucunement une anesthésie. De plus, la sensation de froid va endormir votre peau, ce qui fait que vous ne ressentirez pas la moindre douleur. Le médecin commence par étaler un gel sur la partie à traiter, avant d’y apposer l’applicateur. Lorsque la séance commence, l’applicateur va à la fois aspirer la peau et émettre un froid qui avoisine les -8°C.

Une heure après, le médecin retire l’applicateur et va masser la zone traitée de manière à remonter la température de la peau, mais aussi pour disperser la graisse cristallisée par le froid. Il suffit d’environ cinq minutes pour que la peau retrouve son aspect normal.

Après l’intervention

Il n’y a aucune mesure particulière à prendre suite à une séance de cryolipolyse. Vous pourrez reprendre vos activités dès le lendemain. Quant au sport, il faudra observer une pause d’un mois avant d’en refaire. Cette technique n’entraîne ni cicatrices ni infections, puisqu’il n’y a pas eu un seul coup de bistouri. En revanche, il est possible que certains effets secondaires apparaissent, mais cela dépend essentiellement de l’état de santé de chaque patient.

Par exemple, il est possible de ressentir des courbatures ou des crampes au niveau de la zone traitée par cryolipolyse, ou de voir des bleus ou un léger œdème sur la peau, en plus d’une sensibilité légèrement atténuée.

Y a-t-il des contre-indications à la cryolipolyse ?

Il faut préciser que tout le monde ne peut pas accéder à cette méthode minceur. En effet, elle est vivement déconseillée pour un certain nombre de personnes. Par exemple, c’est le cas des femmes enceintes ou allaitantes, les personnes qui ne supportent pas le froid, celles qui ont des soucis de circulation veineuse, etc.

La cryolipolyse est également à proscrire si vous avez une cicatrice récente ou si vous avez des problèmes cutanés au niveau de la zone graisseuse à traiter. Il en va de même pour les personnes qui présentent une hernie.

Quelles sont les alternatives à cette technique ?

À ce jour, les technologies alternatives à la cryolipolyse ne sont pas nombreuses. Mais on peut tout de même citer la liposuccion, qui a fait ses preuves depuis plusieurs décennies. Cependant, la liposuccion est bien plus intrusive puisqu’il s’agit d’une intervention chirurgicale nécessitant une anesthésie locale ou générale.

L'info santé :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here