Enlever une dent de sagesse : dans quels cas faut-il y recourir ?

0
71
Enlever une dent de sagesse : dans quels cas faut-il y recourir ?
Source : shutterstock.com

Les dents de sagesse sortent généralement à l’adolescence et si chez certains jeunes chanceux, elles sont inexistantes, ce n’est malheureusement pas une généralité. Vous devez vous faire enlever une dent de sagesse ? Vous appréhendez l’extraction de cette troisième molaire ? Rassurez-vous, se faire enlever les dents de sagesse est aujourd’hui une intervention très banale…

Dans quels cas faut-il enlever une dent de sagesse ?

Le diagnostic de votre dentiste est formel : vous devez vous faire enlever une dent de sagesse !

Après avoir réalisé un examen bucco-dentaire et une radiographie panoramique de votre dentition, le chirurgien-dentiste peut vous inciter à l’extraction des dents de sagesse si :

  • Vos dents de sagesse sont dites incluses et ne parviennent pas à sortir de la gencive. Cela risque de provoquer des kystes, des inflammations ou la destruction de la racine de la molaire adjacente.
  • Elles ne sont que partiellement sorties (semi-incluses), ce qui peut causer des infections bactériennes, une carie ou encore un déchaussement de la molaire voisine.
  • Le brossage est difficile, voire impossible, ce qui peut entraîner des caries et des infections.
  • Vos troisièmes molaires poussent de travers et risquent d’endommager les dents adjacentes ou provoquer des ulcères sur la partie interne de la joue.
Dans quels cas faut-il enlever une dent de sagesse ?
Source : shutterstock.com

Les extractions des dents de sagesse sont à privilégier à l’adolescence, car les racines sont en cours de formation et sont donc plus faciles à extraire. Cependant, si vous avez la moindre douleur dentaire, n’hésitez pas faire enlever la dent douloureuse, quel que soit votre âge, car plus vous attendez, plus le risque de problèmes dentaires augmente.

Comment se passe l’extraction ?

Aujourd’hui, les méthodes d’extraction dentaire sont beaucoup moins invasives qu’autrefois et se pratiquent directement chez le dentiste.

L’extraction se déroule sous anesthésie locale. Le dentiste endort la zone de l’intervention avec un anesthésiant pour que son patient ne ressente aucune douleur pendant l’acte chirurgical.

Une fois la gencive endormie, le praticien incise la gencive pour extraire une dent, puis referme l’incision par quelques points de suture (généralement résorbables).

L’opération est rapide et sans douleur. Le patient ne ressent qu’une sensation de pression au moment de l’extraction de la dent.

Le patient doit rester en salle de récupération pour que le dentiste puisse s’assurer qu’il n’y ait pas de complications. Il est recommandé de ne pas conduire avec l’acte opératoire, surtout si vous avez reçu un sédatif.

Quel est le prix pour l’extraction d’une dent de sagesse ?

En moyenne, le prix pour faire extraire les dents de sagesse varie entre 150 à 500 €.

L’Assurance Maladie rembourse l’intervention chirurgicale à hauteur de 70 %. Selon votre contrat, votre mutuelle santé peut compléter le reste à charge. Renseignez-vous !

Quel est le prix pour l’extraction d’une dent de sagesse ?
Source : shutterstock.com

Comment se passe l’après ?

Une enflure post-opératoire peut apparaître (souvent au niveau de la mâchoire du bas). C’est une réaction normale qui devrait durer jusqu’à 3 jours (au-delà, consultez votre dentiste).

Une fois la dent extraite, un caillot sanguin va se former dans la cavité laissée par la dent. Petit à petit, ce caillot de sang va se transformer en tissu qui comblera alors l’alvéole. Ne faites rien qui puisse entraver sa formation ou l’enlever !

Pour cela, suivez rigoureusement les recommandations post-opératoires de votre dentiste :

  • Après l’intervention, mordez dans des compresses pour arrêter le saignement et favoriser la formation du caillot.
  • Buvez beaucoup d’eau et uniquement de l’eau (café, boissons alcoolisées, sodas… sont proscrits le temps de la cicatrisation).
  • Ne buvez pas à la paille, vous risqueriez de déloger le caillot.
  • Manger après une extraction de dent : consommez uniquement des aliments mous (purée de légumes, compote de fruits, glace…) les premiers jours et évitez les plats chauds et épicés. Passé ce délai et dès que vous vous sentirez prêt, vous pourrez reprendre vos habitudes alimentaires.
  • Évitez de vous brosser les dents du côté de l’extraction pendant 24 heures. Utilisez plutôt un bain de bouche sans alcool et rincez à l’eau. Attention à ne pas cracher pour ne pas éjecter le caillot sanguin.
  • Évitez de fumer pendant les jours qui suivent pour ne pas irriter la gencive en formation.

Les extractions dentaires peuvent entraîner des complications : alvéolite, infection, paresthésie de la lèvre ou de la langue, douleur articulaire à la mâchoire… Rassurez-vous, elles sont rares et faciles à soigner.

Si vous suivez les recommandations de votre dentiste, se faire enlever une dent de sagesse est un jeu d’enfant ! Alors, ne laissez pas une dent incluse ou semi-incluse vous gâcher la vie et consultez rapidement votre dentiste !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici