En Espagne, 2 000 nouveaux cas de maladie intestinale inflammatoire (maladie de Crohn et colite ulcéreuse) sont détectés chaque année. Les symptômes de ces maladies affectent la routine des patients. Certains de ces symptômes sont la diarrhée, les saignements rectaux, les douleurs abdominales, la fatigue, la perte de poids et la fièvre.

En été, il y a un peu plus d’inquiétude. Une meilleure planification est nécessaire pour que les vacances et les voyages n’augmentent pas l’incidence de la maladie.

La Confédération des Associations d’Associations de Maladie de Crohn et de Colite Ulcéreuse d’Espagne (ACCU Espagne) et AbbVie, donnent une série de conseils pour que ces personnes puissent profiter de leurs vacances :  

Avant le voyage

  • Informez votre médecin : indiquez-lui la destination, la durée et la date du voyage quelques mois à l’avance. Le spécialiste peut indiquer la nécessité d’un vaccin, d’un traitement prophylactique ou de tests diagnostiques.
  • Informez-vous sur la vaccination exigée par le pays de destination : elle peut être incompatible avec le médicament.
  • Elle porte sur elle un rapport contenant des informations pertinentes : elle doit indiquer de quelle maladie elle souffre et quels médicaments elle prend. Le numéro de téléphone et l’adresse e-mail du centre de santé du patient.
  • Consultez la possibilité de souscrire une assurance médicale : l’ACCU vous propose de voyager avec un document ou une carte attestant que vous bénéficiez d’une assistance médicale et d’une carte de vaccination valide.
  • Gardez les médicaments à portée de la main : De plus, si vous avez besoin de traitements pour contrôler votre réponse immunitaire, il est préférable de les faire inscrire sur une carte en anglais.
  • Renseignez-vous sur le médecin et l’hôpital auxquels vous êtes affecté dans votre pays de destination : des experts vous conseillent également sur les options de traitement et sur la manière dont le pays de destination garantit la qualité et la sécurité des soins de santé. Vous devriez également savoir comment réagir en cas d’épidémie.

Pendant le séjour

  • Buvez de l’eau en bouteille et des aliments cuits : dans les pays tropicaux, essayez de ne pas manger d’aliments crus, de ne pas manger de crème glacée, de bien peler les fruits et de prendre des mesures d’hygiène extrêmes pour éviter la diarrhée du voyageur. Il n’est pas non plus conseillé de boire du café ou du thé, car ce sont des boissons stimulantes.
  • Hydratez-vous si vous souffrez d’une poussée épidémique : l’objectif fondamental est d’éviter la déshydratation. Il faut garder à l’esprit qu’il peut être difficile de différencier cette phase de gastro-entérite de la diarrhée du voyageur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here