Héberger des données de santé en France en toute sécurité

SantéHéberger des données de santé en France en toute sécurité

La sécurité des données de santé est presque aussi importante que les traitements dispensés aux patients. Aujourd’hui, la France représente l’un des leaders européens en matière de sécurité des données sensibles. Cela est dû aux nombreuses dispositions légales qui encadrent la protection des données sensibles. En quoi l’hexagone constitue-t-il une référence ?

Données de santé : le gouvernement français dispose de lois strictes

Le règlement européen définit les données privées sur la santé comme étant « toute information relative à la santé physique ou mentale d’une personne, ou à la prestation de santé à cette personne ».

La France est une référence dans la protection des données de santé. En effet, elle dispose de lois strictes sur l’hébergement des données informatiques des professionnels et centres de santé. C’est le cas de l’article LIIII-8 alinéa 1 du Code de la santé publique qui fixe les missions et les obligations des hébergeurs des données des centres de santé. C’est aussi le cas de la loi numéro 78-17 du 6 janvier 1978 qui fixe le cadre légal de l’informatique, des fichiers et des libertés privées.

De ces différentes lois, il ressort qu’en raison de l’incapacité des professionnels de la santé à sécuriser et gérer efficacement leurs serveurs, il est préférable de faire appel à des organismes privés. Toutefois, ces organismes doivent obligatoirement disposer de la certification « Hébergeur de données de santé » HDS.

De fait, il existe aujourd’hui de nombreux hébergeurs disposant de la certification et des compétences nécessaires pour protéger et gérer efficacement les données de santé. En cas de doute sur le partenaire à choisir, il est possible d’essayer la solution NetExplorer pour bénéficier d’un service d’hébergement fiable et sécurisé.

hébergement données de santé France

La France est un leader en matière d’innovation numérique

L’hébergement des données de santé en France est une solution particulièrement intéressante, car le pays est l’un des leaders européens en matière d’innovation technologique et numérique.

Selon de nombreux experts, tous les 10 ans, il apparaît une innovation technologique majeure qui modifie le fonctionnement de différents secteurs d’activités. Cette fois, la santé devrait être le secteur le plus impacté par les innovations technologiques. On peut notamment parler des solutions à apporter aux difficultés de soins et aux défis liés à l’hébergement des données sensibles.

La sécurité, la fiabilité et l’évolutivité de l’hébergement des données de santé en France

Aujourd’hui, il existe en France de nombreux organismes privés qui proposent l’hébergement et la gestion des données de santé des centres sanitaires. Ils assurent la parfaite sécurité des serveurs ainsi que la fiabilité des données conservées. De même, ces organismes proposent des options de gestions évolutives pour permettre aux centres de santé de recourir facilement aux informations conservées.

Pour garantir ces performances, la France exige aux organismes depuis 2018 l’obtention d’un certificat HDS. C’est une extension des normes internationales en vigueur sur la sécurité des systèmes d’informations sensibles (ISO 27001 entre autres). Elle garantit les qualifications des acteurs ainsi que le soin apporté à la sécurité des serveurs. Cette certification est valable pour trois ans et est délivrée après un audit de sécurité documentaire et organisationnel.

Maude Tessier
Conseillère en phytothérapie depuis 15 ans, Maude est spécialiste dans tout ce qui est lié aux plantes médicinales.