Impacts positifs du vélo sur la santé des salariés : quels sont-ils ?

0
100
Impacts positifs du vélo sur la santé des salariés : quels sont-ils ?
Source : shutterstock.com

Meilleure mobilité, moins de stress, économies de carburant, le vélo connaît une large palette de bienfaits qui en font un véritable atout bien-être, aussi bien pour la santé mentale que physique. Ces impacts positifs se mesurent à la fois sur le plan personnel avec une meilleure qualité de vie que sur le plan professionnel.

En effet, de nos jours, nombre d’études prouvent que la pratique d’un sport favorisé par l’entreprise permet une meilleure concentration lors du travail, mais également une meilleure ambiance et une plus grande aisance au bureau.

Pour toutes ces raisons, nombreuses sont les entreprises qui misent sur l’achat ou la location d’une flotte de vélos.

Quels sont les impacts positifs du vélo sur la santé ?

Depuis plusieurs années, les préoccupations premières des employés aussi bien que des salariés changent. Aujourd’hui, le regard se tourne vers le confort au travail, la santé physique des employés, mais également psychique.

Parmi les dernières innovations et idées, celle de l’acquisition d’une flotte de vélos de service connaît de nombreux adeptes et ne cesse de s’étendre d’un bout à l’autre de la France. Et les bienfaits du vélotaf ne laissent pas à désirer !

Quels sont les impacts positifs du vélo sur la santé ?
Source : shutterstock.com

Réduction du stress

Le quotidien rapide et anxiogène, que mènent la plupart des adultes, provoque souvent un état de stress chronique et récurrent chez la personne. Or, il est bien connu depuis quelques années à quel point le stress, ce mal-être psychologique, peut-être dangereux pour l’organisme.

 Ce n’est un secret pour personne que l’activité physique de manière générale permet une réduction significative de l’anxiété. Cela se passe principalement par la libération d’endorphines, l’hormone du bonheur, à chaque activité physique.

En plus de l’aspect physiologique, l’utilisation du vélo pour se rendre de son domicile à son travail représente un gain de sérénité non négligeable si on prend en compte l’énervement et le stress provoqué par les embouteillages.  

Activité physique quotidienne

L’utilisation de la voiture a entraîné une conséquence inattendue, celle de l’augmentation de la sédentarisation. Rares sont ceux qui marchent encore pour se rendre d’un point A à un point B. Or, la marche est certainement l’activité physique la plus complète et en même temps la plus facile à effectuer au quotidien.

Pour cette raison, l’utilisation du vélo permet de pallier ce manquement et de suivre les recommandations de l’OMS. Celle-ci préconise en effet d’effectuer 2h30 d’activité physique modérée par semaine. Ainsi, un employé se rendant à son travail peut effectuer et même dépasser cette recommandation en remplaçant sa voiture par un vélo !

Cette activité physique protège les salariés des maladies et participe à une réduction de près de 40% du cancer du côlon, et de 30% des maladies cardio-vasculaires. Sans compter le diabète, l’hypertension et les impacts positifs sur les maladies cérébrales.

Meilleure concentration au travail

Enfin, la pratique du vélo favorisée par l’entreprise rapporte à celle-ci plusieurs points positifs ! Parmi eux, une meilleure concentration au travail. À vélo, les salariés augmentent non seulement leur exposition au soleil, mais également l’oxygénation du cerveau. Le sommeil est, lui aussi, amélioré sur le long terme, ce qui participe à une augmentation de la concentration et de la productivité au travail.

Les entreprises prennent-elles en charge les coûts de transport des salariés ?

Il faut savoir que selon la législation française, les entreprises ont pour obligation de prendre en charge tout ou une partie des frais de transport public de leurs salariés.

Les entreprises prennent-elles en charge les coûts de transport des salariés ?
Source : shutterstock.com

Cette prise en charge couvre les transports publics ainsi que les services de location de vélos publics. L’employeur doit, au minimum, prendre en charge 50% des frais occasionnés par l’utilisation d’un de ces moyens de transport par le salarié pour se rendre sur son lieu de travail.

Il est important de noter que l’utilisation d’un système de location de vélos permet de mettre en place un système de mobilité durable bénéficiant d’une exonération d’impôts.

Pour pouvoir bénéficier de la prise en charge des coûts de transport de son domicile à son lieu de travail, le salarié doit :

  • Utiliser des services de transport en commun ou publics, ainsi que des systèmes de locations publics comme la location de vélos en libre-service.
  • Souscrire à des abonnements de l’un ou l’autre de ces moyens de transport

L’employeur se doit alors de rembourser ou prendre en charge au moins 50% du ou des abonnements souscrits.

La prise en charge des coûts de transport doit concerner tous les salariés, à titre égal. Elle doit être allouée aussi bien aux salariés à plein temps qu’à mi-temps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici